Le Printemps du nouveau El libro de Urantia

ImprimerImprimer
Víctor García-Bory
Víctor García-Bory & Miguel
Víctor García-Bory & Miguel

Par Víctor García-Bory, trustee associé émérite et directeur de l’équipe de révision espagnole, de la Fondation Urantia, New York, États-Unis

Le printemps embellit la ville de New York au moment où j’écris cet article. C’est la saison du renouveau, de la renaissance et de la floraison des bulbes plantés, il y a un certain temps. Travaillant à la maison, je jette un coup d’œil à mon fils de 12 ans, Miguel, qui fait ses devoirs sur son ordinateur. Il est concentré bien qu’il ait l’air fatigué après une longue journée de cours en ligne, en cette réalité de période de pandémie. En l’observant, et me sentant privilégié de pouvoir être ensemble et en bonne santé, je déplace mon attention loin du bilan humain de l’année dernière vers un horizon plus vaste. Je me remémore les nombreuses choses positives qui se passent dans le monde. Nous sommes en transition vers des temps plus prometteurs, profitant des leçons apprises, alors que les souvenirs négatifs disparaissent dans le passé.

Mon imagination fait un bond en avant de 12 ans, vers le printemps 2033. Je me demande comment sera mon fils lorsqu’il sortira du printemps de sa vie, durant lequel il était aimé, éduqué et nourri, et qu’il entrera dans l’été de l’âge adulte. Mon fils est un garçon attirant, curieux, précoce et trilingue, et j’espère que nous continuerons à avoir des conversations constructives et sincères. En regardant en arrière, il pourrait très bien me demander, « Pourquoi as-tu passé tant de temps durant mon enfance à travailler sur le projet d’El libro Urantia ? »

Il aurait raison de le demander car ce fut le travail d’une décennie. Et je serais très heureux de lui répondre. Ce serait une occasion de partager l’essence même de l’inspiration divine et de l’unité spirituelle, qui me transportèrent moi et un groupe d’amis chers, dans une aventure exceptionnelle de service aimant. Et lors de cette conversation, Miguel s’attendrait à ce que j’explique exactement ce que voulais dire par tout cela !

Je lui expliquerais que je fis ce travail pour le progrès et l’unité spirituelle de notre famille, notre famille élargie d’hispanophones à travers le monde et pour la fraternité des hommes, femmes et anges sur terre, sous notre Père Céleste. Je soulignerais que j’ai travaillé laborieusement comme membre d’une équipe de religionistes animés par les mêmes motivations, cherchant à discerner la volonté de Dieu et de servir. Chacun de nous, ayant reçu le don de la révélation divine, désire donner quelque chose en retour.

Je partagerais avec lui que depuis la moitié des années 90 et jusqu’en 2021, il y avait deux traductions espagnoles du Livre d’Urantia, et que la première traduction débuta en 1986 lorsque la Fondation Urantia travailla avec une compagnie professionnelle de traduction. Avec la supervision de nombreux lecteurs bilingues en anglais et espagnol, elle fut finalement publiée en 1993. Ensuite, Miguel m’entendrait expliquer que El libro de Urantia venait tout juste d’être publié, lorsque des lecteurs européens commencèrent à le réviser. Cette première révision devint l’Édition Européenne de El libro de Urantia et fut publiée par la Fondation en 2009.

J’expliquerais à mon fils de 24 ans que l’on s’aperçût rapidement qu’avoir deux traductions créait de la confusion parmi le lectorat. Après tout, il y avait des différences caractéristiques entre les deux. Donc, dans l’esprit de créer un texte espagnol unique, unifié et de haute qualité, je rejoignis le conseil d’administration élargi des trustees de la Fondation Urantia, en 2010, pour seconder ce projet. Nous avons développé un processus de travail et une méthodologie et ensuite, nous avons formé une équipe de révision.

Il me regarderait attentivement, désirant poser plus de questions, mais je lui demanderais un peu de patience et expliquerais que depuis 2011 cette équipe d’étudiants dédiés, lecteurs de longue date de la révélation, passèrent 10 ans à collaborer, sur une seule révision approfondie et de haute qualité du texte espagnol. Il apprendrait combien j’étais heureux des fruits abondants de nos efforts. Mais ce ne fut pas seulement le travail de l’équipe de révision, mais aussi celui des douzaines de lecteurs de langue espagnole qui se portèrent volontaires pour étudier le texte, poser des questions et donner leur avis sur sa précision et sa fidélité à l’original.

Collectivement, nous étions un échantillon représentatif diversifié des pays hispanophones des deux côtés de l’Atlantique : pourtant, par notre travail, notre camaraderie et notre amitié nous avons fait l’expérience d’une unité spirituelle profonde. Nous nous sommes remémoré la discussion à Amathus, lorsque Jacques Zebedee demanda, « Maître, comment apprendrons-nous à avoir le même point de vue et à jouir ainsi d’une plus grande harmonie entre nous ? » Nous fûmes rassurés par sa réponse très émue , « Jacques, Jacques, quand t’ai-je enseigné que vous deviez tous avoir le même point de vue?... Je ne désire pas que l’harmonie sociale et la paix fraternelle soient achetées par le sacrifice de la libre personnalité et de l’originalité spirituelle. Ce que je vous demande, mes apôtres, c’est l’unité spirituelle — dont vous pouvez faire l’expérience dans la joie de l’union de votre consécration à faire, de tout cœur, la volonté de mon Père qui est aux cieux. Vous n’avez pas besoin d’avoir le même point de vue, les mêmes sentiments, ni même des pensées semblables, pour être spirituellement semblables. L’unité spirituelle dérive de la conscience que chacun de vous est habité, et de plus en plus dominé, par le don d’esprit du Père Céleste. » 141:5.1 (1591.6)

Et en effet, je dirais à Miguel que c’était le cas, comme chacun de nous peut en témoigner. Nous avons fait l’expérience d’unité dans notre service à Dieu, chacun contribuant avec ses dotations uniques de mental, de corps et d’âme. Nous avons apprécié la sensation sublime d’harmonie qui accompagne le partage d’un objectif spirituel commun. En tant qu’êtres humains imparfaits, nous étions unifiés dans le désir de faire la volonté du Père.

Aussi sûrement que le printemps inaugure une vie nouvelle , de même, l’édition 2021 de El libro de Urantia donne la possibilité d’un nouveau départ, une présentation nouvelle du livre, de ses significations et valeurs et une confiance renouvelée en sa qualité et sa fidélité. Nous croyons que les fruits de nos efforts aideront à manifester les fruits de l’esprit pour des générations à venir.

Encore une fois, je pose les yeux sur mon fils de 12 ans, maintenant enthousiaste, qui me dit que ses devoirs sont terminés et qu’il est maintenant prêt à aller jouer. Et je me dis, « Oui, cela prit une décennie entière, mais une révélation d’époque n’en mérite pas moins. Je le fis par amour pour notre Père Céleste et aussi pour toi, mon fils. »

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés