Comment les Fascicules d'Urantia Virent le Jour ?

ImprimerImprimerEnvoyé par emailEnvoyé par email

Comment les Fascicules d'Urantia virent le jour selon les Révélateurs

Compilé par Ralph Zehr

Cette révélation fut ordonnée par le Père lui-même et annoncée par Jésus à ses apôtres sur le Mont Olivet conjointement avec la prédiction de sa seconde venue.

Quand le royaume sera parvenu à sa pleine maturité, soyez assurés que le Père qui est aux cieux ne manquera pas de vous apporter une révélation élargie de la vérité et une démonstration accrue de la droiture. Il a déjà effusé sur ce monde celui qui est devenu le prince des ténèbres, puis Adam, suivi de Melchizédek et présentement le Fils de l'Homme. C'est ainsi que mon Père continuera à manifester sa miséricorde et à exprimer son amour, même à ce monde obscur et mauvais. Après que le Père m'aura investi de tout pouvoir et de toute autorité, moi aussi, je continuerai à suivre votre sort et à vous guider dans les affaires du royaume par la présence de mon esprit qui sera bientôt répandu sur toute chair. 176:2.3

Les médians influencèrent les superviseurs célestes à initier les requêtes qui conduisirent à l'autorisation de l'octroi de la révélation.

Aujourd'hui, leur principal travail est d'invisibles associés de liaison personnelle des hommes et des femmes qui constituent le corps de réserve planétaire de la destinée. Ce fut l'œuvre de ce corps secondaire, habilement aidé par quelques membres du corps primaire, qui provoqua, sur Urantia, la coordination des personnalités et des circonstances, qui incita finalement les superviseurs planétaires célestes à prendre l'initiative de certaines requêtes ; celles-ci aboutirent à l'octroi des autorisations rendant possible la série de révélations dont le présent fascicule fait partie. Mais il y a lieu de préciser clairement que les créatures médianes ne sont pas impliquées dans les spectacles lamentables qui sont donnés sous le qualificatif général de « spiritisme ». Tous les médians résidant actuellement sur Urantia ont un statut honorable et aucun n'a de connexion avec les phénomènes dits de « médiumnité ».En général, ils ne permettent pas aux humains d'être témoins de leurs activités physiques parfois nécessaires, ni de leurs autres contacts avec le monde matériel, tels que les sens humains les perçoivent. 77:8.13

En tant que véritable citoyens d'Urantia, les médians portent un intérêt de parenté à la destinée de cette sphère. Ils forment une association résolue, travaillant avec persistance au progrès de leur planète natale. Leur détermination ressort de la devise de leur ordre : « Ce que les Médians Unis entreprennent, les Médians Unis l'Accomplissent. » 77:9.3

Entreprendre une révélation d'époque est un projet remarquable.

Dans le mental des mortels d'Urantia- ce nom étant celui de votre monde- il existe une grande confusion quant à la signification des termes tels que Dieu, divinité et déité. Les êtres humains sont dans une confusion et une incertitude plus grande encore lorsqu'il s'agit des relations entre les personnalités divines désignées par ces nombreuses appellations. A cause de cette pauvreté des concepts associée à tant de confusion dans l'idéation, j'ai été chargé (Conseiller Divin)* de formuler cet exposé liminaire ( Introduction) * pour expliquer les significations qu'il faudrait attacher à certains symboles verbaux tels qu'ils peuvent être employés dans la suite des présents fascicules que le corps des révélateurs de vérité d'Orvonton a été autorisé à traduire dans la langue anglaise d'Urantia.

Dans notre effort pour étendre la conscience cosmique et rehausser la perception spirituelle, il est extrêmement difficile de présenter des concepts élargis et une vérité avancée alors que nous sommes limités par l'emploi d'un langage restreint du royaume. Cependant, notre mandat nous exhorte à faire tous nos efforts pour transmettre nos significations en utilisant les symboles verbaux de la langue anglaise. On nous a recommandé de n'introduire de nouveaux termes que si l'on ne pouvait trouver dans la terminologie anglaise aucune expression propre à illustrer ces nouveaux concepts, fût-ce partiellement ou même en en déformant plus ou moins le sens.

Dans l'espoir de faciliter la compréhension et d'éviter la confusion chez tout mortel qui lira attentivement ces fascicules, nous estimons sage d'exposer, dans ce préambule, un aperçu des sens qu'il faut attacher à de nombreux mots qui vont être employés pour désigner la Déité et certains concepts associés des choses, des significations et des valeurs de la réalité universelle.

Mais, pour formuler cette Introduction de définitions et de limitations de terminologie, il est nécessaire d'anticiper sur l'usage de ces termes contenus dans les présentations subséquentes. Cette Introduction n'est donc pas un exposé complet par lui-même ; ce n'est qu'un guide de définitions destiné à aider les lecteurs des fascicules suivants traitant de la Déité et de l'univers des univers. Ces fascicules ont été formulés par une commission d'Orvonton envoyée sur Urantia à cet effet. 0:0.1

Les exposés qui vont suivre dépeignent le caractère du Père Universel et la nature de ses associés du Paradis. Ils essayent en même temps de décrire le parfait univers central et les sept superunivers qui l'entourent. En les formulant, nous (la commission d'Orvonton) * devons constamment rester guidés par les instructions des dirigeants du superunivers ; au cours de nos efforts pour révéler la vérité et coordonner les connaissances essentielles, ils nous commandent de donner la préférence aux concepts humains les plus élevés qui existent dans le domaine des sujets à présenter. Nous ne pouvons recourir à la révélation pure que si le concept à présenter n'a pas été exprimé antérieurement de manière adéquate par le mental humain.

Les révélations planétaires successives de la vérité divine englobent invariablement les concepts existants les plus élevés des valeurs spirituelles comme une partie de la coordination nouvelle et rehaussée des connaissances planétaires. En conséquence, pour présenter Dieu et ses associés dans l'univers, nous avons choisi pour base de ces fascicules plus de mille concepts humains représentant la connaissance planétaire la plus haute et la plus évoluée des valeurs spirituelles et des significations de l'univers. Lorsque ces concepts humains, collectés chez les mortels du passé et du présent qui connaissent Dieu, seront inadéquats pour dépeindre la vérité telle que nous avons reçu ordre de la révéler, nous les complèterons sans hésiter. À cet effet, nous puiserons dans nos propres connaissances supérieures de la réalité et de la divinité des Déités du Paradis et de l'univers transcendantal où elles résident.

Nous sommes pleinement conscients des difficultés de la tâche qui nous a été assignée. Nous reconnaissons qu'il est impossible de traduire complètement le langage des concepts de divinité et d'éternité dans les symboles linguistiques des concepts limités du mental des mortels. Mais nous savons qu'un fragment de Dieu habite dans le mental humain et que l'Esprit de Vérité séjourne avec l'âme humaine. De plus, nous savons que ces forces spirituelles conspirent pour rendre l'homme matériel apte à saisir la réalité des valeurs spirituelles et à comprendre la philosophie des significations de l'univers. Mais, avec plus de certitude encore, nous savons que ces esprits de la Présence Divine peuvent aider l'homme à s'approprier spirituellement toute la vérité contribuant à rehausser la réalité toujours progressante de l'expérience religieuse personnelle - la conscience de Dieu. 0:12.10

Le mandat fut délivré par l'autorité la plus haute de notre superunivers, autorisant le don des fascicules d'Urantia.

Ces trente-et-un fascicules (Partie I,L' Univers Central et Les Superunivers) * décrivant la nature de la Déité, la réalité du Paradis, l'organisation et le fonctionnement de l'univers central et des superunivers, les personnalités du grand univers et la haute destinée des mortels évolutionnaires furent parrainés, formulés et exposés en anglais par une haute commission composée de vingt-quatre administrateurs d'Orvonton, agissant conformément à un ordre promulgué par les Anciens des Jours d'Uversa et spécifiant qu'il nous fallait effectuer ce travail sur Urantia, planète 606 de Satania dans Norlatiadek de Nébadon, en l'an 1934 de l'ère chrétienne. 31:10.22

Ce fascicule sur l'Unité Universelle est le vingt-cinquième d'une série de présentations (Partie II. L'univers Local) * par divers auteurs parrainés, en tant que groupe, par une commission de personnalités de Nébadon comportant douze membres et opérant sous la direction de Mantutia Melchizédek. Nous avons rédigé ces exposés et les avons transcrits en langue anglaise en l'an 1934 du temps d'Urantia, au moyen d'une technique autorisée par nos supérieurs. . 56:10.22

Ce fascicule, décrivant les sept effusions de Christ Micaël, est le soixante-troisième et dernier d'une série de présentations ( Parties III,L'Histoire d'Urantia) * parrainée par de nombreuses personnalités, retraçant l'histoire d'Urantia jusqu'à l'époque où Micaël apparut sur terre dans la similitude de la chair mortelle. Ces fascicules furent autorisés par une commission nébadonienne de douze membres agissant sous la direction de Mantutia Melchizédek. Nous avons rédigé ces exposés et nous les avons mis en langue anglaise par une technique permise par nos supérieurs, en l'an 1935 de l'ère chrétienne. 119:8.9

Ce groupe de fascicules (Partie IV, La Vie et les Enseignements de Jésus) * fut parrainé par une commission de douze médians d'Urantia agissant sous la supervision d'un Melchizédek directeur de la révélation. La base de ce récit a été fournie par un médian secondaire qui fut jadis chargé de la surveillance suprahumaine de l'Apôtre André.

Agissant sous la supervision d'une commission de douze membres de la Fraternité Unie des Médians d'Urantia, parrainée conjointement par le président en exercice de notre ordre et par le Melchizédek rapporteur, je suis le médian secondaire qui fut jadis attaché à l'apôtre André, et je suis autorisé à rédiger le récit des actes de la vie de Jésus de Nazareth tels qu'ils ont été observés par mon ordre de créatures terrestres et tels qu'ils furent ensuite partiellement rapportés par le sujet humain confié temporairement à ma garde. 121:0.1

[ Remerciements : En exécutant ma mission de réexposer les enseignements de Jésus de Nazareth et de raconter à nouveau ses oeuvres, j'ai puisé largement à toutes les sources d'archives et de renseignements planétaires. Ma règle de conduite a été de préparer un document qui non seulement éclairera la génération des hommes actuellement vivants, mais qui sera également une aide pour toutes les générations futures. Dans la vaste réserve de renseignements mise à ma disposition, j'ai choisi ceux qui conviendraient le mieux à l'accomplissement de ce dessein. Autant que possible, j'ai tiré mes informations de sources purement humaines. C'est seulement quand ces sources ont fait défaut que j'ai eu recours à des archives suprahumaines. Lorsque des idées et des concepts de la vie et des enseignements de Jésus ont été exprimés acceptablement par un mental humain, j'ai invariablement donné la préférence à de tels modèles de pensée apparemment humains. Bien que je me sois efforcé d'adapter la terminologie pour la conformer de mon mieux à la manière dont nous concevons le sens réel et la véritable importance de la vie et des enseignements du Maitre, autant que possible j'ai adhéré, dans tous mes exposés, aux véritables concepts et modèles de pensée des hommes. Je sais très bien que ces concepts qui ont trouvé leur origine dans le mental humain se révèleront plus acceptables et plus utiles au mental de tous les autres hommes. Quand j'ai été incapable de trouver les concepts nécessaires dans les annales ou les expressions humaines, j'ai eu recours, en second lieu, à la mémoire de mon propre ordre de créatures terrestres, les médians. Enfin, quand cette source secondaire d'information s'est révélée insuffisante, j'ai recouru sans hésitation aux sources d'information supraplanétaires.

Les mémorandums que j'ai réunis et à partir desquels j'ai préparé ce récit de la vie et des enseignements de Jésus - outre le souvenir de ce que l'apôtre André avait enregistré - contiennent des joyaux de pensée et des concepts très élevés des leçons de Jésus provenant de plus de deux-mille êtres humains qui ont vécu sur terre depuis l'époque de Jésus jusqu'au jour où furent rédigées les présentes révélations, ou plus exactement ces réexposés. La permission de révéler n'a été utilisée que si les annales et les concepts des hommes ne parvenaient pas à nous fournir des modèles de pensée adéquats. Ma mission de révélation m'interdisait de recourir à des sources extrahumaines, aussi bien de renseignements que d'expressions, avant que je puisse témoigner que j'avais échoué dans mes efforts pour trouver, dans des sources purement humaines, l'expression conceptuelle nécessaire.

Quoique j'aie décrit moi-même, avec la collaboration de mes onze collègues médians et sous la supervision du Melchizédek rapporteur, les évènements de ce récit en accord avec ma conception de son déroulement réel et répondant à mon choix spontané d'expression, néanmoins, la majorité des idées, et jusqu'aux expressions propres que j'ai utilisées ainsi, eurent leur origine dans le mental d'hommes issus de nombreuses races ayant vécu sur terre pendant les générations écoulées jusque et y compris ceux encore en vie au temps de ce présent travail. Sous beaucoup de rapports, j'ai plus servi de collecteur et d'éditeur que de narrateur original. Je me suis approprié sans hésitation les idées et les concepts, de préférence humains, qui devaient me permettre de créer le tableau le plus efficace de la vie de Jésus et qui me qualifieraient pour réexposer ses enseignements incomparables avec la phraséologie la plus utilement frappante et la plus universellement inspiratrice. Au nom de la Fraternité des Médians Unis d'Urantia, je reconnais, avec la plus grande gratitude, notre dette envers toutes les sources d'archives et de concepts qui ont été utilisées ci-après pour élaborer notre nouvel exposé de la vie de Jésus sur terre.] 121:8.12

La Technique autorisée est décrite.

Les médians sont toujours employés dans l'établissement de contacts avec les êtres mortels des mondes matériels, tels que le sujet par qui les présentes communications furent transmises. Ils sont un facteur essentiel de ces liaisons entre le niveau matériel et le niveau spirituel. 77:8.8

Sur beaucoup de mondes, les médians secondaires les mieux adaptés sont capables d'établir, à des degrés variables, le contact avec les Ajusteurs de Pensée de certains mortels favorablement constitués, en pénétrant habilement le mental où habite l'Ajusteur. (C'est précisément par une telle combinaison fortuite d'adaptation cosmique que les présentes révélations ont été matérialisées en langue anglaise sur Urantia.). De tels mortels des mondes évolutionnaires offrant des possibilités de contact, sont mobilisés dans les nombreux corps de réserve. Dans une certaine mesure, c'est grâce à ces petits groupes de personnalités ayant des vues d'avenir que la civilisation spirituelle progresse et que les Très Hauts peuvent régner dans les royaumes des hommes. Les hommes et les femmes de ces corps de réserve de la destinée ont ainsi divers degrés de contact avec leurs Ajusteurs par le ministère intermédiaire des créatures médianes ; mais ces humains- là sont peu connus de leurs compagnons, sauf dans les rares crises sociales et situations spirituelles critiques où ces personnalités de réserve agissent pour empêcher l'effondrement de la culture évolutionnaire ou l'extinction de la lumière de la vérité vivante. Sur Urantia, ces réservistes de la destinée n'ont été que rarement mis en vedette dans les pages de l'histoire humaine. 114:7.9

Si l'Ajusteur de l'être humain par lequel cette communication est transmise jouit d'un champ d'action aussi large, cela tient surtout à ce que cet humain manifeste une indifférence à peu près complète pour toute manifestation extérieure de la présence intérieure de l'Ajusteur. Il est en vérité très heureux qu'il demeure consciemment tout à fait indifférent à ce processus. Il détient l'un des Ajusteurs les plus expérimentés de son temps et de sa génération. Son gardien de la destinée estime cependant rare et fortuite sa réaction de passivité et son absence d'intérêt pour les phénomènes associés à la présence, dans son mental, de cet Ajusteur aux talents variés. Tout cela constitue une coordination bénéfique d'influences, favorable à la fois pour l'Ajusteur dans la sphère supérieure d'action, et pour le partenaire humain sous les rapports de la santé, de l'efficacité et de la tranquillité. 110:5.7

Vous apprendrez que vous accroissez vos fardeaux et diminuez vos chances de succès en vous prenant trop au sérieux. Rien n'a priorité sur le travail concernant votre sphère statutaire - le présent monde ou les suivants. Le travail de préparation pour la prochaine sphère plus élevée est fort important, mais rien n'est aussi important que de travailler pour le monde sur lequel vous vivez actuellement. Mais, bien que le travail soit important, le moi ne l'est pas. Quand vous vous sentez important, vous perdez tant d'énergie à justifier la fierté de votre ego qu'il reste peu d'énergie pour faire le travail. C'est l'importance attachée au moi et non l'importance attachée au travail qui épuise les créatures immatures. C'est l'élément moi qui épuise, et non l'effort pour aboutir. Vous pouvez faire une œuvre importante si vous ne vous attribuez pas d'importance. Vous pouvez faire plusieurs choses aussi facilement qu'une seule si vous laissez votre moi de coté. 48:6.37

Les médians sont les habiles ministres qui comblent le fossé, apparu après la mort d'Adam et d'Ève, entre les affaires matérielles et les affaires spirituelles d'Urantia. Ils sont également vos frères ainés, vos camarades dans la longue lutte pour atteindre sur Urantia un statut ancré de lumière et de vie. Les Médians Unis forment un corps qui a été mis à l'épreuve de la rébellion ; ils joueront fidèlement leur rôle dans l'évolution planétaire jusqu'à ce que ce monde atteigne le but des âges, jusqu'au jour lointain où, en fait, la paix régnera sur terre et où, en vérité, il y aura de la bonne volonté dans le cœur des hommes. 77:9.10

La culture des médians est le produit d'un groupe de citoyens planétaires immortels ; elle est donc relativement immunisée contre les vicissitudes temporelles qui assaillent la civilisation humaine. Les générations d'hommes oublient, mais le corps des médians se souvient, et cette mémoire est le trésor des traditions sur votre monde habité. C'est pourquoi la culture d'une planète reste toujours présente sur cette planète ; dans des circonstances appropriées, ces précieux souvenirs d'évènements passés sont mis à la disposition des hommes. C'est ainsi que l'histoire de la vie et des enseignements de Jésus a été donnée par les médians d'Urantia à leurs cousins dans la chair. 77:9.9

Des interactions harmonieuses entre le mental et l'Ajusteur sont essentielles pour le processus de révélation.

Les Ajusteurs suprêmes et autonomes sont souvent en mesure d'apporter des facteurs spirituellement importants au mental humain quand il se laisse aller librement dans les canaux débloqués, mais contrôlés, de l'imagination créatrice. À ces moments, et parfois durant le sommeil, l'Ajusteur peut arrêter les courants mentaux, en bloquer le cours, et détourner ainsi la procession des idées. Tout cela est destiné à effectuer de profondes transformations spirituelles dans les replis supérieurs de la superconscience. Les forces et énergies du mental sont ainsi plus complètement ajustées à l'accent des tonalités de contact du niveau spirituel du présent et de l'avenir.

Il est parfois possible d'avoir votre mental illuminé, d'entendre la voie divine qui parle continuellement en vous et de devenir partiellement conscient de la sagesse, de la vérité, de la bonté et de la beauté de la personnalité potentielle qui vous habite constamment. 109:5.1

En tant que créature personnelle, vous avez un mental et une volonté. En tant que créature prépersonnelle, l'Ajusteur a un prémental et une prévolonté. Si vous vous conformez si complètement au mental de l'Ajusteur que vos vues sont parfaitement accordées, alors votre mental et le sien n'en forment plus qu'un, et le vôtre est renforcé par celui de l'Ajusteur. Ensuite, si votre volonté ordonne et met à exécution les décisions de ce mental nouveau et conjugué, la volonté prépersonnelle de l'Ajusteur atteint, grâce à votre décision, une expression de personnalité et, en ce qui concerne ce projet particulier, vous et l'Ajusteur ne faites plus qu'un. Votre mental s'est accordé avec la divinité, et la volonté de l'Ajusteur a réussi à s'exprimer personnellement. 110:2.5

Pendant les périodes de sommeil, l'Ajusteur n'essaye d'accomplir que ce que la volonté de la personnalité habitée avait préalablement pleinement approuvé par les décisions prises et les choix faits à des moments où la conscience était pleinement éveillée. Ces décisions et ces choix se logent alors dans les domaines supramentaux, domaines où se lient les relations réciproques entre l'humain et le divin. 110:5.3

Les Ajusteurs sont les ancêtres éternels, les divins originaux de votre âme immortelle en évolution ; ils sont l'impulsion incessante qui conduit l'homme à tenter de maitriser sa présente existence matérielle à la lumière de sa future carrière spirituelle. Les Moniteurs sont les prisonniers d'un espoir invincible, les sources d'une progression perpétuelle. Combien ils sont heureux de communiquer avec leur sujet par des canaux plus ou moins directs ! Quelle immense joie ils éprouvent à se passer de symboles et d'autres méthodes détournées pour adresser directement leurs messages comme des éclairs à l'intellect de leur partenaire humain ! 108:6.7

Les ressources les plus élevées possibles ont été utilisées pour la présentation de ces fascicules.

[Présenté ( Fascicule I) * par un Conseiller Divin, membre d'un groupe de personnalités célestes désignées par les Anciens des Jours d'Uversa, siège du septième superunivers, pour superviser dans la révélation qui va suivre les portions concernant les affaires qui débordent les frontières de l'univers local de Nébadon. J'ai mission de parrainer ces fascicules décrivant la nature et les attributs de Dieu, parce que je représente la plus haute source d'information disponible à cet effet dans n'importe quel monde habité. J'ai servi comme Conseiller Divin dans chacun des sept superunivers et j'ai longtemps résidé au Paradis au centre de toutes choses. J'ai maintes fois savouré le plaisir suprême de séjourner dans la présence personnelle immédiate du Père Universel. Je dépeins la réalité et la vérité de la nature du Père et de ses attributs avec une autorité indiscutable. Je sais de quoi je parle.] 1:7.9

Au moment même où je (Conseiller Divin) * formule ces exposés, ( Fascicule I) * la sensibilité personnelle à la présence de cet ordre d'esprit de mon Messager Solitaire associé, a détecté, moins de huit mètres de nous, à cet instant précis, un Esprit de l'ordre des Inspirés ayant une présence-pouvoir du troisième volume. La présence-pouvoir du troisième volume nous suggère comme probable la présence de trois Esprits Inspirés opérant en liaison.

Parmi plus de douze ordres d'êtres associés avec moi en ce moment, le Messager Solitaire est le seul conscient de la présence de ces mystérieuses entités de la Trinité. De plus, alors que nous sommes ainsi informés que ces divins Esprits sont proches, nous ignorons tous uniformément leur mission. Nous ne savons vraiment pas si ce sont simplement des observateurs qui s'intéressent à nos agissements ou si, d'une manière qui nous est inconnue, ils contribuent effectivement au succès de notre entreprise.

Nous savons que les Fils Instructeurs de la Trinité se consacrent à l'illumination consciente des créatures de l'univers. Je suis arrivé à la conclusion ferme que, par des techniques superconscientes, les Esprits Inspirés de la Trinité opèrent aussi comme instructeurs des royaumes. Je suis persuadé qu'une vaste somme de connaissances spirituelles essentielles, de vérités indispensables à un aboutissement spirituel élevé, ne peuvent pas être reçues consciemment. La conscience de soi compromettrait effectivement la certitude de leur réception. Si cette conception est juste (et tous les êtres de mon ordre la partagent) les Esprits Inspirés ont peut-être mission de vaincre cette difficulté, de combler cette lacune dans le programme universel d'illumination morale et d'élévation spirituelle. Nous pensons que ces deux types d'instructeurs issus de la Trinité effectuent une sorte de liaison entre leurs activités, mais en réalité nous ne le savons pas. 19:5.7

Si je (Archange) * me sers exclusivement de la vision spirituelle, je ne peux pas percevoir le bâtiment dans lequel ce récit est traduit et enregistré. Un Conseiller Divin d'Uversa qui se trouve à mes côtés perçoit encore moins bien ces créations purement matérielles. Pour discerner comment ces structures matérielles vous apparaissent, nous en contemplons une contrepartie spirituelle présentée à notre mental par l'un des transformateurs d'énergie qui nous accompagnent. Ce bâtiment matériel n'est pas exactement réel pour un être spirituel comme moi, mais bien entendu il est très réel et très utile pour des mortels matériels. 44:0.16

Il ne serait guère exact de dire qu'un séraphin quelconque soit inférieur à un ange de tout autre groupe. Néanmoins, le service de chaque ange est tout d'abord limité au groupe de sa classification originelle et naturelle. Manotia, mon associée séraphique dans la préparation du présent exposé, est un séraphin suprême qui a jadis opéré uniquement comme tel. Par son assiduité et son service dévoué, elle a réussi tour à tour dans chacun des services séraphiques. Elle a été en fonction dans presque toutes les voies d'activités ouvertes à un séraphin, et maintenant elle occupe le poste de chef adjoint des séraphins sur Urantia . 39:0.9

Des limitations nombreuses aussi bien intrinsèques qu'extrinsèques s'appliquent à la révélation de vérité.

La révélation est évolutionnaire, mais toujours progressive. Au long des âges de l'histoire d'un monde, les révélations successives sont toujours en expansion et plus éclairantes. La mission de la révélation consiste à sélectionner et à censurer les religions évolutionnaires qui se succèdent ; mais, si la révélation doit exalter et élever par étapes les religions d'évolution, il faut que ces visitations divines décrivent des enseignements qui ne soient pas trop éloignés des idées et des réactions de l'âge où ils sont présentés. La révélation doit donc toujours garder contact avec l'évolution, et elle le fait. La religion de révélation se voit toujours limitée par la capacité des hommes à la recevoir. 92:4.1

Parce que votre monde ignore généralement l'origine des choses, même physiques, il a paru sage de lui fournir, de temps en temps, des notions de cosmologie, mais cela a toujours provoqué des troubles pour l'avenir. Les lois gouvernant la révélation nous gênent grandement, parce qu'elles interdisent de transmettre des connaissances imméritées ou prématurées. Toute cosmologie présentée comme partie d'une religion révélée est destinée à être dépassée au bout de très peu de temps. En conséquence, ceux qui étudient, après coup, cette révélation sont tentés de rejeter tout élément de vérité religieuse authentique qu'elle peut contenir, parce qu'ils découvrent des erreurs manifestes dans les cosmologies associées qui y sont présentées.

L'humanité devrait comprendre que nous, qui participons à la révélation de la vérité, nous sommes très rigoureusement limités par les instructions de nos supérieurs. Nous ne sommes pas libres d'anticiper sur les découvertes scientifiques d'un millénaire. Les révélateurs doivent agir selon les instructions qui forment une partie du commandement de révéler. Nous ne voyons aucun moyen de surmonter cette difficulté, ni dans le présent ni dans un avenir quelconque. Les faits historiques et les vérités religieuses de cette série d'exposés révélateurs subsisteront dans les annales des âges à venir, mais, en même temps, nous savons parfaitement que, d'ici peu d'années, beaucoup de nos affirmations concernant les sciences physiques auront besoin d'être revues, à la suite de développements scientifiques additionnels et de découvertes nouvelles. Nous prévoyons, dès maintenant, ces nouveaux développements, mais il nous est interdit d'inclure, dans nos exposés révélateurs, ces notions que les hommes n'ont pas encore découvertes. Qu'il soit bien clair que les révélations ne sont pas nécessairement inspirées. La cosmologie révélée ici n'est pas inspirée. Elle est limitée par l'autorisation que nous avons de coordonner et de trier les connaissances d'aujourd'hui. La clairvoyance divine ou spirituelle est un don, mais la sagesse humaine doit évoluer.

La vérité est toujours une révélation. C'est une autorévélation quand elle émerge comme résultat du travail de l'Ajusteur intérieur, et c'est une révélation historique quand elle est présentée par le truchement d'autres intermédiaires, groupes ou personnalités célestes. 101:4.1

Ces niveaux de réalité sont des symboles de compromis appropriés au présent âge de l'univers et aux perspectives des mortels. Il y a bien d'autres manières de contempler la réalité sous un angle autre-que-mortel et du point de vue d'âges universels différents. Il faut donc reconnaître que les concepts présentés ici sont entièrement relatifs, en ce sens qu'ils sont conditionnés et bornés par :

1. Les limitations du langage des mortels.
2. Les limitations du mental des mortels.
3. Le développement limité des sept superunivers.
4. Votre ignorance des six buts primordiaux de développement superuniversel qui ne concernent pas l'ascension des mortels au Paradis.
5. Votre inaptitude à saisir un point de vue, même partiel, de l'éternité.
6. L'impossibilité de décrire l'évolution et la destinée cosmiques par rapport à tous les âges universels, et non uniquement par rapport au présent âge de développement évolutionnaire des sept superunivers.
7. L'incapacité pour toute créature de saisir la signification réelle des préexistentiels ou des postexpérientiels - ce qui s'étend avant le commencements et après les destinées.

La croissance de la réalité est conditionnée par les circonstances des âges successifs de l'univers. L'univers central n'a subi aucun changement évolutionnaire dans l'âge de Havona, mais, dans les présentes époques de l'âge superuniversel, il subit certaines modifications progressives induites par coordination avec les superunivers évolutionnaires. Les sept superunivers qui évoluent maintenant atteindront un jour le statut ancré de lumière et de vie ; ils arriveront, un jour, à leur limite de croissance pour le présent âge de l'univers. Mais il n'y a pas de doute que le nouvel âge, l'âge du premier niveau d'espace extérieur, dégagera les superunivers de ce qui limite leur destinée dans le présent âge. La saturation se superpose continuellement à l'achèvement.

Telles sont quelques-unes des limitations rencontrées dans notre tentative pour présenter un concept unifié de la croissance cosmique des choses, des significations et des valeurs, et de leur synthèse sur des niveaux de réalité toujours ascendants. 106:0.10

Je me rends pleinement compte que je n'ai à ma disposition aucun langage adéquat pour exposer clairement au mental mortel comment ces problèmes d'univers se présentent à nous. Mais ne vous découragez pas; même pour les hautes personnalités appartenant à mon groupe d'êtres paradisiaques, la totalité de ces choses n'est pas entièrement claire. Rappelez-vous toujours que ces profondes vérités concernant la Déité se clarifieront de plus en plus à mesure que votre mental se spiritualisera au cours des époques successives de la longue ascension des mortels vers le Paradis. 1:7.8

Il est vraiment difficile de trouver des mots anglais [ou français] pour désigner et décrire les divers niveaux de force et d'énergie - physiques, mentaux ou spirituels. Ces exposés ne peuvent pas se conformer à vos définitions acceptées de la force, de l'énergie et du pouvoir. La pauvreté du langage est telle que nous sommes obligés d'employer ces termes avec des significations multiples. Dans le présent fascicule par exemple, le mot énergie est utilisé pour désigner toutes les phases et formes des phénomènes de mouvement, d'action et de potentiel, tandis que le mot force s'applique aux stades d'énergie précédant la gravité, et le mot pouvoir aux stades postérieurs à la gravité. 42:2.1

Dans tous nos efforts pour amplifier et spiritualiser le concept humain de Dieu, nous sommes extraordinairement handicapés par la capacité limitée du mental humain. Nous souffrons également d'un sérieux handicap dans l'exécution de notre mission du fait des limitations du langage et de la pauvreté des matériaux utilisables pour donner des exemples ou des comparaisons. Cela nous gêne dans nos efforts pour dépeindre des valeurs divines et présenter des significations spirituelles au mental fini et mortel des hommes. Toutes nos tentatives pour amplifier le concept humain de Dieu seraient à peu près futiles si le mental humain n'était pas habité par l'Ajusteur effusé par le Père Universel et s'il n'était pas pénétré par l'Esprit de Vérité du Fils Créateur. Comptant donc sur la présence de ces esprits divins dans le cœur de l'homme pour m'aider à élargir le concept de Dieu, j'entreprends allègrement d'exécuter mon mandat d'essayer de dépeindre plus complètement la nature de Dieu au mental humain. 2:0.3

Les Fascicules d'Urantia. Ces exposés, dont le présent fascicule fait partie, constituent la plus récente présentation de la vérité aux mortels d'Urantia. Ils diffèrent de toutes les révélations antérieures, car ils ne sont pas l'œuvre d'une seule personnalité de l'univers, mais une présentation composite par de nombreux êtres. Toutefois, jamais aucune révélation ne peut être complète avant d'atteindre le Père Universel. Tous les autres ministères célestes ne sont que partiels, transitoires et pratiquement adaptés aux conditions locales dans le temps et l'espace. Il est possible qu'en admettant cela, on amoindrisse la force et l'autorité immédiates de toutes les révélations, mais l'heure est arrivée sur Urantia où il est opportun de faire ces franches déclarations, même au risque d'affaiblir l'influence et l'autorité du présent ouvrage qui représente la révélation la plus récente de la vérité aux races mortelles d'Urantia. 92:4.9

Dans tous les domaines de l'univers local fonctionnent de nombreux ordres d'êtres spirituels non révélés aux mortels, parce qu'ils n'ont aucune relation avec le plan évolutionnaire d'ascension au Paradis. Dans le présent fascicule, le mot " ange " est employé à dessein pour désigner restrictivement les descendants séraphiques et associés de l'Esprit-Mère de l'Univers qui s'occupent si largement de mettre en œuvre le plan de survie des mortels. Six autres ordres d'êtres apparentés, les anges non révélés, servent dans l'univers local sans être aucunement reliés aux activités universelles concernant l'ascension au Paradis des mortels évolutionnaires. Ces six groupes angéliques associés ne sont jamais appelés séraphins ni mentionnés comme esprits tutélaires. Ces personnalités sont entièrement occupées aux affaires administratives et autres de Nébadon, qui n'ont aucun rapport avec la carrière progressive des hommes pour s'élever spirituellement et atteindre la perfection. 38:3.1

L'univers local de Nébadon est maintenant gouverné par un Fils Créateur qui a parachevé son service d'effusions. Il règne avec une juste et miséricordieuse suprématie sur tous les vastes royaumes de son univers en voie d'évolution et de perfectionnement. Micaël de Nébadon est la 611.121e effusion du Fils Éternel sur les univers du temps et de l'espace, et il a commencé l'organisation de votre univers local il y a environ quatre-cent-milliards d'années. Micaël s'est préparé à sa première aventure d'effusion à peu près à l'époque où Urantia prenait sa forme actuelle, il y a un milliard d'années. Ses effusions ont eu lieu à des intervalles d'environ cent- cinquante-millions d'années, la dernière prenant place sur Urantia il y a dix-neuf-cents ans. Je vais maintenant décrire la nature et le caractère de ces effusions aussi complètement que mon mandat me le permet. 119:0.7

Des recommandations furent incluses par les révélateurs.

La révélation est une technique qui permet d'économiser des âges et des âges de temps dans le travail indispensable de triage et de criblage des erreurs de l'évolution, afin de dégager les vérités acquises par l'esprit. 101:5.1

On peut étudier la nature de Dieu dans une révélation d'idées suprêmes, on peut envisager le caractère divin comme un portrait d'idéaux célestes, mais, de toutes les révélations de la nature divine, on trouve la plus illuminante et la plus spirituellement édifiante en comprenant la vie religieuse de Jésus de Nazareth avant et après qu'il eut atteint la pleine conscience de sa divinité. Si l'on prend pour arrière-plan de la révélation de Dieu à l'homme la vie incarnée de Micaël, on peut essayer de formuler en symboles verbaux humains certaines idées et certains idéaux concernant la nature divine qui pourraient contribuer à éclairer davantage et à unifier le concept humain de la nature et du caractère de la personnalité du Père Universel. 2:0.2

Dans un univers des univers aussi vaste, il y a toujours grand danger de succomber à l'erreur d'avoir un point de vue restreint, au mal inhérent à une conception fragmentaire de la réalité et de la divinité.

Par exemple : le mental humain chercherait d'ordinaire à aborder la philosophie cosmique décrite dans les présentes révélations en procédant du simple et du fini au complexe et à l'infini, des origines humaines aux destinées divines. Mais ce chemin ne conduit pas à la sagesse spirituelle. C'est la voie la plus facile vers une certaine forme de connaissance génétique susceptible au mieux de dévoiler simplement l'origine des hommes ; elle ne révèle que peu ou rien sur leur destinée divine.

Même dans l'étude de l'évolution biologique des hommes sur Urantia, il y a de graves objections à aborder leur présent statut et leurs problèmes courants exclusivement par la voie historique. On ne peut saisir la vraie perspective de quelque problème de réalité - humain ou divin, terrestre ou cosmique - que par l'étude et la corrélation complète et sans préjugés de trois phases de la réalité universelle : l'origine, l'histoire et la destinée. La bonne compréhension de ces trois réalités expérientielles fournit la base nécessaire à une sage estimation du statut présent.

Quand le mental humain entreprend de suivre la technique philosophique consistant à partir de l'inférieur pour s'approcher du supérieur, soit en biologie soit en théologie, il court toujours le danger de commettre quatre erreurs de raisonnement :

1. Il peut manquer totalement de percevoir le but évolutionnaire final et accompli de l'aboutissement personnel ou de la destinée cosmique.

2. Il peut commettre l'erreur philosophique suprême en simplifiant à l'excès la réalité cosmique évolutionnaire (expérientielle), ce qui conduit à déformer les faits, à pervertir la vérité et à concevoir faussement les destinées.

3. L'étude des causes est la lecture approfondie de l'histoire. Mais il ne suffit pas de savoir comment un être est devenu ce qu'il est pour comprendre intelligemment son présent statut et son vrai caractère.

4. L'histoire seule ne réussit pas à révéler convenablement le développement futur - la destinée. Les origines finies sont utiles, mais seules les causes divines révèlent les effets finals. Les fins éternelles ne se montrent pas dans les commencements temporels. On ne peut véritablement interpréter le présent qu'à la lumière de la corrélation du passé et du futur.

Pour les raisons ci-dessus et pour d'autres encore, nous employons donc la technique consistant à aborder l'homme et ses problèmes planétaires, en entreprenant le voyage dans l'espace-temps à partir de l'infinie, éternelle et divine Source-Centre Paradisiaque de toute réalité de personnalité et de toute existence cosmique. 19:1.4

Mais l'évolution d'un univers local est une longue histoire. Les fascicules traitant du superunivers introduisent le sujet ; ceux de cette section traitant des créations locales le continuent, tandis que les fascicules qui vont suivre abordent l'histoire et la destinée d'Urantia, et complètent le récit. Mais vous ne pouvez comprendre de façon adéquate la destinée des mortels d'une telle création locale qu'en lisant attentivement les exposés de la vie et des enseignements de votre Fils Créateur lorsqu'il vécut autrefois la vie des hommes dans la similitude de la chair mortelle sur votre propre monde évolutionnaire. 32:2.13

La vérité est vivante. L'Esprit de Vérité conduit toujours les enfants de lumière dans de nouveaux domaines de réalité spirituelle et de service divin. La vérité ne vous est pas donnée pour que vous la cristallisiez dans des formes établies, sûres et honorées. Elle se révèle à vous en passant par votre expérience personnelle. Il faut que ce passage la rehausse de manière à dévoiler une nouvelle beauté et de réels gains spirituels à tous ceux qui observent vos fruits spirituels, et que ces spectateurs soient ainsi amenés à glorifier le Père qui est aux cieux. Seuls ces fidèles serviteurs qui croissent dans la connaissance de la vérité, et qui développent ainsi leur capacité d'appréciation divine des réalités spirituelles, peuvent espérer jamais " entrer pleinement dans la joie de leur Seigneur ". Combien il est attristant de voir des générations successives de disciples avoués de Jésus dire au sujet de leur gestion de la vérité divine : " Maitre, voici la vérité que tu nous as confiée il y a cent ans ou mille ans. Nous n'en avons rien perdu ; nous avons fidèlement préservé tout ce que tu nous as donné. Nous n'avons admis aucun changement dans ce que tu nous as enseigné. Nous te restituons la vérité que tu nous as apportée. " Ce prétexte à indolence spirituelle ne justifiera pas aux yeux du Maitre le gestionnaire stérile de la vérité. Le Maitre de la vérité exigera une reddition de comptes conforme à la vérité confiée à vos soins.

Dans le monde suivant, il vous sera demandé de rendre compte de vos dons et de votre gestion dans ce monde-ci. Que vos talents innés soient rares ou nombreux, il faudra faire face à un règlement juste et miséricordieux. Si des serviteurs n'emploient leurs dons que pour des fins égoïstes et n'accordent aucune attention au devoir supérieur d'obtenir une récolte accrue des fruits de l'esprit - tels qu'ils se manifestent dans une expansion constante du service des hommes et de l'adoration de Dieu - ces gestionnaires égoïstes doivent accepter les conséquences de leur choix délibéré.

Combien le serviteur infidèle muni d'un seul talent ressemble à tous les mortels égoïstes quand il reproche directement sa propre paresse à son Maitre. Quand un homme est confronté aux échecs qui proviennent de lui-même, combien il a tendance à les imputer aux autres, et bien souvent à ceux qui en sont le moins responsables !

Cette nuit-là, au moment où ses auditeurs allaient se reposer, Jésus leur dit : " Vous avez reçu libéralement la vérité du ciel ; vous devriez donc la donner libéralement et, par ce don, cette vérité se multipliera et annoncera la lumière croissante de la grâce qui sauve, dès le moment où vous la dispenserez. " 176:3.7

Les temps sont mûrs pour constater la résurrection symbolique du Jésus humain, sortant du tombeau des traditions théologiques et des dogmes religieux de dix-neuf siècles. Jésus de Nazareth ne doit plus être sacrifié, même au concept splendide du Christ glorifié. Quel service transcendant rendrait la présente révélation si, par elle, le Fils de l'Homme pouvait être retiré de la tombe de la théologie traditionnelle et présenté, en tant que Jésus vivant, à l'Église qui porte son nom et à toutes les autres religions ! La communauté chrétienne des croyants n'hésiterait certainement pas à réadapter sa foi et ses habitudes de vie, de manière à pouvoir " suivre " le Maitre dans la démonstration de sa vie réelle de dévotion religieuse à faire la volonté de son Père et de consécration désintéressée au service des hommes. Les prétendus chrétiens craignent-ils de dévoiler la suffisance et la non-consécration d'une communauté faite de respectabilité sociale et d'inadaptation économique égoïste ? Le christianisme institutionnel craint-il que l'autorité ecclésiastique traditionnelle ne soit mise en péril, et même peut-être renversée, si le Jésus de Galilée est rétabli dans le mental et l'âme des hommes mortels en tant qu'idéal de vie religieuse personnelle ? En vérité, les rajustements sociaux, les transformations économiques, les régénérescences morales et les révisions religieuses de la civilisation chrétienne seraient radicaux et révolutionnaires si la religion vivante de Jésus supplantait soudainement la religion théologique à propos de Jésus. 196:1.2

* Notes entre parenthèses pour clarification.

Note: Les titres en caractères gras ont été ajoutés pour aider l'organisation conceptuelle.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés