Chapitre VIII - Dimensions du maitre univers

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimer

CHAPITRE VIII

DIMENSIONS DU MAITRE UNIVERS

Dimensions spatiales

Dimensions massiques

Dimensions temporelles

Jusqu’à présent, dans notre étude, nous avons voyagé de Havona vers l’extérieur à travers les superunivers et dans les niveaux d’espace extérieur sans nous préoccuper beaucoup de leur grandeur dans l’espace ni de la durée dans le temps de ces aventures. Ce serait une bonne idée, à ce point de l’étude, de s’arrêter le temps nécessaire pour considérer la taille et la durée du maitre univers. Quelle est sa grandeur ? Quelle est sa masse ? Quelle est la durée des âges de l’univers ?

§1 – DIMENSIONS SPATIALES DU MAITRE UNIVERS

Nous savons que les sept superunivers sont bien plus grands dans l’espace que l’univers central. Havona contient un milliard (et 21) mondes et les plans des superunivers prévoient sept billions (7 x 10 12) de mondes habités. Nous ne savons pas exactement la grandeur de Havona mais nous savons qu’Orvonton (notre superunivers) a un diamètre d’à peu près un demi-million d’années-lumière. Si nous faisons abstraction de Havona, alors nous pouvons estimer que le grand univers a un diamètre d’à peu près un million d’années-lumière.

Or, nous allons rencontrer des dimensions qui sont bien plus grandes que celles du grand univers. Ceci veut dire que nous devrons symboliser ces dimensions d’espace si nous voulons qu’elles « parlent à notre imagination ». Supposons que nous symbolisions la dimension du grand univers en l’assimilant à une balle de tennis. Nous pouvons alors le comparer au Premier Niveau d’Espace en comparant la balle de tennis et une grande pièce de séjour. Ce qui veut dire que le Premier Niveau d’Espace extérieur est bien plus grand que la totalité de la création présentement organisée et habitée.

Nous avons symbolisé la taille comparative du grand univers et du premier niveau d’espace extérieur. Quelle est la comparaison, en taille, entre le Premier et le Deuxième Niveau d’Espace ? Ceci peut être exprimé en comparant notre salle de séjour avec un pâté de maisons assez grand. D’abord, imaginons ce pâté de maison comme un cube. Maintenant, nous imaginons comment le Premier Niveau d’Espace s’insère à l’intérieur du Deuxième Niveau d’Espace. Ces comparaisons devraient nous aider et parler à notre imagination en ce qui concerne les accroissements de la taille des niveaux d’espace à mesure que nous allons vers l’extérieur.

Et que dire du Troisième Niveau d’Espace ? Quelle est sa grandeur ? D’après l’échelle que nous avons utilisée, on le symboliserait plutôt comme une grande ville – ou mieux, par le cube d’une grande ville. Pensez à un cube de 50 kilomètres de côté. Ce cube nous donne une dimension relative du Troisième Niveau d’Espace.

Le Quatrième Niveau d’Espace, est de loin le plus grand de tous. Si le diamètre de notre lune était une demi-fois plus grand, alors elle symboliserait idéalement la taille du Niveau d’Espace Final. (La lune a un diamètre d’environ 3400 km et celui du symbole du Quatrième Niveau d’Espace devrait être de 5100). De toute façon, utilisons la lune comme symbole.

Maintenant, pour bien saisir l’augmentation de taille (en partant du grand univers et allant vers le bord du maitre univers), commençons avec la balle de tennis. Suspendons-la au centre de la grande salle de séjour. Plaçons la grande salle de séjour au centre d’un grand pâté de maisons (le pâté de maisons que nous avions représenté comme un cube), puis imaginons le pâté de maisons cubique flottant au centre du cube de la ville (le cube de 50 km de côté) et, finalement, plaçons le cube de la grande ville au milieu de notre lune. Puis retournons en pensée vers la balle de tennis. Elle symbolise la dimension du grand univers – les créations présentement habitées et organisées composées de Havona plus les sept superunivers avec leur 700 000 univers locaux et les 7 billions de mondes habités.

Pensez à la balle de tennis et puis pensez à la lune.

§2 – DIMENSIONS MASSIVES DU MAITRE UNIVERS

Nous avons moins d’informations concernant la masse physique probable du maitre univers que nous en avons concernant sa taille dans l’espace. Mais nous savons que les masses physiques, dans l’espace extérieur, sont bien plus grandes que tout ce qui est connu dans le grand univers.

On nous dit qu’il y a au moins 70 000 agrégats de matière dans l’espace extérieur et que chacun d’eux est déjà plus grand qu’un superunivers. Dans un autre passage des Fascicules, on nous dit que nos astronomes seront bientôt capables de voir 375 millions de nouvelles galaxies dans l’espace extérieur. Nous ne savons pas si ces données se réfèrent ou non aux mêmes créations physiques. Mais nous le croyons et nous pensons que ces grandes masses se situent dans le Premier Niveau d’Espace.

RELATIONS DE GRANDEURS ENTRE LES NIVEAUX D'ESPACE

Relations de grandeurs entre les niveaux d’espace

Nous savons aussi que la plus grande partie du pouvoir d’attraction de la gravité du Paradis est absorbée en exerçant un contrôle sur ces créations de l’espace extérieur. Ces univers du futur commencent à peine, ils vont continuer à croître durant un temps très long.

Le peu que nous sachions sur la matérialisation physique des univers extérieurs semble confirmer l’idée que les créations de l’espace extérieur sont beaucoup plus grandes en étendue et en masse physique que le grand univers.

§3 – DIMENSIONS TEMPORELLES DU MAITRE UNIVERS

Les calculs de la grandeur des âges de l’univers nous entraînent vers des nombres qui sont difficiles à manipuler car ils sont très grands. Normalement on compte le temps en années. Ceci peut devenir difficile, aussi difficile que d’utiliser des milles pour des distances astronomiques au lieu d’années-lumière. Supposons que nous trouvions une unité pratique pour mesurer le temps – telle que l’année-lumière utilisée pour mesurer les distances – une unité qui utilise beaucoup de temps. On pourrait prendre l’âge de la nébuleuse d’Andronover (à peu près un billion d’années) comme unité de temps pratique. Nous pourrions alors exprimer une grandeur estimative des âges d’univers en termes de « Unité de Temps d’Andronover ». On pourrait l’abréger en « U.T.A.» pour une unité et en « U.T.A.s » au pluriel.

En termes d’U.T.A.s, les âges de l’univers peuvent être calculés comme ayant les durées suivantes :

Le Deuxième Âge — 50 mille U.T.A.s

Le Troisième Âge — 5 millions U.T.A.s

Le Quatrième Âge — 500 millions U.T.A.s

Le Cinquième Âge — 50 millions U.T.A.s

Le Sixième Âge — 5 billions U.T.A.s

En sélectionnant « l’Unité de temps d’Andronover » (à peu près un billion d’années), nous choisissons la plus longue séquence de temps mentionnée dans les Fascicules – l’âge d’Andronover, la nébuleuse qui donna naissance à notre soleil. Les nombres en tableau ci-dessus nous disent simplement combien de fois les âges de l’univers sont plus longs que l’âge d’Andronover.

Nous avons calculé qu’il est possible que le Deuxième Âge de l’Univers, l’âge présent, soit au trois-quarts achevé. Même alors, il reste encore un quart de l’âge présent ; ce qui fait plus de 10 000 U.T.A.s, plus de 10 000 billions d’années (1016 années). Nous avons largement le temps d’atteindre le Paradis !

(Pour les références générales aux Fascicules et pour le raisonnement et les mathématiques qui sont derrière ces chiffres, voir Appendice XVI. Dimensions Physiques du Maitre Univers et Appendice XVII. Dimensions Temporelles du Maitre Univers.)

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés