Chapitre VII - La seconde antithèse

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimer

CHAPITRE VII

LA SECONDE ANTITHÈSE

Le Besoin Cytoplasmique étend la Fonction Nucléaire

Le Défi de l'Aventure Ultime

Administration du Premier Niveau d'Espace Extérieur

L'Esprit et le Suprême

Etapes dans l'Émergence de l'Ultime

L'âge présent (le Deuxième Âge de l'Univers) est l'époque de la croissance évolutionnaire de l'Être Suprême. Avec ceci à l'esprit nous pourrions appeler l'âge qui le précède (le Premier Âge), l'âge pré-Suprême et, selon le même raisonnement, nous pourrions nommer les âges futurs des créations de l'espace extérieur, les âges post-Suprême. Ce sont les âges qui suivront la croissance parachevée et l'émergence finale du Suprême. Comme nous l'avons noté (au chapitre IV ), ces quatre âges des niveaux d'espace extérieur sont reliés. Ce sont tous des âges post-Suprême – âges durant lesquels la Première Trinité Expérientielle travaille pour accomplir trois objectifs:

1) Sa propre unification

2) Le parachèvement du maitre univers

3) L'émergence de Dieu l'Ultime

Ces quatre âges post-Suprême, le troisième, le quatrième, le cinquième et le sixième âges sont les époques de la grande expansion des forces créatives paradisiaques et de ses Âgents dans les domaines de l'espace extérieur. Sont associés à ces personnalités créatives et à d'autres administrateurs du Paradis et de Havona les vétérans expérientiels du Deuxième Âge de l'Univers – l'âge de l'évolution des superunivers. Ceci est la première grande entreprise combinée, le premier effort unifié de la part du parfait et du devenu parfait, les parfaits natifs du Paradis-Havona et tous les vétérans des superunivers évolutionnaires. Ceci est leur entreprise commune, l'Aventure Ultime, l'organisation des créations de l'espace extérieur.

§1 - LE BESOIN CYTOPLASMIQUE ÉTEND LA FONCTION NUCLÉAIRE

Dans le présent âge de l'univers, les personnalités créatives travaillent avec certains potentiels (possibilités non réalisées) qui viennent des trois Absolus. Ces potentiels, étant absolus, ne seraient que de peu d'utilité aux créateurs qui travaillent sur le niveau fini. Cela veut dire que ces potentiels absolus doivent être modifiés d'une certaine manière avant de pouvoir être utiles aux créateurs finis. C'est là où les Déités expérientielles émergentes jouent un rôle important.

Bien avant que le Suprême et l'Ultime n'émergent, ils agissent et travaillent en relation avec ces potentiels absolus. L'Ultime (qui est en contact direct avec le niveau absolu) commence à organiser ces potentiels absolus afin qu'ils répondent à l'action créative. Puis, le Suprême les modifie encore afin qu'ils deviennent utilisables sur le niveau fini. Voici comment les créateurs peuvent « créer » ; Il doit exister quelque chose avec quoi ils créent les êtres et les choses, et ce « quelque chose » est composé des potentiels que l'Ultime et le Suprême ont préparé pour leur usage.

Le changement dans le potentiel cosmique de croissance. Lorsque le Deuxième Âge cède la place au Troisième, un changement important a lieu dans le potentiel disponible pour la croissance et la création. Pendant le Deuxième Âge (l'âge présent) l’Être Suprême croît. Les êtres qui sont créés et les êtres qui évoluent dans le Deuxième Âge peuvent partager cette croissance du Suprême. Mais à la fin du présent âge de l'univers, le Suprême aura parachevé sa croissance et ce potentiel (cette capacité) pour l'expérience finie sera épuisé, utilisé complètement. Ce potentiel particulier est fini, c'est pourquoi il peut être épuisé.

Par exemple, imaginons un Esprit Créatif du Troisième Âge, il travaille dans le premier niveau d'espace extérieur. Comparons-le avec un Esprit Créatif du Deuxième Âge travaillant dans un des univers locaux évolutionnaires du présent âge. L'Esprit de l'âge présent peut créer un séraphin qui a la capacité de croître (d'évoluer) par expérience finie ; il travaille avec et dans les potentiels du Suprême en croissance. L'Esprit du Troisième Âge est, d'une nature fondamentalement semblable à celle de son collègue senior, mais il ne sera jamais capable de créer un séraphin comme ceux des univers locaux du présent âge. Le matériau brut (le potentiel) à partir duquel le séraphin du Deuxième Âge a été créé n'est plus disponible. L'Esprit Créatif du Troisième Âge travaillera avec des potentiels post-Suprême ; ces potentiels seront vraisemblablement absonites et non finis. Ses enfants crées seront post-Suprême en nature, donc des êtres postfinis, ce qui signifie qu'ils seront toujours dépourvus d'expérience finie. Cette expérience finie sera hors de leurs capacités inhérentes.

Le manque d'expérience finie. À quoi vont ressembler ces univers de l'espace extérieur ? Quelle sorte d'êtres y naîtra ? Il est possible de spéculer de façon positive sur ces inconnues, ils sont totalement hors de notre champ d'expérience. Quoi qu'il en soit, nous pouvons être sûrs que les habitants des espaces extérieurs seront différents des natifs de Havona ou de n'importe quels êtres natifs des superunivers. Les habitants des espaces extérieurs sont hors de notre capacité d'imagination. (Nous avons dû être inimaginables pour les natifs de Havona, jusqu'à ce qu'ils rencontrent effectivement le premier des pèlerins ascendants sur les circuits de l'univers central.) Mais nous savons qu'il y a une chose qui manquera dans tous les domaines de l'espace extérieur, qui manquera à tous les êtres natifs de cette espèce extérieure – l'expérience finie.

Ce manque est notre opportunité. Nous sommes spécialement dotés de cette qualité même qui manquera aux créatures de l'espace extérieur. Nous sommes les enfants du Suprême, l'expérience finie est le cœur même de la nature de tous les êtres évolutionnaires et expérientiels dont l'origine est dans le grand univers. Nous sommes comme le Suprême parce que nous avons grandi en lui, de même qu'il a grandi en nous. Et l’Être Suprême est le Dieu fini, le Dieu de l'expérience finie.

En servant dans les univers extérieurs nous échappons aux limitations de croissance que nous rencontrons dans l'âge présent. En tant que finalitaires (dans l'âge présent), nous sommes des esprits du sixième stade, mais nous sommes encore des êtres incomplets. Nous avons atteint la destinée mais seulement à l'intérieur des limites de l'âge présent. Nous sommes encore des créatures incomplètes en dépit de toute notre croissance évolutionnaire vers la perfection. Nous n'avons pas encore atteint l'aboutissement concernant trois buts :

1) Le statut de créature ultime

2) La finalité de service de la créature

3) La finalité de l'aboutissement à la Déité expérientielle.

Voilà les buts qui sont encore devant nous quand nous sommes finalitaires. La réalisation de ces buts attend le service que nous ferons un jour dans les créations en expansion de l'espace extérieur. Lorsque nous œuvrerons pour pallier au manque total d'expérience finie, nous dépasserons nos limitations présentes. C'est exactement ce qui s'est passé pour nos prédécesseurs du Paradis et de Havona lorsqu'ils arrivèrent dans les superunivers qui manquaient tant de perfection divine – cette perfection qui est inhérente à la nature de nos prédécesseurs.

§2 – LE DÉFI DE L'AVENTURE ULTIME

En retournant à l'aurore du temps, les citoyens des créations ancrées et établies de l'éternité, furent mis au défi par le déroulement du plan de Dieu : l'imperfection originelle des sept superunivers. Il y a longtemps, ces êtres du Paradis-Havona (êtres de perfection inhérente) furent défiés, et ils répondirent à ce défi en s'embarquant dans l'aventure de l'espace-temps – l'Aventure Suprême -en faisant front aux incertitudes et aux imprévisibilités des royaumes alors inorganisés et non ancrés des royaumes de l'espace des superunivers.

En même temps, Dieu a défié toutes les créatures de nature imparfaite avec le grand commandement sous forme d'invitation : « Soyez parfaits, comme moi-même je suis parfait.» Dieu personnifie ce défi au moyen de l'invasion du niveau d'espace du superunivers par les forces et personnalités de perfection du Paradis-Havona, qui les transmettent directement aux mondes évolutionnaires. (Quand la perfection infinie de Dieu est humanisée, tel que Jésus l'humanisa, elle devient compréhensible, même à nous.)

Maintenant, pour la seconde fois, Dieu défie toute la création, et, cette fois, pour s'embarquer dans l'aventure des univers extérieurs -l'Aventure Ultime dans l'invasion des vastes domaines étendus de l'espace extérieur. Lors du premier défi, il posa un problème en soustrayant aux nouveaux superunivers, la qualité de perfection inhérente et innée. Le problème qu'il imagina était le problème de parfaire l'imparfait à travers la croissance et l'expérience finie, par évolution dans l'espace et le temps. Dans ce nouveau défi, ce second défi, Dieu a encore une fois soustrait quelque chose ; cette fois, il a soustrait la possibilité de croissance à travers l'expérience finie. Il a défié tous les citoyens du grand univers dans la tâche de compenser ce manque dans les créations extérieures. Cette défiance est notre opportunité. Nous devrions avoir la capacité de répondre à ce défi parce que, d'ici là, nous serons vraiment les enfants de l'Être Suprême. Même notre mental sera affilié au mental du Suprême. Les Fascicules nous disent que nous serons à l'image de Dieu le Suprême comme naturellement Jésus fut à l'image du Père Universel. Et notre mission sera de révéler l'Être Suprême aux nouvelles créatures des nouveaux univers de l'espace extérieur.

Les Fascicules nous enseignent que nous serons bien équipés pour cette tâche et ce service. Nous allions la divine dotation de l'Ajusteur avec la sagesse expérientielle chèrement acquise de l'ascension évolutionnaire du Paradis, ajoutée au long service dans les superunivers en croissance ? Nous pouvons prétendre à devenir des administrateurs compréhensifs, efficients et efficaces dans ces créations aux frontières des superunivers. Nous pouvons nous attendre à être confrontés à de nouveaux problèmes d'immensité, de nouvelles situations d'incertitude; une nouvelle aventure où nous devrons faire face à l'inattendu, l'imprévisible et l'inexplicable. Une fois encore, nous serons jeunes et nous croîtrons comme de nouvelles créatures, à l'aube nouvelle d'une création nouvelle. Une fois encore, nous expérimenterons l'expansion soudaine d'horizons alors que nous commencerons à ressentir, devant nous, l'immensité de la tâche.

Et ce défi n'est pas seulement extensif, il est aussi intensif. Nous ne sommes pas seulement confrontés aux grandeurs massives du temps et de l'espace dans les univers extérieurs, nous sommes aussi confrontés au défi nouveau de la nouvelle recherche du Père Universel. Nous avons trouvé le Père en tant que Suprême, maintenant pouvons-nous trouver le Père en tant qu'Ultime ? Cette nouvelle recherche du Père Universel, sur des niveaux au-delà du fini, deviendra l'aventure personnelle prenante pour tous les citoyens des âges post-Suprême (Voir Appendice VII, §6. Croissance post-Suprême. Appendice XI, §6. Finalitaires et autres dans l'espace extérieur)

§3 – ADMINISTRATION DU PREMIER NIVEAU D'ESPACE EXTÉRIEUR

Nous avons considéré les âges post-Suprême en termes généraux. Maintenant examinons en détail les événements du Troisième Âge – l'organisation du Premier Niveau d'Espace. Que savons-nous et que pouvons-nous déduire au sujet du premier des âges post-Suprême ? Basés sur ce que nous savons, que pouvons-nous projeter concernant l'administration du prochain niveau d'espace extérieur ?

Administration du Premier Niveau d'Espace dans le temps présent. On nous dit un certain nombre de choses à propos de ce prochain niveau d'espace extérieur. Â l'heure actuelle, il existe quelques 70 000 grandes galaxies de matière qui sont en cours de mobilisation dans ces régions. Chacune d'elle est probablement encore en croissance; et, déjà, chacune d'elle est plus grande qu'un superunivers. Puisque 70 des Architectes du Maitre Univers sont affectés à ces niveaux d'espace, il semble probable que chaque Architecte s'occupe de superviser 1000 de ces grands agrégats de matière physique. (Voir Appendice III, §3. (d) Le Premier Niveau d'Espace Extérieur)

Les Maitres Esprits. Il y a de très sérieuses indications en faveur de la croyance que les Sept Maitres Esprits sont concernés par les segments de l'univers extérieur en corrélation avec leurs sphères de juridiction dans les superunivers. S'il en est ainsi, il est logique d'affirmer que chaque Maitre Esprit aurait juridiction sur un septième du Premier Niveau d'Espace. Cela vaudrait dire un domaine qui inclurait un septième de 70 000 galaxies et un septième des 70

Architectes. La juridiction d'un Maitre Esprit comprendrait alors le domaine de 10 Architectes et 10 000 galaxies – chacune d'elles étant plus grande qu'un superunivers.

(Dans nos calculs des dimensions de l'espace du maitre univers, dans le prochain chapitre, nous avons calculé que le Premier Niveau d'Espace est 100 fois la taille du grand univers. Ces calculs sont peutêtre trop prudents, il y a une autre possibilité selon laquelle il pourrait être plus de 10 000 fois plus grand ! Quoi qu'il eu soit, nous conserverons nos calculs prudents puisque, même ainsi, ils nous donnent des tailles et des dimensions qui sont formidables.)

Chaque Maitre Esprit tendrait à dominer l'orientation exercée par le milieu de son domaine d'espace extérieur, tout comme maintenant il domine l'orientation exercée par le milieu de son superunivers. (Voir chapitre III, §3) Ceci signifie que le Premier Niveau d'Espace copiera les superunivers en fournissant sept milieux divers, chacun dérivant de la nature diverse de l'un des Sept Maitres Esprits. Chaque milieu sera l'expression d'un aspect de la manifestation diverse de Déité du Paradis, à l'image : du Père, du Fils, de l'Esprit, du Père-Fils, du Père-Esprit, du Fils-Esprit et du Père-Fils-Esprit. Chacun de ces milieux marquera d'une empreinte indélébile chaque être natif de ce milieu. Voilà une façon simple et réconfortante de voir l'organisation du Premier Niveau d'Espace, les sept superunivers une fois encore, mais sur une bien plus large échelle. Cependant, cette image se complique beaucoup quand on prend en considération les Trios Créatifs Fils-Esprit qui pourraient être affectés à ces nouveaux univers. (Voir Appendice XIV, §4. Administration du Premier Niveau d'Espace Extérieur.)

Les Trios Créatifs Fils-Esprit. Dans l'étude de l'association des Fils Créateurs et des Esprits Créatifs dans le Deuxième Âge (chapitre III, §5), nous déduisions que chacun de ces 700 000 couples consommerait probablement son association de Déité-Duelle en trinitisant un Troisième Être, un Créateur Associé. En s'unissant en tant que Fils-Esprit, ils se constituent en Trio Créatif Fils-Esprit. Si ce raisonnement est valable, il y aura exactement 700 000 de ces Trios Créatifs disponibles pour la mission dans l'espace extérieur.

Une chose que nous n'avions pas indiquée dans le chapitre II, est le fait que l'ensemble de ces Trios ne vont pas se ressembler. Il y aura sept types, car il y a sept types d'Esprits Créatifs. Chaque Esprit Créatif est, en nature, comme le Maitre Esprit qui a la juridiction du superunivers dans lequel servait l'Esprit Créatif. Cela signifie que chacun des sept types de Trios Créatifs Fils-Esprit est composé de 100 000 Trios. (Voir Appendice XIII, §3. Trios Créatifs FilsEsprit.)

Puisque la tendance totale évolutionnaire-créative du maitre univers semble favoriser la diversité plutôt que l'uniformité, il semble probable que ces sept types de Trios seront répartis régulièrement dans les domaines de l'espace extérieur de chaque Maitre Esprit. Par exemple, les sept types de Trios serviront dans le domaine du Maitre Esprit N°l : 100 000 Trios différents seront affectés à ce domaine particulier, domaine embrassant 10 000 galaxies. En conséquence, nous en déduirons que chaque Trio Fils-Esprit exercera une juridiction sur environ un dixième de galaxie (un royaume considérablement plus. grand qu'un dixième de superunivers, lequel comporte 10 000 univers locaux avec leurs 100 milliards de mondes habités). Chaque Trio tendra à dominer le milieu à l'intérieur de ce royaume, et, aura sept orientations exercées par le milieu dans le domaine du Premier Maitre Esprit.

Ce qui est vrai du domaine d'un Maitre Esprit le sera pour les sept. Puisqu'il y aura sept orientations exercées par le milieu dans le domaine du Premier Maitre Esprit, et puisqu'il y a sept Maitres Esprit, il y aura en tout 49 (7 x 7) orientations exercées par le milieu. Nous croyons que ceci est très significatif car il pourrait avoir une influence importante sur les créateurs et les créatures qui travailleraient et croîtraient sous ces influences. Les sept superunivers produisent sept types différents de créatures et sept types d'Esprits Créatifs. Le Premier Niveau d'Espace produira 49 types divers et individuels.

Nous émettons l'opinion que tout ceci aura un effet marquant sur le développement des âges suivants, le quatrième Âge et ceux qui suivent. Nous croyons que le facteur sept continuera à se surimposer à lui-même. Nous observons qu'il y a sept milieux environnants de base dans le superunivers. Nous conjecturons que de tels milieux seront au nombre de 49 (7 x 7) dans le Premier Niveau d'Espace. Y en aura-t-il sept fois 49 (7 x 7) dans le Second Niveau d'Espace ? Nous croyons cela très probable. Il est significatif que le nombre des Maitres Architectes affectés à ce niveau semble augmenter en parallèle avec le produit de 7 x 7. (Voir Appendice XIV, §5. Maîtres-Esprits et Trios Créatifs dans le Premier Niveau d'Espace. §6. Le Résultat de l'interaction de 7 x 7. Appendice XV, §2. Les Nombres des Maitres Architectes.)

Fils et Esprits du Troisième Âge. Nous savons que le nombre de Fils Créateurs (et d'Esprits Créatifs) excède déjà 700 000 et il s'en crée davantage tout le temps. Nous savons aussi qu'il y aura exactement 700 000 univers locaux dans les sept superunivers du temps présent – exactement ce nombre et pas davantage. Ceci doit vouloir dire que tous les Fils et Esprits des Univers au delà de 700 000 doivent être destinés à servir comme organisateurs d'univers dans les niveaux d'espace extérieur. En conséquence, nous suggérons qu'il y aura deux (ou peutêtre trois) espèces de Fils et d'Esprits des univers pour servir dans le Premier Niveau d'Espace. Nous suggérons même que les plus jeunes Fils et Esprits puissent servir sous la juridiction des Trios Créatifs Fils-Esprit.

Ceci veut dire que chaque Trio Créatif pourrait entretenir une relation avec les jeunes Fils et Esprits, un peu comme la relation qui est présentement entretenue par les dirigeants des secteurs majeurs des superunivers avec les dirigeants des univers locaux. Si c'est le cas, il y aura un très grand nombre de jeunes Fils Créateurs et Esprits Créatifs mandatés comme organisateurs d'univers dans l'espace extérieur. Ils pourront être 10 000 fois plus que ceux qui servent dans les sept superunivers. (Voir Appendice XIII. Evolution des Fils et des Esprits d'Univers.)

§4 – L'ESPRIT ET LE SUPRÊME : DÉITE DUELLE DANS L'ESPACE EXTÉRIEUR

Nous avons observé que certaines associations créatives de Déité-Duelle semblent particulièrement actives dans certains âges d'univers. Dans le Premier Âge (l'Âge de Havona), c'était l'association du Père-Fils qui prit l’initiative. Dans le Deuxième Âge ; c'était l'association dans les univers locaux du Fils Esprit qui semblait prédominer. Dans les Âges post-Suprême, les âges après l'émergence de l'Être Suprême, il semble probable que la nouvelle association de Déité-Duelle sera celle du Suprême-Esprit. (Voir Appendice V. Déité-Duelle dans les Âges de l'Univers.)

Les activités du Suprême dans l ’espace extérieur. On nous informe que l’Être Suprême a (ou aura) trois fonctions hors des ses associations dans les trinités expérientielles :

1) Dans l'univers central, il opère comme une personne spirituelle

2) Dans les superunivers, il agit comme un souverain de pouvoir

3) Dans le maitre univers, il a une troisième fonction à propos de laquelle il y a quelque incertitude. Il peut agir comme une personnalité de superpouvoir, comme un super-Tout-Puissant, ou il peut fonctionner comme quelque potentiel de mental inconnu, ou (croyons-nous) il fera les deux.

Dans l'un ou l'autre cas, ou dans les deux, nous croyons que l’Être Suprême opérera dans les univers extérieurs comme une influence positive et directe et travaillera en association avec l'Esprit. (Voir Appendice XI, §3. Le Suprême dans les univers intérieurs et extérieurs)

L'Esprit dans l'espace extérieur. En étudiant la relation possible entre le Suprême et l'Esprit, on devrait se rappeler que les sept Maitres Esprits distribuent l'Esprit Infini aux univers extra-Havoniens. Nous croyons que la liaison Suprême-Esprit va avoir lieu entre les Maitres Esprits et l’Être Suprême. Ceci n'exclue pas la collaboration continue du Suprême avec l'Esprit Infini, ni qu'il ne va pas entretenir de relations avec les Esprits Créatifs. Nous ne savons pas qu'elle peut être la finalité de la relation Esprit et Suprême. L'association PèreFils personnalise l'Esprit Infini et conduit à la formation de la Trinité paradisiaque. L'association Fils-Esprit pourrait aboutir à la trinitisation de 700 000

Créateurs Associés et la formation d'un nombre semblable de Trios Fils-Esprits Créatifs. Les résultats de l'association de Déité-Duelle Esprit-Suprême ne peut pas être prévue, les Fascicules ne nous donnent pas les moindres bases pour spéculer. (Voir Appendice XI, §4. L'Esprit et le Suprême.)

§5 – ÉTAPES DANS L'ÉMERGENCE DE L'ULTIME

Jusque là, dans notre étude, nous avons groupé les quatre âges post-suprême et les quatre niveaux d'espace extérieur tous ensemble et nous les avons traités comme une seule unité. D'une façon générale, nous pensons que c'est juste; mais il y a une relation particulière qui nous fait penser à ces relations de temps et ces aires d'espace comme quatre âges distincts et quatre niveaux d'espace séparés. Ces relations particulières concernent l'émergence de Dieu l'Ultime L'Être Suprême émerge comme la conséquence évolutionnaire des événements d'un âge de l'univers et des développements d'un niveau d'espace. L'Ultime émerge comme résultat de la croissance parachevée et du développement de la création pendant cinq âges et sur cinq niveaux d'espace. Ceci peut signifier que l'Ultime émerge en plusieurs étapes ou phases distinctes ; et ceci est assez différent de l'émergence du Suprême, qui a lieu en une phase, en un âge de l'univers et sur un niveau d'espace de l'univers.

Par exemple, il pourrait y avoir quelques relations intéressantes entre le Premier et le Second Niveau d'Espace. Supposons que la souveraineté de l'Ultime soit établie dans le Premier Niveau d'Espace avant l'ouverture du Deuxième ; ceci serait une condition qui n'aurait pas d'équivalent dans l'évolution du Suprême. La souveraineté de l'Ultime s'est factualisée en ce qui concerne le Premier Niveau d'Espace mais n'est pas atteinte au regard du Deuxième. Bien sûr, cette même relation pourrait exister plus tard entre le Deuxième Niveau d'Espace et le Troisième.

Ceci suggère quatre étapes dans l'unification de la Première Trinité Expérientielle, et quatre étapes dans l'émergence de Dieu l'Ultime. (Voir Appendice XIX, §5. Les Évolutions des Trinités Expérientielles.)

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés