Chapitre IV - Univers nucléaires et cytoplasmiques

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimer

CHAPITRE IV

UNIVERS NUCLÉAIRES ET CYTOPLASMIQUES

Havona, le Noyau du Grand Univers

Le Grand Univers en tant que Noyau du Maitre Univers

Les Niveaux d'Espace Extérieur sont des Univers Cytoplasmiques

À ce point de notre étude du maitre univers, il est souhaitable d'introduire deux mots nouveaux : « noyau » et « cytoplasme ». Si le maitre univers pouvait être comparé à un organisme en croissance, et il l'est de multiples façons, alors nous pourrions l'imaginer ayant un noyau entouré par un cytoplasme. Quelques définitions sont vraiment nécessaires :

Noyau est défini (dans le Webster) comme suit : « Un organe présent dans le protoplasme de la plupart des cellules, des plantes et des animaux, et considéré comme un facteur essentiel de leur métabolisme constructif, de leur croissance et de leur reproduction, et dans la transmission des caractères héréditaires.»

Cytoplasme : s'oppose par contraste à noyau et est, en partie défini dans le Webster comme suit : « ... le protoplasme de la cellule à l'exclusion du noyau.»

Illustration : Dans un œuf, la partie jaune (le jaune) est le noyau et le blanc qui l'entoure (ou la partie translucide) est le cytoplasme.

Cette étude avance la théorie que le maitre univers a plus d'un noyau. Nous croyons qu'il en a deux ; l'un est existentiel et l'autre est une combinaison existentiel-expérientiel. Le noyau Havona est existentiel, le noyau grand univers (les sept superunivers plus Havona) est existentiel-expérientiel. Examinons les preuves disponibles pour voir si cette proposition est fondée.

§1 – HAVONA, LE NOYAU DU GRAND UNIVERS

La création centrale paraît bel et bien être le noyau de la création présentement organisée et habitée : le grand univers. L'Ile du Paradis n'apparaît pas comme étant un vrai noyau car elle n'est pas réellement une partie du maitre univers, ou de quelque autre univers. Mais Havona est une partie réelle de maitresse création ; le niveau d'espace havonien est le premier niveau d'espace du maitre univers et l'âge de Havona est le Premier Âge d'Univers.

Si Havona est réellement un univers nucléaire, alors quelles sont les caractéristiques spéciales qui l'identifient comme tel ? Nous voudrions suggérer que les qualités suivantes sont caractéristiques d'un univers nucléaire et servent à l’identifier.

(a) Nature unique. Havona est, par nature, radicalement différent des superunivers. Havona a une origine dans l'éternité et est parfait au sens existentiel. Les superunivers ont une origine dans le temps, sont imparfaits, sont perfectibles par lente évolution et deviendront en fin de compte parfaits dans le sens expérientiel.

(b) Apparition de Déité. L'apparition de l'éternel Havona est associée à l'apparition simultanée d'une nouvelle Déité, l'Esprit Infini.

(c) Formation de Trinité. Havona paraît en même « temps » que l'apparition de l'Esprit Infini et l'apparition de l'Esprit Infini rend possible aux trois Déités de s'unir dans la Trinité du Paradis.

(d) Transmission. Les caractéristiques héréditaires de perfection divine sont transmises vers les univers alentour, ou univers cytoplasmiques, par les créateurs et administrateurs du ParadisHavona qui servent dans les créations de l'espace-temps. Le ministère des Créateurs Suprêmes en est un bon exemple.

Il semble bien évident que Havona est le noyau du grand univers. Ceci fait naître immédiatement une autre question : Havona est-il aussi le noyau du maitre univers ? Nous répondrons à cette question par la négative. Nous croyons que le grand univers est le noyau de la maitresse création car son évolution complète produira une autre série d'événements qui sont analogues à ceux que nous avons associés à Havona en l'identifiant en tant que création nucléaire.

§2 – LE GRAND UNIVERS EN TANT QUE NOYAU DU MAITRE UNIVERS

Nous soumettons la proposition suivante : le grand univers est le second Univers nucléaire et il fonctionnera en tant que noyau existentiel – expérientiel du maitre univers. Si ceci est une théorie valable, alors il devrait être possible de faire une comparaison entre le grand univers et l'univers central en ce qui concerne les événements que nous avons associés à l'apparition d'une création nucléaire. Une telle comparaison devrait être faite entre l ’originel Havona et le grand univers parachevé le grand univers à la fin de l'âge présent, quand les sept superunivers seront établis dans la lumière et la vie et que l'Être Suprême aura achevé sa Croissance évolutionnaire et émergé en tant que Déité pleinement fonctionnelle et pleinement contactable.

Le grand univers devenu parfait montre les caractéristiques suivantes, et son aboutissement de statut perfectionné est associé avec les événements suivants :

(a) Nature Unique. Le grand univers devenu parfait est, en nature, radicalement dissemblable des univers de l'espace extérieur. Rien dans le maitre univers ne pourrait être semblable au grand univers parce que c'est la scène spatiale sur laquelle l’Être Suprême complète sa croissance évolutionnaire. Toutes les créations à venir seront postsuprêmes en nature et en croissance potentielle, elles seront dépourvues de toute expérience finie.

(b) Apparition de Déité. La perfection et l'achèvement du grand univers sont associés à l'émergence d'une nouvelle Déité : l’Être Suprême.

(c) Formation de Trinité. L'émergence finale de l'Être Suprême rend possible la formation de la Première Trinité Expérientielle. Cette Trinité est composée des Maitres Architectes, des Créateurs Suprêmes et de l'Être Suprême. Tant que l'Être Suprême n'a pas totalement émergé, il ne peut pas fonctionner dans cette Trinité, et par conséquent, cette Trinité ne peut pas achever sa formation de fait avant l'achèvement du grand univers.

(d) Transmission. Les qualités héréditaires du grand univers -l'expérience finie – seront transmises à l'univers cytoplasmique de l'espace extérieur par l'Être Suprême, par la Première Trinité Expérientielle et par une multitude de finalitaires et autres qui serviront dans ces royaumes.

Les événements associés à l'achèvement du grand univers semblent tout à fait analogues aux événements qui sont associés à l'apparition de l'univers central. En conséquence, nous sommes d'avis que tous les deux sont des univers nucléaires. Havona est le Premier Univers Nucléaire, le noyau du grand univers ; le grand univers est le Second Univers Nucléaire, le noyau du maitre univers.

§3 – LES NIVEAUX D'ESPACE EXTERIEUR SONT DES UNIVERS CYTOPLASMIQUES

Si Havona est le premier noyau et le grand univers est le second, ne s'en suivrait-il pas logiquement que le développement complet du Premier Niveau d'Espace produira le Troisième Univers Nucléaire ? Nous répondons à cette question par la négative. Nous pensons que le développement complet du premier niveau d'espace extérieur n'aura pas pour résultat la formation d'un troisième noyau du maitre univers plus vaste encore.

Testons la validité de cette proposition en appliquant au Premier Niveau d’espace les mêmes critères que ceux utilisés pour déterminer que l'univers central et le grand univers sont des créations nucléaires :

(a) Nature unique. Pour autant que cette étude puisse le déterminer, les quatre niveaux d'espace extérieur ne sont pas différents les uns des autres à la manière radicale dont Havona est différent de toutes les créations post-havoniennes et le grand univers différent des univers de l'espace extérieur. Les univers de l'ensemble des quatre niveaux d'espace extérieur sont des univers post-Suprême, des créations qui ne sont organisées qu'après la pleine émergence de l'Être Suprême.

(b) Apparition de Déité. Aucune déité nouvelle n'apparaît avec l'achèvement du développement du premier niveau d'espace extérieur.

(c) Formation de Trinité. Sans l'apparition d'une déité expérientielle nouvelle, il ne peut y avoir de formation d'une trinité expérientielle nouvelle.

(d) Transmission. Aucune nouvelle déité ou trinité n'apparaît comme véhicule de transmission des caractéristiques héréditaires ; chacun des quatre niveaux d'espace extérieur successifs paraît être une extension et une vaste expansion du précédent.

Lorsque nous appliquons ces critères au Premier Niveau d'Espace, il ne semble pas qu'il sera associé au grand univers pour former une nouvelle création nucléaire. Les mêmes critères peuvent aussi être appliqués au Deuxième et au Troisième Niveaux d'Espace avec les mêmes conclusions négatives. C'est pourquoi cette étude soutient que les quatre niveaux d'espace extérieur sont de simples unités cytoplasmiques en relation avec le grand univers qui leur sert de noyau.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés