Pensées

ImprimerImprimer
Jay Peregrine

Par Jay Peregrine, Directeur Exécutif de la Fondation Urantia

Note de la rédactrice: Dans cet article, Jay Peregrine partage ses pensées sur un voyage récent au Brésil avec Irmeli Ivalo-Sjölie .

Après un vol de nuit de Chicago à Sao Paulo, je pris un vol local pour Brasilia, la capitale du Brésil . A l’aéroport de Brasilia, je fus accueilli par une délégation des lecteurs du Livre d’Urantia, dirigée par Nemias Mol, Président de l’Association Urantia du Brésil (AUB), Rosa Torres que j’avais rencontré récemment quand elle était venue avec sa fille au 533 Diversey Parkway à Chicago, et avec Clebson da Silva, un ministre et étudiant de l’Institut Victor Frankl, qui est enthousiaste pour le Livre d’Urantia . Nous nous sommes rassemblés avec Irmeli à son hôtel et avons passé un excellent moment.

Le lendemain Nemias et Rosa m’emmenèrent visiter Brasilia . Le soir, nous eurent un groupe d’étude dans l’appartement de Rosa et les participants posèrent beaucoup de questions à Irmeli et à moi-même. Les brésiliens sont enthousiastes pour le Livre d’Urantia, spécialement depuis qu’ils l’ont en portugais . Les ventes de livres ont été régulières et nous partagèrent des idées concernant le moyen de propager les enseignements.

De retour à Sao Paulo, quelques jours plus tard, Irmeli et moi participèrent à un groupe d’étude qui fut suivi par une session de questions et réponses chez Susana Huttner Palaia, vice présidente de l’AUB, et son mari Sabino qui est le secrétaire de l’AUB . Le lendemain, nous allâmes au mariage de la petite fille d’Irmeli, et ce fut un évènement magnifique . Sabino et Susana m’emmenèrent à la plage pour le week-end où nous rencontrâmes un intéressant professeur de philosophie qui parla avec nous du Livre d’Urantia et de sujets s’y rattachant, ceci deux nuits de suite.

Plus tard dans la semaine, Nemias nous rejoignit à Sao Paulo et Ricardo Machado arriva du Portugal . Pendant que Nemias et Susana étaient à la recherche d’imprimeurs locaux, Ricardo et moi partagèrent la façon dont nous avions découvert le Livre d’Urantia et ce que nous pensions pouvoir en faire . Après un jour en ville, nous allâmes en voiture à Kalevala, dans le ranch de la fille d’Irmeli à Minas Gerais, pour une réunion des lecteurs du Livre d’Urantia, ceci dans un merveilleux cadre de retraite . C’était la deuxième réunion de cette sorte cette année et tout le monde espère qu’il y en aura encore .

Le samedi, nous avions eu le plaisir d’écouter les exposés de Nemias, Irmeli et Clebson . Le soir, nous eurent une fête délicieuse et dansèrent sur de la musique brésilienne « en live ». Le dimanche, après avoir fait une promenade dans la montagne, je fis un court exposé et répondit à des questions . Ensuite, après le déjeuner nous retournèrent en voiture à l’aéroport où je pris mon avion pour le vol de nuit de retour vers Chicago.

Je chéris les amitiés faites au Brésil. Je sais de par mes expériences passées que, parce qu’elles ont été initiées dans le contexte de lire et de discuter du Livre d’Urantia, beaucoup de ces relations dureront une vie entière et bien après.

.

Associação Urântia do Brasil
Jay Peregrine & Associação Urântia do Brasil

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés