UBIS fait peau neuve

ImprimerImprimer
Joanne Strobel

L’École Internet du Livre d’Urantia (UBIS), fête son vingtième anniversaire, cette année. Partie d’humbles débuts, comme école par correspondance via e-mail, du temps où l’internet...


Par Joanne Strobel, de la Fondation Urantia, Illinois, États-Unis

L’École Internet du Livre d’Urantia (UBIS), fête son vingtième anniversaire, cette année. Partie d’humbles débuts, comme école par correspondance via e-mail, du temps où l’internet était encore considéré comme une technologie assez avancée, UBIS a grandi et s’est transformé en une série de sites web. Le dernier en date, une importante mise à jour par rapport au site précédent, utilise une plateforme appelée Moodle.

C’est un nom à résonance étrange, n’est-ce pas ? Moodle est le diminutif de Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment (Environnement orienté d’objet d’apprentissage dynamique modulaire). Tout en étant un acronyme marquant, le nom fut choisi à cause de la définition du dictionnaire du verbe moodle :

1. Traîner sans but, passer du temps à ne rien faire.

2. Le processus de serpenter paresseusement à travers quelque chose, faire les choses au moment où elles arrivent.

3. Un ajustement agréable qui peut conduire au discernement et à la créativité.

Bien que la vraie étymologie soit inconnue, il y a des exemples d’usage préalable, attribués tous deux à George Bernard Shaw. En 1921, il écrivit « ce vieux qui vous vit en dehors de votre coquille, est parti pour flâner et ne rien faire » (En remontant à Mathusalem, p.251).

Et en 1928 : « Napoléon flânait souvent pour une semaine, à la fois ne faisait rien, jouait seulement avec ses enfants, lisait des inepties ou perdait irrémédiablement son temps. » (Le guide intelligent de la femme du socialisme et du capitalisme, p.328)

Loin d’être sans but, Moodle est l’exemple d’un Système de Gestion de l’Apprentissage, ou LMS, qui dispense et gère tout type de contenu tels que les cours, les documents et les vidéos. Dans le domaine de l’éducation supérieure, les plateformes comme Moodle proposent aux collèges et aux universités, un grand choix de fonctions d’apprentissage à distance, qui non seulement correspondent à la philosophie d’enseignement d’UBIS, notamment l’auto-apprentissage simplifié, mais aussi qui offrent un forum de discussion et la possibilité de recueillir des statistiques et d’analyser des résultats.

Dans l’esprit de la définition numéro trois, les étudiants et les animateurs/enseignants peuvent accéder aux classes virtuelles, tranquillement, sans dates et heures de réunion réglementaires. Les cours ont un format hebdomadaire, permettant d’avoir beaucoup de temps pour lire les fascicules du Livre d’Urantia et de répondre aux nombreuses questions de réflexions. Des semaines alternées sont passées à partager les perspectives, à parler de différentes interprétations des faits, des significations et des valeurs, et à apprendre à connaître leurs compagnons agondonters. Mais je m’écarte du sujet.

Au cours de l’année dernière, nous avons parlé de la possibilité pour UBIS de faire peau neuve. Bien que l’envie d’une mise à jour était motivée à cause de son apparence, il y avait aussi des facteurs techniques importants à prendre en compte, incluant un meilleur support pour les portables et les tablettes actuels. Bien que la plupart d’entre nous aux États-Unis, bénéficient d’un service internet fiable et à grande vitesse, ce n’est pas toujours le cas dans d’autres pays. C’est pourquoi, beaucoup de nos étudiants internationaux utilisent leur téléphone portable au lieu d’un ordinateur.

Même si Moodle a sorti un certain nombre de nouvelles versions depuis notre première utilisation en 2014, Michael Zehr, notre administrateur du site UBIS, se rendit rapidement compte que Moodle n’était pas connu pour sa facilité de mise à jour. Il fallait choisir : continuer à essayer de changer et de modifier notre système actuel, ou entreprendre l’immense tâche d’une mise à jour complète. Nous avons commencé la pause estivale en essayant le premier choix. Mais il devint de plus en plus évident que les nouveaux outils dont nous avions besoin, incluant la capacité de réactivité pour portables et la possibilité multilingue, n’était pas compatible avec la version, vieille de cinq ans, de Moodle. La décision fut prise de procéder à une mise à jour complète. Donc la prochaine chose à faire était de trouver un programmateur qualifié de Moodle.

Nous commençâmes à chercher sur un site appelé Upwork. Là, nous avons trouvé Goldie Jordan, une jeune femme qui travaillait comme LMS analyste technique à l’Université du Sud, Bâton Rouge (SUBR), dans la branche de technologie de l’information. Goldie était aussi un désigner de site, free-lance, avec une passion pour le codage et le design. Elle affirma être efficace et rapide, ce qui était important pour nous, car nous n’avions que quatre semaines restantes avant que l’inscription du mois de septembre débute. Elle avait aussi les compétences nécessaires pour décrire à quelqu’un de profane comme moi, exactement de quoi il retournait.

Est-ce que nous remodelions le costume actuel ou bien confectionnions-nous une toute nouvelle tenue, sur mesure ? Non seulement elle nous conseilla de faire le deuxième choix, mais nous avions besoin d’un nouveau mannequin pour porter les vêtements (Joanne parle d’un nouveau serveur).

Elle se lança dans le feu de l’action en examinant l’ancien site pour faire état des adaptations actuelles. Elle effectua les configurations sur le serveur initial, recommanda et installa la dernière version de Moodle et transféra les données du vieux serveur sur le nouveau. Tous les profils des étudiants ainsi que l’historique des cours, furent gardés et déplacés. À mesure de la progression, notre petite équipe de trois travailla assidûment à terminer la configuration. Michael ne pouvait pas simplement copier le texte de l’ancien site et le coller sur le nouveau, donc il fallait une toute nouvelle programmation. Dès lors que le style des nouveaux vêtements, ou « thème », fut sélectionné, le travail commença sérieusement pour configurer, personnaliser et pour traduire le site en français, espagnol et portugais.

La transformation d’UBIS, nouvelle et améliorée, débuta le lundi 16 septembre, jour d’ouverture de l’année académique de 2018-2019. Le mercredi, 300 utilisateurs s’étaient connectés et plus de 150 demandes d’enregistrement furent enregistrées. Treize cours en trois langues sont actuellement proposées sur le site qui est maintenant attractif, moderne, facile à utiliser et qui convient aux téléphones portables, aux tablettes ainsi qu’aux ordinateurs.

Le meilleur est que nous avons deux sites séparés, un site « d’essai » pour Michael afin d’essayer nos mises à jour futures et le site actuel de « production » où il exécute ces changements.

Nous sommes passés du terne…

UBIS old front page
UBIS old front page

Au fabuleux !

UBIS new front page
.
UBIS subject blocks
Les étudiants aiment voir des représentations en image, de leurs thèmes de cours, en ligne.

Notre site Moodle est plus beau que jamais, les étudiants et les enseignants/animateurs sont ravis et le conseil d’administration d’UBIS peut se détendre en sachant que notre site devrait fonctionner merveilleusement durant les prochains six ans.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés