Le Livre d’Urantia et ses enseignements en indonésien bahasa

ImprimerImprimerEnvoyé par emailEnvoyé par email
Henk Mylanus

Par Henk Mylanus,
trustee de la Fondation Urantia,
Bretagne, France

Je suis né à Surabaya, à l’est de Java en Indonésie, avant la Seconde Guerre Mondiale.

Nous avons déménagé à Bandung à l’ouest de Java et avant que je quitte l’Indonésie en 1950, j’ai passé deux ans dans un lycée où, en plus d’autres langues, la langue indonésienne bahasa était obligatoire ; elle devint la langue officielle pour tout l’archipel en 1945.

En 1981, je suis retourné en Indonésie pour mon travail, principalement à Djakarta, mais aussi pour profiter du contact avec les indonésiens et pour renouer avec mes racines.

En 1992, j’y revins pour un long voyage d’un mois à travers les îles principales comme Sumatra, Java et Sulawesi ( Célèbes ). Quelle expérience : de revoir Bandung , de voir Yogyakarta avec des visites au Borobudur et aux temples de Prambanan, de voir Bromo et Merapi, deux des 130 volcans actifs en Indonésie et de voir aussi l’île de Bali et l’impressionnante Sulawesi ! Il y a tellement à voir et à apprécier !

Si vous n’avez jamais été en Indonésie, voici ce que je vous conseille : Faites un circuit et apprenez à connaître les aimables indonésiens et savourez les incroyables paysages et la riche et ancienne civilisation.

En juillet, lorsque le Conseil d’administration des trustees parla de traduire Le Livre d’Urantia en indonésien bahasa, je fus tout à fait d’accord pour les raisons suivantes :

  • L’Indonésie déclara son indépendance de la Hollande le 17 août 1945 et après une longue période transitoire de plusieurs décennies, elle devint une vraie république avec un gouvernement ayant des branches exécutive, législative et judiciaire. La capitale est Djakarta sue l’île de Java.
  • L’Indonésie est le plus grand archipel du monde avec plus de 17.500 îles dont 6.000 sont habitées. C’est le quatrième pays du monde le plus peuplé avec 250 millions d’habitants composés de nombreux de groupes ethniques, principalement javanais et sundanais.
  • Elle a par pays, la plus grande population musulmane de 86,1 %. Les protestants représentent 5,7 %, les catholiques 3 %, les hindous et le reste des religions détiennent le reste.
  • La langue officielle est l’indonésien bahasa, qui est une forme modifiée de la langue malaise. Elle est parlée à travers tout l’archipel, ainsi que l’anglais, le néerlandais et près de 400 dialectes locaux, dont le plus parlé est le javanais.
  • Le taux d’alphabétisation est de 90 %.
  • Un dicton héraldique indonésien dit : « Bhinneka tunggal ika », ce qui signifie « L’unité dans la diversité » ou littéralement « nombreux mais un », il évoque la diversité et l’unicité qui façonne le pays.
  • « La croyance dans le seul et unique Dieu » est le premier des cinq principes qui constitue le Pancasila, qui est le fondement philosophique officiel de l’état indonésien. Selon le traducteur : « un certain nombre de religions sont pratiquées dans le pays et leur influence collective sur la vie politique, économique et culturelle du pays est importante. La constitution indonésienne garantit la liberté de religion. Cependant, le gouvernement ne reconnaît que six religions officielles ( l’islam, le protestantisme, le catholicisme, l’hindouisme, le bouddhisme, et le confucianisme ) et la loi indonésienne exige que chaque citoyen indonésien ait une carte d’identité qui identifie cette personne avec l’une de ces six religions. L’Indonésie ne reconnaît pas l’agnosticisme ou l’athéisme et le blasphème est interdit. »

Le traducteur a déjà traduit 60 fascicules en indonésien bahasa en tant que « travail d’amour ». Sa proposition est de traduire les 136 fascicules restants dans une période relativement courte, et il demande une modeste rémunération. Le Conseil d’administration a approuvé sa proposition à condition que les fonds nécessaires soient disponibles.

La Fondation Urantia opère avec un budget restreint en ces temps économiquement difficiles, donc nous avons besoin de donateurs pour fournir des fonds pour cette traduction.

Si 150 donateurs versaient 500 $ par personne, la Fondation Urantia pourrait donner le feu vert au traducteur pour continuer son travail, en sachant que la Fondation l’indemniserait comme il l’a demandé.

Pensez, s’il vous plait à faire une donation et envoyer votre don assigné à la traduction indonésienne à la Fondation Urantia. Aidez-nous à présenter au peuple d’Indonésie Le Livre d’Urantia et ses enseignements en indonésien bahasa !

Southeast Asia

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés