Ce que le Livre d’Urantia a signifié, signifie et signifiera pour moi ?

ImprimerImprimer

Par David Neufer, Pennsylvanie, États-Unis

Avant d’avoir trouvé le Livre d’Urantia, cela ne me disait rien du tout, tout comme à la plupart des gens aujourd’hui, sur cette planète. Avant le Livre d’Urantia, je lisais beaucoup cherchant la meilleure explication à la réalité. Mon premier concept de Dieu venait de l’église catholique. Ils m’enseignèrent la réalité de Dieu. Je ne sais pas comment je serais si je n’étais pas issu d’une famille croyant en Dieu.

Je n’ai jamais douté que Jésus avait existé, mais sa nature était difficile à discerner à partir des morceaux des écrits anciens qui furent détruits par le temps. Les histoires de sa vie me donnèrent un bon sentiment à son égard. Les rituels de l’église ne me plaisaient pas, ni leur accentuation sur sa mort. Tout en ne pouvant accepter totalement le catholicisme, ce n’était pas un mauvais début ; cela aurait pu être pire. Néanmoins, j’étais ardemment prêt à en savoir plus sur qui j’étais, pourquoi j’étais ici et où j’allais. J’avais trouvé un vide. J’avais des recherches à faire.

Certaines philosophies me rebutaient. D’autres m’attiraient. Les livres de P.D. Ouspensky, Hermann Hesse, Ram Dass et Buckminster Fuller avaient quelque attrait. Bucky restait un héros personnel, un merveilleux mortel connaissant Dieu.

J’essayai l’astrologie et les biorythmes, amusants mais pas vraiment passionnants. J’appris le Yijing avec ses belles observations. Les Rose-croix et Eckankar avaient des pubs intéressantes dans les magazines scientifiques, mais étant enfant, je n’avais pas l’argent pour aller plus loin.

Une fois, j’ai même annoncé ma décision de rejoindre Hare Krishnas. Cependant, avant de m’engager, j’ai changé d’avis. Mais j’ai eu un aperçu de à quoi ma coiffure aurait ressemblée, lorsque j’entrai dans la marine et qu’ils me rasèrent la tête.

À l’école radioman de San Diego, je connus enfin le Livre d’Urantia, je l’empruntai à la bibliothèque et il ne m’a jamais quitté depuis. (pas ce livre-là. Je l’ai rendu à contrecœur.)

Au début, je sautais de page en page. Les premiers fascicules qui m’emballèrent furent ceux sur Adam et Ève. La version biblique soulevait de nombreuses questions, mais il y avait ici une version élargie présentée dans un récit rationnel. Je ne comprenais pas toute la terminologie, mais je comprenais et voulait en lire plus.

J’étais mûr pour la révélation. Au début, je me posais des questions, me servant de mon détecteur de mensonges inné, cherchant les incohérences comme celles que j’avais trouvé dans d’autres travaux similaires. En cherchant plus loin, je me rendis compte qu’il n’y avait rien de similaire. Rien !

Le Livre d’Urantia est substantiellement, plus qu’un livre. C’est une éducation cosmique. Cette révélation révèle tout ce que je voulais savoir à propos de la réalité, plus encore que ce que je penserais à demander sur la nature des choses et des êtres dans l’univers des univers. C’est une révélation ou ceux qui savent de quoi ils parlent, disent aisément qu’ils ne savent pas. Ce qu’ils disent et comment ils le disent m’attirent à y revenir.

Lorsque j’étais un nouveau lecteur, mon mental était un mélange de croyances antérieures et de celles nouvelles d’Urantia. Je m’accrochais au concept de la réincarnation pour un temps à cause d’un livre que j’avais lu et parce que, quelques fois, j’avais eu des rêves dans des décors historiques. Mais ce concept et d’autres disparurent lentement. On dirait que le jardin de la révélation peut faire sortir les croyances erronées envahissantes.

Quarante ans plus tard, la Révélation Urantia reste éclairante et convaincante. Il y a toujours quelque chose à apprendre ou à ajouter à ce que l’on a appris avant. Lorsque j’ouvre le livre ou le mets sur un écran ou appuie sur play et écoute, c’est comme si j’entrais dans une école amicale et familière. Je me sens en sécurité au milieu de la vérité de l’intérieur. Un ami m’a demandé si je croyais au Livre d’Urantia. Je lui ai dit“ oui”. Je n’ai pas trouvé de meilleure manière de penser. Cela donne à mon mental une structure. Je me sens bien.

Je ne peux pas concevoir un moment, ici-bas, où je n’étudierai pas le Livre d’Urantia. Un jour, nous irons dans les écoles des prochains mondes. Nous les étudiants du Livre d’Urantia pourrions être regroupés comme agondonteurs portés de révélation. Je crois qu’apprendre continuera mais pas vraiment par des livres. Nous découvrirons ce qu’est la mota morontielle, et pratiquerons de nouvelles techniques d’étude. Nous passerons nos connaissances aux autres qui arrivent après nous.

Merci à ceux qui ont créé cette source de vérité dont nous nous délectons ! Les Fascicules d’Urantia seront pour toujours une révélation d’importance personnelle.

En attendant, pendant que nous sommes encore ici, voici un conseil sur la manière d’étudier. Les révélateurs distribuent fréquemment des données liées à travers les fascicules et les sections, quelquefois dans les sections où vous ne penseriez regarder. Utiliser un outil de recherche de qualité semble être le seul moyen d’apprendre convenablement certains thèmes.

Essayez, cet Urantia Book Search adapté pour la révélation par Troy Bishop. Le modèle du site de cette étude est idéal pour apprendre des concepts par la recherche de mots et d’expressions. Vous voyez les résultats séquentiellement par ordre des fascicules. Vous les voyez dans les paragraphes pour avoir le bon contexte. Et lorsque vous cliquez sur la référence, vous voyez le fascicule en entier commençant avec votre expression de recherche pour un meilleur contexte. Et tout cela arrive sans que vous perdiez vos résultats de recherche, ils restent listés sur le coté. Faites-vous plaisir. Apprenez les modes de recherche et voyez si cette façon d’étudier vous satisfait.

Enfin, j’ai fait une compilation de cartes et de listes d’informations présentées dans le Livre d’Urantia. Vous pouvez les trouver en ligne dans le Master Universe Almanach.

Délectez-vous de vos études de la révélation et chérissez vos travaux d’amour.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés