Chapitre XII – L’impossible synthèse

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimer

CHAPITRE XII

L’IMPOSSIBLE SYNTHÈSE

La base de la Déité et de la Trinité Expérientielles

La Barrière de l’Infinité l’Impasse des Absolus

L’inachèvement de la Trinité des Trinités

Dans notre étude, nous avons retracé l’histoire du maitre univers depuis « l’aube des temps » jusqu’à la clôture du Sixième Âge. Nous avons vu le parachèvement de la première division majeure de cette histoire dans la Première Synthèse, l’émergence de Dieu le Suprême. Puis nous avons étudié la seconde division majeure de cette histoire et observé qu’elle culminait dans la Seconde Synthèse, dans l’émergence de Dieu l’Ultime. Il est temps maintenant de poser ces questions : Pourquoi ces Déités Expérientielles évoluent-elles et émergent elles ? Pourquoi avoir deux Déités qui émergent ? Y en aura-t-il une troisième ?

§1 – LA BASE DE LA DÉITÉ ET DE LA TRINITÉ EXPÉRIENTIELLES

Comme d’habitude, les décisions et les plans de Dieu sont à l’origine de la totalité du phénomène des Déités et des Trinités Expérientielles. Ces plans de l’éternité passée rendent bien inévitable l’apparition de ces Déités et de ces Trinités. Quoi qu’il en soit, pour répondre à nos questions (pourquoi des Déités expérientielles et pourquoi des Trinités ?), nous devrons retourner en arrière, au Premier Âge de l’Univers et même plus en arrière, à L’Âge Zéro.

Peutêtre pouvons-nous mieux comprendre la réalisation des desseins de Dieu en analysant ce qui s’est réellement passé. De cette façon, nous comprendrons mieux ce qui semble être ses plans concernant la Déité et la Trinité expérientielles. Considérons ces étapes :

(1) Synthèse existentielle des potentiels. Lorsque Dieu produit les Absolus, il les synthétise dans l’Absolu Universel, de sorte qu’en éternité ils sont un Absolu. Ceci est une synthèse existentielle ce n’est pas une synthèse expérientielle.

(2) Non-synthèse des actuels. Lorsque Dieu produit la thèse-déité du Fils éternel, il produit aussi l’antithèse du Fils – le Paradis non spirituel et non personnel. Dieu ne synthétise pas ces deux actualités absolues. Il les coordonne par le mental, mais par ailleurs, il les laisse séparées, devenant un problème à résoudre par les Déités et les Trinités expérientielles qui apparaîtront ultérieurement.

(3) Thèse sur thèse. Puisque le Fils Originel est la Personne Absolue, il devient la thèse originelle de Déité ; Dieu, en tant que Père de ce Fils, devient la pré-thèse de Déité. Puis Dieu se joint au Fils en trinitisant l’Esprit qui, ainsi, devient la thèse conjointe de Déité. Tous les trois s’unissent dans la Trinité du Paradis qui devient la thèse indivise de Déité. C’est une superposition de thèse sur thèse et non la création d’une synthèse. Cela a pour effet d’unifier complètement la Déité existentielle et de la séparer complètement de ce qu’est la non-déité, si ce n’est qu’ils sont fonctionnellement coordonnés par le mental.

(4) Réalité subabsolue. Avec l’apparition de Havona, Dieu projette deux nouveaux niveaux de réalité en plus du niveau absolu sur lequel tout a lieu. Ce qui fait trois en tout : fini, absonite et absolu. Dans le Premier Âge et dans Havona, ces trois niveaux sont existentiels ; rien encore n’est apparu de nature expérientielle.

(5) Réalité expérientielle. A l ’aube du temps, Dieu projeta une nouvelle sorte de réalité, la réalité expérientielle. Ainsi commença le Deuxième Âge de l’Univers. La Trinité du Paradis a (probablement) toujours pénétré les trois niveaux fonctionnels de la réalité – fini, absonite et absolu. En conséquence, sur chaque niveau, il devrait y avoir un reflet de la présence de la Trinité. Il semble raisonnable d’avancer qu’avec la création de la réalité existentielle, ces reflets de la Trinité deviennent les potentiels des trois Déités expérientielles : sur le niveau fini, la personne spirituelle de Dieu le Suprême ; sur le niveau absonite, Dieu l’Ultime ; sur le niveau absolu, le potentiel d’une personne expérientielle à l’intérieur de la Déité Absolue – le potentiel de Dieu l’Absolu.

(6) La Synthèse du pouvoir et de la personnalité. Ces trois potentiels de Déité Expérientielle – Suprême, Ultime et Absolu – ne peuvent se personnaliser en tant que Déités actuelles qu’en résolvant le problème que Dieu a laissé délibérément non résolu : Que faire de l’Ile du Paradis ? Ou : Comment la réalité actuelle totale peut-elle être consolidée (synthétisée) sur les niveaux fini, absonite et absolu ? Ce problème (apparemment) ne peut être résolu que par le processus de la synthèse pouvoir-personnalité, ce qui signifie rassembler le pouvoir total sur chaque niveau et La synthèse impossible le coordonner (l’unifier) avec la personne spirituelle de la Déité grâce à l’action du mental. En d’autres termes, le mental réalise la conquête de l’énergie-matière et se subordonne à la directive de l’esprit grâce au pouvoir du choix de la personnalité.

(7) Synthèse finie de pouvoir-personnalité. Les Créateurs Suprêmes travaillent avec les Déités du Paradis (en Dieu le Septuple) et le résultat de leurs succès dans les créations de l’espace-temps convergent dans le pouvoir affluant du Tout-Puissant Suprême. Ce pouvoir, ce pouvoir souverain, s’unit avec la personne spirituelle du Suprême grâce à l’action coordonnante du mental. Quand le potentiel total du grand univers est épuisé, alors ce processus synthétisant a atteint le parachèvement ; les superunivers sont devenus parfaits, le Suprême a parachevé sa croissance et il émerge en tant que Déité nouvellement contactable.

(8) Synthèse absonite de pouvoir-personnalité. Le parachèvement de l’Être Suprême amène la Première Trinité Expérientielle à l’existence de fait. C’est la fonction de cette Trinité d’accomplir le parachèvement du maitre univers. La Première Trinité Expérientielle s’unifie elle-même et par ce processus unifie (synthétise) la réalité totale de la maitresse création – physique, intellectuelle et spirituelle. Lorsque le maitre univers deviendra une création achevée, Dieu l’Ultime aura parachevé sa croissance. Dieu l’Ultime est la synthèse pouvoir-personnalité de tout le pouvoir expérientiel de tout le niveau absonite de réalité dans tout l’immense maitre univers.

(9) Synthèse absolue de pouvoir-personnalité. Dieu synthétise existentiellement l’absoluité du pouvoir potentiel et de la personnalité potentielle dans la synthèse des trois Absolus – en éternité et en infinité, ils sont un. Le problème qui demeure en vue d’une solution expérientielle est la synthèse expérientielle de ces Absolus, laquelle devient le problème de la Seconde Trinité Expérientielle, la Trinité qui vient à l’existence avec l’apparition de Dieu l’Ultime.

À bien des égards, cet aperçu est une récapitulation de l’étude entière du maitre univers. Il répond raisonnablement à nos questions : Pourquoi des Déités expérientielles ? et pourquoi des Trinités ? Il nous prépare aussi à l’examen du problème difficile qui se pose à la Seconde Trinité Expérientielle : le problème d’essayer d’accomplir la synthèse expérientielle des Absolus.

§2 – LA BARRIÈRE DE L’INFINITÉ, L’IMPASSE DES ABSOLUS

Le problème de l’unification de la Seconde Trinité Expérientielle, l’achèvement de la synthèse finale pouvoir-personnalité, peut être posé simplement: les trois Absolus de Potentialité sont infinis et la Seconde Trinité Expérientielle ne l’est pas. Cette Trinité Absolue ne peut pas être infinie car elle embrasse des Déités dérivées, le Suprême et l’Ultime — Déités expérientielles dérivées de la Trinité existentielle, la Trinité du Paradis.

L’étendue de la synthèse pouvoir-personnalité s’est accrue d’étape en étape et de niveau en niveau. Le Suprême a englobé le fini total ; l’Ultime a englobé l’absonite total ; et, maintenant, la Seconde Trinité Expérientielle est « face à face » avec l’absolu total — mais celui-ci est infini ! Le Suprême renferme le total des significations-valeurs finies du grand univers ; l’Ultime synthétise le total des significations-valeurs absonites du maitre univers ; Dieu l’Absolu (s’il pouvait être expérientialisé) engloberait le total des significations-valeurs expérientielles d’un univers sans fin — le Cosmos Infini.

La Trinité Absolue, comme son nom le suggère, est vraiment absolue en fonction possible. Nous atteignons enfin le paradoxe classique : Que se passet-il quand la « force irrésistible » d’une trinité absolue rencontre le « fait immuable » de l’infinité éternelle ?

L’unification de la Déité expérientielle a été totale sur chaque niveau, rien ne reste en dehors. Les choses, les significations et les valeurs ; la matière, le mental et l’esprit ; les faits, les idées et les relations, tout est englobé dans la synthèse de pouvoir des Déités émergentes de nature expérientielle. Ce processus peut mener au parachèvement sur les niveaux fini et absonite car ces niveaux ont des limites — tout comme le grand univers et le maitre univers ont des limites — chacun a un « extérieur ». Pourtant, sur le niveau final nous sommes confrontés à une situation qui est sans limites. Où est « l’extérieur » d’une création infinie ?

La Synthèse finale de pouvoir-personnalité exigerait l’unification expérientielle de la Déité Absolue et de l’Absolu Non-Qualifié ; elle signifierait l’unification expérientielle des Absolus qui sont maintenant unifiés existentiellement. Ceci est un projet infini – il n’a pas de fin, pas de limites, pas d’extérieur, pas d’au-delà ! Physiquement, ce projet exigerait le parachèvement matériel du Cosmos Infini ; spirituellement, il exigerait l’épuisement expérientiel final (l’actualisation) du potentiel d’infinité dans l’Absolu de Déité ; personnellement, il exigerait l’unification totale de ces deux potentiels d’infinité (déifié et non-déifié) en un Absolu compréhensible et contactable. Ceci n’est pas possible ! L’infinité ne se prête pas volontiers à l’épuisement quantitatif.

Aucune trinité subinfinie ne peut faire (expérientiellement) ce que la trinité infinie a fait réellement (existentiellement). La Trinité Absolue peut commencer ce projet, peut le continuer indéfiniment, mais elle ne l’achèvera jamais — elle n’atteindra jamais une telle unification. Cela signifie que Dieu l’Absolu ne pourra pas émerger du potentiel d’infinité de l’Absolu de Déité.

Ceci est le « pat » de la Barrière de l’Infinité, c’est le « pat » de l’impasse des Absolus.

§3 – L’INACHÈVEMENT DE LA TRINITÉ DES TRINITÉS

Indépendamment de la frustration de la Trinité Absolue, son apparition factuelle rend bel et bien possible la formidable consolidation de la Déité totale (la Trinité) dans l’union des trois Trinités. Cette union produit une trinité multiple, une triple trinité, la Trinité des Trinités. C’est là une union de déité unique – non pas une trinité de trois Déités, mais une trinité de trois trinités, et une trinité de trois niveaux d’association de déité. Trois trinités sont unies sur le Premier Niveau, trois Déités expérientielles essaient de s’unifier sur le Deuxième Niveau et quelque réalité de déité finale doit être présente sur le Troisième Niveau.

En considérant la Trinité des Trinités, passons d’abord en revue les natures des trois Trinités, dont l’union amènera à l’existence de fait cette triple Trinité.

(a) La Trinité du Paradis. La Trinité Originelle est existentielle, absolue, infinie et unifiée.

(b) La Trinité Ultime. La Première Trinité Expérientielle est expérientielle, subinfinie, subabsolue et unifiée.

(c) La Trinité Absolue. La Seconde Trinité Expérientielle est expérientielle, subinfinie, absolue et non unifiée.

Voici enfin l’objectif du long développement et de la longue croissance du maitre univers : la formation d’une union complexe de trinité qui englobe le total de la Déité – existentielle et expérientielle. Voici la thèse des thèses, la thèse de déité finale.

Puisque cette Trinité a aussi une triple dimension verticale, nous devrions considérer la nature du Deuxième Niveau. Il y a trois Trinités sur le Premier Niveau et trois Déités expérientielles sont projetées pour le Deuxième Niveau. Les deux tiers de l’association du Deuxième Niveau sont factuellement présents, Dieu le Suprême et Dieu l’Ultime ; mais il manque Dieu l’Absolu – il n’y a même pas une personnalisation limitée de la Déité Absolue. La personnalisation expérientielle de Dieu l’Absolu dépend de l’unification de la Seconde Trinité Expérientielle. L’unification de cette Trinité exige l’épuisement de toute l’infinité -mais l’infinité ne peut pas être épuisée quantitativement. C’est pourquoi, alors que la Trinité des Trinités peut se former car ces Trinités constituantes sont des réalités de fait, il n’est pas possible de compléter le Deuxième Niveau de cette triple Trinité. Et si le Deuxième Niveau ne peut pas être complété, il est inutile même de spéculer sur ce qui pourrait constituer le Troisième Niveau. De nouveau, notre étude échoue devant la barrière de l’infinité – devant l’impasse des Absolus.

Ceci parait être la fin de l’histoire du maitre univers. Cette gigantesque création expérientielle a la capacité de générer deux Déités expérientielles et deux Trinités expérientielles et de pourvoir à la formation de fait de la Trinité des Trinités. Mais nous sommes « pat ». La Trinité Absolue n’est pas capable de s’unifier dès lors, Dieu l’Absolu ne peut pas personnaliser son pouvoir, et la triple Trinité ne peut pas achever la formation de fait du Deuxième Niveau.

Dieu lui, n’a pas une telle frustration. Il habite l’éternité et, en conséquence, il approche l’infinité de l’intérieur – existentiellement. Mais la Déité expérientielle doit approcher l’infinité de l’extérieur et, achever la pénétration expérientielle de toute l’infinité exigerait une autre éternité.

Nous avons parcouru tout le périmètre du cercle. Pour épuiser l’infinité, il est nécessaire d’atteindre la fin de l’éternité ; mais l’éternité est infinie, tout comme l’infinité est éternelle. Même la Trinité du Paradis ne pourrait pas rendre expérientielle la Déité Absolue ; elle ne pourrait le faire que si elle-même était une trinité expérientielle. Même la Trinité d’Infinité ne peut faire l’infaisable.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés