Chapitre VI - La seconde thèse créative

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimer

CHAPITRE VI

LA SECONDE THÈSE CRÉATIVE

Facteurs Nouveaux apparaissant sur le Niveau Absonite

La Première Trinité Expérientielle

Nature de la Trinité Ultime

Le Second Univers Nucléaire

Caractéristiques Nucléaires et Cytoplasmiques

La Mobilisation et l'Invasion de l'Espace Extérieur

Ce chapitre commence réellement la seconde histoire du maitre univers, l'histoire Absonite. Cette histoire est bien plus longue que l'histoire Finie. Nous pouvons symboliser ceci en des termes qui donneront quelque idée : si la totalité de l'histoire Finie pouvait être racontée en une heure, alors, par comparaison, nous estimons que pour raconter l'histoire Absonite, il faudrait plus de 10 000 années. (Voir Appendice XVII, §4)

§1 – FACTEURS NOUVEAUX APPARAISSANT SUR LE NIVEAU ABSONITE

L'histoire Finie, l'étude du Deuxième Âge de l'Univers, s'achevait avec la perfection des sept superunivers et l'émergence finale de l’Être Suprême en tant que leur souverain expérientiel. Cette émergence de Dieu le Suprême sur la scène de l'action cosmique, produit une quantité de changements au niveau absonite d'existence ; elle introduit au moins quatre nouveaux éléments sur le niveau absonite de réalité (Voir Appendice XXII, §8)

a) La Première Trinité Expérientielle. L'Être Suprême est membre de cette Trinité, la Trinité Ultime, ainsi que le Corps des Créateurs Suprêmes et les Architectes du Maitre Univers

b) L'Être Suprême. Le Suprême fonctionne en tant que membre de Déité de la Première Trinité Expérientielle, mais il est aussi personnellement actif dans le maitre univers. Ceci est son activité en tant que super-tout puissant et son expression de quelque potentiel du mental nouveau et inconnu.

c) Le Corps des Créateurs Suprêmes. Le Corps des Créateurs Suprêmes doit être vu de deux façons : en tant que Déité unifiée et en tant que plusieurs personnalités. En tant que Déité unifiée, le Corps lui-même est un des membres de la Trinité Ultime. Mais les Créateurs Suprêmes, eux-mêmes, sont aussi personnellement actifs dans le maitre univers des âges post-Havona des univers évolutionnaires de l'espace-temps (alors) devenus parfaits ; le Corps comprend les Maitres Esprits, les Anciens des Jours et les Fils Créateurs (avec leurs associées, les Esprits Créatifs). Ces êtres sont les chefs créatifs de toute cette vaste armée de personnalités du Paradis-Havona qui ont répondu au premier grand défi expérientiel à l'aube du Deuxième Âge et qui se sont embarqués pour l'Aventure Suprême à l'extérieur vers les royaumes des superunivers en cours d'organisation et imparfaits. Ils ont achevé cette aventure, ils ont rendu parfaits ces univers autrefois dans l'imperfection ; eux-mêmes ont changé de statut et on été modifiés en nature, ayant évolué de concert avec leurs royaumes évolutionnaires. Ces êtres sont devenus plus que des créateurs de perfection paradisiaque, ils sont aussi des êtres d'aboutissement, de statut et de nature expérientiels.

Peutêtre que la comparaison entre un Maitre Fils et un Fils Créateur nous offre le meilleur exemple illustrant le résultat de cette croissance évolutionnaire. Ils sont du même ordre d'êtres, mais un Maitre Fils a ajouté expérientiellement la nature de la créature à la nature du créateur. Un Fils Créateur est d'essence de divinité paradisiaque ; un Maitre Fils incorpore dans sa nature l'expérience chèrement acquise d'organiser un univers local et d'avoir acquis expérientiellement la souveraineté de son domaine, par ses sept effusions dans la similitude de la nature de ses créatures. Par exemple, Micaël de Nébadon est plus qu'un Fils Créateur, sa nature composite incorpore la nature et le caractère d'un Melchizédek, d'un Lanonandek, d'un Adam, d'un Séraphin et de trois niveaux de la nature humaine évoluante – spirituelle, morontielle et matérielle (1319.1) 119:8.8. Micaël de Nébadon est une créature expérientielle aussi bien qu'un créateur divin et il est (ou sera) un parmi 700 000 autres qui sont comme lui.

En même temps, les âges post-Suprême seront des voies ouvertes de service pour tous les Fils Créateurs et les Esprits Créatifs qui ne se sont pas vu offrir la chance d'organiser des univers locaux dans le Deuxième Âge. Nous croyons que ces Créateurs plus jeunes encourageront les efforts de leurs seniors dans l'espace extérieur. L'addition de ces nouveaux Fils et Esprits des univers peut amener à la formation d'un Second Corps de Créateurs Suprêmes.

Nous estimons probable que l'ensemble de ces êtres fonctionnera d'une manière superfinie. On nous a informés qu'ils ont tous de telles capacités — les Maitres Esprits, les Anciens des Jours, les Fils, Créateurs et les Esprits Créatifs. (Voir Appendice XXII, §8)

d) Créatures post-finies. Ce sont les personnalités parfaites et devenues parfaites qui ont participé à la croissance du Suprême et en association avec lui, ont échappé aux limitations antérieures pour commencer l'aventure nouvelle vers le but d'existence de créature sur de nouveaux niveaux de réalité Ultime. Ces êtres comprendront dans leurs rangs spécifiquement les mortels finalitaires aussi bien que leurs associés – collègues non-finalitaires. Tous ces êtres serviront dans les univers d'espace extérieur et seront en même temps engagés dans la recherche absonite de Dieu le Père – la tentative pour trouver Dieu en tant qu'Ultime.

Voilà les facteurs connus qui seront introduits sur le niveau absonite de Réalité par l'émergence de l’Être Suprême, la première Déité expérientielle. Ces nouvelles influences sont destinées à avoir un effet profond sur le développement des univers extérieurs car elles apportent à ces royaumes l'ingrédient de l'expérience finie – l'expérience finie qui a été distillée expérientiellement à partir du perfectionnement des sept superunivers.

§2 – LA PREMIERE TRINITÉ EXPÉRIENTIELLE

Si l'émergence de l'Être Suprême est la personnification de Déité de la première synthèse majeure, alors la formation factuelle de la Première Trinité Expérientielle, la Trinité Ultime, doit constituer l'expression de Déité de la seconde thèse majeure. Cette nouvelle Trinité est composée comme suit :

(a) La Déité du Corps des Maitres Architectes

(b) La Déité du Corps des Créateurs Suprêmes

(c) La Déité de l'Être Suprême

Considérons avec soin la nature de cette nouvelle Trinité. Qu'est-ce qui est en cours d'unification – d'unification trinitaire – dans cette nouvelle association de Déité ?

Il y a un trait caractéristique de la Trinité Ultime qui va nous faire réfléchir plus clairement à ce qu'est une trinité et ce qu'elle n'est pas ! Lorsqu'ils sont seulement trois, comme le Père, le Fils et l'Esprit, engagés dans la constitution d'une trinité, nous pouvions considérer leur association à la légère, nous pouvions la prendre comme quelque chose ressemblant à une vague association. Cependant, nous ne devrions pas prendre la Première Trinité Expérientielle à la légère, car ils sont vraiment trop nombreux à être impliqués. Si nous incluons les Esprits Créatifs avec leurs Fils Créatifs associés, nous arrivons au total surprenant de 1 428 040 personnalités qui sont reliées à cette Trinité ! De ce fait, il est impossible de ne pas voir qu'une trinité est une entité réelle, une entité réelle qui existe entièrement séparée et à côté des êtres personnels qui lui sont liés. Chacune de ces 1 428 040 personnalités peut entretenir une relation personnelle avec cette entité factuelle de la Trinité Ultime. Cette Trinité est leur union en tant que Déité et non en tant que personnalités. (Voir Appendice X. La Première Trinité Expérientielle)

Examinons les membres associés de cette Trinité Ultime – les trois réalités de Déité dont l'union est cette Trinité.

a) La Déité du Corps des Maitres Architectes. Ces planificateurs d'univers étaient présents au Premier Âge et ont pu être présents à l'Âge Zéro. (Voir Troisième Prologue, §5). Ils sont les êtres absonites qui personnifient littéralement tous les plans de Dieu pour la maitresse création tout entière. Ils sont des « plans vivants ». Ils ont, de tout temps, travaillé pour le maitre univers et l'ont planifié comme un tout – depuis Havona jusqu'au Quatrième Niveau d'Espace. Ils ont été les coordinateurs de la maitresse création avant la factualisation de la Trinité Ultime. Ils sont membres de cette Trinité, non pas en tant que personnes (ou superpersonnes) mais dans le sens où la Déité unifiée (une seule entité) de leur Corps tout entier est un membre de cette Trinité.

b) La Déité du Corps des Créateurs Suprêmes. L'évolution parachevée du Tout Puissant Suprême (dans le temps et l'espace) est pour le Corps des Créateurs Suprêmes, ce que l'apparition de l'Esprit Infini (en éternité et au Paradis) est pour l'association du Père et du Fils. Les efforts couronnés de succès des Créateurs Suprêmes sont la source du pouvoir du Tout Puissant, et leur réussite à faire évoluer ce pouvoir expérientiel du Tout Puissant, est probablement l'accomplissement qui unifie leur divinité totale et expérientielle à tel point qu'elle constitue une entité réelle – une entité de Déité qui lui donne le statut de membre de la Trinité Ultime. Alors que les Créateurs Suprêmes, en tant que tels, ne peuvent pas être membres de cette Trinité (ils sont des personnalités), la Déité unifiée de leur Corps tout entier (de plus de un million de personnalités) peut être un tel membre. Et cette entité de Déité du Corps tout entier doit être un vrai portrait de l'union de la qualité originelle de la perfection de divinité paradisiaque avec les qualités expérientielles durement acquises par la vie effectivement vécue, par des efforts et la victoire dans les créations de l'espace-temps. (Voir Appendice X, §3)

c) La Déité de l'Être Suprême. Cette Déité évolutionnaire parachevée englobe l'expérience totale finie et tout pouvoir expérientiel gagné, puisque ces qualités évolutionnaires ont été unifiées avec la personnalité spirituelle qui avait été léguée par la Trinité du Paradis au niveau fini en tant que Dieu le Suprême. L'Être Suprême a synthétisé le pouvoir expérientiel gagné du fini avec cette personnalité spirituelle de Réalité Finie.

La Première Trinité Expérientielle incorpore la totalité de la dotation de divinité originelle paradisiaque que possèdent les Maitres Architectes, les Créateurs Suprêmes et l'Être Suprême. Cette dotation originelle a été enrichie et élargie par la participation dans l'Aventure Suprême, l'Aventure du Deuxième Âge de l'Univers – l'âge du perfectionnement dans l'espace-temps des sept superunivers. Cette nouvelle Trinité est la Seconde Thèse ; le défi qui se déplace vers l'espace extérieur, à l'aube du Troisième Âge, en direction de la nouvelle frontière* créative pour inaugurer l'Aventure Ultime.

§3 – NATURE DE LA TRINITÉ ULTIME

La Trinité Ultime est quelque chose de réellement nouveau dans les univers ; c'est une trinité expérientielle. La Trinité originelle, la Trinité du Paradis, est une Trinité existentielle. La Trinité du Paradis ne croît pas, la Trinité Ultime croît. La Trinité du Paradis n'a rien à « apprendre », la Trinité Ultime si. La Trinité du Paradis est une expression parfaite de l'unité de déité alors que la Trinité Ultime est capable de se former en tant qu'entité factuelle à la fin du Deuxième Âge, mais elle doit gagner son statut d'unification par l'effort expérientiel et les succès dans les âges post-Suprême des quatre niveaux d'espace extérieur. (Voir Appendice XIX, §5. L'Évolution des Trinités Expérientielles)

L'objectif de la Première Trinité Expérientielle est le développement parachevé du maitre univers tout entier. Le succès dans ce projet équivaudra au parachèvement du développement (à l'unification) de cette Trinité et aura pour résultat l'émergence de la Deuxième Déité Expérientielle – Dieu l'Ultime. De même que le Suprême, l'Ultime est présent depuis longtemps à Havona. De même que le Suprême émerge lorsque le grand univers a parachevé sa croissance, l'Ultime émerge lorsque le maitre univers a parachevé sa croissance. (Voir Appendice XVIII, §1. Emergence de l'Ultime)

Les Deux Trinités. Pour la première fois dans l'histoire de l'univers, deux trinités vont collaborer, la Trinité du Paradis et la Trinité Ultime. Les deux seront actives sur le niveau absonite, par rapport au maitre univers. La Trinité du Paradis a toujours (éternellement) fonctionné sur le niveau absonite – existentiellement. Nous pensons que la Trinité du Paradis s'arrêtera de fonctionner dès que la Trinité Ultime sera en mesure de fonctionner – expérientiellement. (Voir Appendice X, §4. Fonctions de la Trinité Ultime)

Relations avec Dieu le Septuple. Les Fascicules sont relativement clairs en présentant l'idée que Dieu le Septuple élargira son fonctionnement dans les âges post-Suprême et au service des créations de l'espace extérieur. Mais la relation entre le Septuple et la Trinité Ultime est matière à conjecture. Ainsi que nous l'avons observé, il y aura deux trinités en collaboration dans les univers extérieurs, et il semblerait probable que Dieu le Septuple maintienne un rôle de coopération par rapport à chacune d'elle. Quoi qu'il en soit, il y a un point sur lequel nous sommes tout à fait sûrs: le Maitres Esprits et les Fils Créateurs seront très actifs dans ces nouveaux royaumes. (Ce thème sera développé plus longuement dans le prochain chapitre. Voir aussi Appendice XII, §4. Le Septuple deviendra-t-il Décuple dans l'Espace Extérieur ?)

§4 – LE SECOND UNIVERS NUCLÉAIRE

La Déité semble toujours opérer d'une base de pouvoir – base à partir de laquelle la divinité et la souveraineté peuvent se développer. La Trinité est une Déité et ne fait pas exception à cette règle apparemment générale. La Trinité Existentielle opère à partir de la base de pouvoir du système Paradis-Havona, Havona fournissant l'univers nucléaire à partir duquel cette Trinité se développe vers l'extérieur par ses activités. La Première Trinité Expérientielle opérera d'une base de pouvoir similaire, le Second Univers Nucléaire, le grand univers de statut existentiel-expérientiel.

Nous avons étudié le grand univers dans ses étapes de croissance, les superunivers étant l'antithèse imparfaite de la perfection de l'univers central. Nous avons considéré le défi originel que représentait la thèse du parfait Havona pour les superunivers imparfaits. Ce défi est présenté aux créatures par la stupéfiante invitation-commandement du Père : « Soyez parfaits comme je suis moi-même parfait.» Et maintenant, dans le Troisième Âge, les royaumes évolutionnaires ont parachevé leur réponse initiale – leur réponse finie – à ce défi, ils ont atteint ce statut de (relative) perfection, marqué par l'ancrage dans la lumière et la vie. Ils sont devenus coordonnés avec Havona (sur le niveau fini) sous la forme d'un tout intégré, le grand univers nucléaire. Ils ont entrepris la transition d'une synthèse complète allant du parfait et du devenu parfait jusqu'à leur nouveau statut de création nucléaire qui exprime une nouvelle thèse – la Seconde Thèse Créative. Cette nouvelle thèse est le défi aux nouvelles créations de l'espace extérieur.

Mais en quoi le grand univers, en tant que synthèse parachevée diffère-t-il du même grand univers en tant que nouvelle thèse ? C'est quelque chose dont la différence est identique à celle que nous avons notée dans notre étude de Havona – Le Havona du Premier Âge et le Havona du Deuxième Âge. Dans le Premier Âge, Havona était un univers isolé et autarcique; dans le Deuxième Âge, c'est un univers nucléaire et ses citoyens se déploient vers l'extérieur, dans les superunivers cytoplasmiques.

Et, comme il en est allé de Havona, il en va du grand univers parachevé. Â la fin du Deuxième Âge, le grand univers expérimente la satisfaction d'avoir atteint sa destinée; à l'ouverture du Troisième Âge, il se mobilisera pour répondre au défi de la nouvelle aventure – l'Aventure Ultime – dans les domaines inorganisés de l'espace extérieur. La transition d'une synthèse parachevée en nouvelle thèse est la transition du stade passif au stade actif – d'une fin tempo raire vers un nouveau commencement. Cette différence est due au passage d'un état statique de destinée-atteinte à un état dynamique de destinéeà-atteindre.

Nouvelle croissance dans le grand univers. L'univers nucléaire, le grand univers, fera l'expérience de nouvelles sortes de croissance car il sera maintenant en relation avec les univers de l'espace extérieur. À titre comparatif, retournons au début de notre étude et considérons Havona. Dans le Premier Âge, la création centrale était prise dans une impasse existentielle de perfection sans faille ; dans ces conditions comment pouvait-il y avoir amélioration dans ce que Dieu avait projeté en perfection divine ? Et pourtant, dans le Deuxième Âge, les pèlerins du temps sont sortis de l'impasse statique de la perfection existentielle en apportant dans Havona l'expansion dynamique de la croissance expérientielle. Il en résulta un renversement des vieilles barrières. Havona transcenda ces limites de croissance extérieures. Indubitablement, Havona renversera encore ces limites de croissance, une seconde fois, lorsque le premier habitant des espaces extérieurs arrivera dans l'univers central. Ceci sera aussi vrai des superunivers. À l'heure actuelle, ils sont limités en croissance par l'aboutissement au statut de lumière et de vie. L'arrivée des habitants des univers extérieurs changera tout cela et les superunivers, autrefois ancrés, s'embarqueront dans une nouvelle aventure de croissance – une croissance au-delà du fini, au delà de l'expérience finie et des limitations finies.

§5 – CARACTERISTIQUES NUCLÉAIRES ET CYTOPLASMIQUES

Les superunivers seront peutêtre le mieux à même de nous servir d'illustration de la différence entre une création nucléaire et un univers cytoplasmique. Ils ont été les deux. Dans le Deuxième Âge, quand les univers étaient cytoplasmiques par rapport à Havona, ils étaient des domaines d'activité créative maximum. Durant le Deuxième Âge, aussi bien au Paradis que sur les milliards de mondes de Havona, que pouvait-on comparer avec le déferlement de créativité dans 700.000 univers locaux? – sans parler du torrent probable de procréativité parmi les midsonitaires et les Fils Matériels des sept milliards de systèmes locaux et parmi les races humaines de sept mille milliards de mondes habités.

Tandis que les superunivers transitent de l'état de créations cytoplasmiques à celui de partie intégrale d'un nouveau noyau, il doit y avoir un ralentissement de la créativité (et, peutêtre de la procréativité) dans le processus de transition graduelle vers un statut plus ancré et stabilisé, une stabilité quelque peu comparable à celle de l'univers central.

Cette transition est mieux observée dans les univers locaux. Si les Fils Créateurs (et les Esprits Créatifs) sont destinés à servir dans l'espace extérieur (et nous croyons qu'ils le sont) alors, avec leur départ, les univers locaux doivent cesser d'être des lieux de créativité maximum. Les créateurs sont partis. De tels univers locaux deviendront alors plus semblables aux secteurs des superunivers, des unités administratives qui sont plutôt stables et qui ne sont plus caractérisés par la prolifération maximum de nouvelles créatures. Ceci ne signifie pas que toute créativité doive s'arrêter, mais qu'elle diminuera probablement grandement en comparaison des activités de l'âge antérieur.

Un univers nucléaire est donc un domaine qui est caractérisé par une stabilité (relative) en contraste avec un univers cytoplasmique qui est un domaine caractérisé par une instabilité (relative) inséparable d'une croissance très rapide et de changements très rapides. Cosmiquement parlant, un noyau est mature; cosmiquement considéré, un cytoplasme ne l'est pas. Un univers nucléaire est une base de pouvoir, une fondation à partir de laquelle l'expansion extérieure peut être lancée. D'un univers nucléaire viennent ces créateurs initiatifs, ces coordonnés coopérants et ces subordonnés coopérants qui constituent le personnel pionnier de la nouvelle expansion vers les nouvelles créations sur la nouvelle frontière créative.

§6 – MOBILISATION ET INVASION DE L'ESPACE EXTÉRIEUR

Il y a très très longtemps (à l'aube du temps), l'ensemble du système ParadisHavona devait être en pleine expectative en se tenant aux frontières de l'Aventure Suprême : l'invasion du niveau d'espace du superunivers. Nous ne devons pas oublier que tous les êtres descendants sont aussi des personnalités ; Dieu les a dotés de la capacité à répondre aux stimuli passionnants de l'inconnu. Ceci doit être vrai, depuis les Anciens des Jours jusqu'aux supernaphins volontaires. Tous ces êtres de haute origine sont des personnalités ; ils ont de l'imagination, peuvent être quelque peu imprévisibles dans leur choix et même avoir la capacité de choisir le mal.  (238.6) 21:3.12 et (238.8) 21:3.14 En d'autres termes, leur aventure était une véritable aventure, c'était une expérience réelle d'être mis à l'épreuve, testés et stimulés par l'inconnu, l'immense, l'inexplicable et l'imprévisible.

Un jour, dans le futur lointain, le grand univers traversera une expérience comparable. Lui aussi sera en pleine expectative lorsque la Première Trinité Expérientielle commencera à rassembler les pouvoirs et les personnalités du Second Univers Nucléaire en vue de l'Aventure Ultime dans l'espace extérieur. Le « temps paisible » entre les âges de l'univers tirera à sa fin quand cette grande mobilisation deviendra lentement apparente et quand elle gagnera lentement du terrain.

À quoi ressemblera cette mobilisation ? Quand aura-t-elle réellement lieu ? On ne peut que spéculer, mais il y a assez d'éléments dans les Fascicules à propos de l'Aventure Ultime, pour fournir une base de spéculation raisonnable. (352.8) 31:10.1

Nous croyons que cette mobilisation deviendra lentement évidente quand les finalitaires se retireront graduellement du service des superunivers. La Trinité Ultime a à sa disposition et sous son commandement non seulement le Corps des Mortels Finalitaires, mais aussi les six autres corps associés. Lentement, très lentement, ces fïnalitaires pourront se retirer des postes qu'ils occupent depuis longtemps dans les superunivers ancrés dans la lumière et la vie, pour converger vers le Paradis. Petit à petit, ce processus de réduction des effectifs deviendra apparent : il deviendra évident que les fïnalitaires sont en train de se retirer des créations de l'espace-temps devenus parfaits. Petit à petit, beaucoup de personnalités d'origine unique et duelle quittent leurs postes alors qu'elles sont remplacées par des administrateurs d'origine Trinitaire. Lentement, les pionniers de l'Aventure Suprême et leurs collègues évolutionnaires se retirent des créations ancrées et se préparent pour une nouvelle aventure dans des univers nouveaux et ne figurant encore sur aucune carte.

Finalement, le jour viendra où la mobilisation sera complète. Les sept corps de fïnalitaires seront peutêtre présents sur le Paradis. Quel rassemblement cela pourrait être ! Ces rangs solides de vétérans testés par le temps et éprouvés dans leur foi, du Premier et du Deuxième Âge de l'Univers rassemblés ici, probablement pour la première fois et peutêtre pour la dernière fois – tous ensemble, des Fils Créateurs jusqu'aux médians et aux fïnalitaires mortels. Nous nous aventurons à dire que c'est peutêtre à cette époque que tous ceux qui sont concernés recevront leurs délégations en tant que créateurs, organisateurs et administrateurs des univers de l'espace extérieur. Puis alors pourrait suivre l'ordre d'exécution, émanant peutêtre de l'Architecte Senior du Maitre Univers. À la suite de l'ordre d'exécution, le commencement du grand exode du Paradis, vague après vague, s'écoulera vers l'extérieur, à travers les circuits ancrés et éternels de Havona, puis, continuera à travers les superunivers ancrés dans la lumière et la vie et, au-delà, après le bord extérieur du grand univers et la zone tranquille qui l'entoure, et encore au-delà vers la formidable immensité du premier niveau d'espace extérieur.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés