Appendice XI. Les âges post-suprême

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimer

APPENDICE XI

LES ÂGES POST – SUPRÊME

Le grand univers dans le troisième âge

Les deux trinités dans l’espace extérieur

Le suprême dans les univers intérieurs et extérieurs

L’esprit et le suprême

Dieu le septuple dans les univers extérieurs

Finalitaires et autres dans les créations extérieures

Le besoin cytoplasmique étend les fonctions nucléaires

Cet appendice ne traitera pas de la croissance expérientielle dans les âges post-suprême ; ce sujet est celui de l’appendice VII : Les Mécanismes de la Croissance Expérientielle. L’objet du présent appendice est de tenter de réunir ce qui nous est dit avec ce que nous pouvons conjecturer à propos des âges post-suprême . Ce sont les quatre âges des quatre niveaux d’espace extérieurs, les « univers extérieurs ». Ils sont les troisième, quatrième, cinquième et sixième âges des univers. Les développements de ces âges impliquent aussi l’univers central et les superunivers, les « univers intérieurs », car ces créations plus anciennes participeront à la croissance du post-suprême avec les niveaux d’espace extérieurs.

A mesure que nous visualisons ces âges post-suprême, ils seront caractérisés par certaines grandes activités: Le puissant mouvement centrifuge des personnalités du grand univers dans l’avènement des créations de l’espace extérieur; la quête de Dieu l’Ultime, la déité expérientielle émergente de ces âges; et la quête absonite du Père Universel qui amènera le puissant mouvement centripète des personnalités, anciennes et nouvelles jusqu’au Paradis, en passant par les superunivers et Havona, dans une tentative transcendantale pour trouver et comprendre le Père Universel en tant qu’Ultime (1287.5) 17:5.14. La quête du Père en tant que Suprême prend un temps considérable; la quête du Père en tant qu’Ultime prendra vraisemblablement beaucoup plus de temps encore.

§1. LE GRAND UNIVERS DANS LE TROISIÈME ÂGE

Il est très difficile de visualiser le prochain âge de l’univers, et encore davantage les âges qui suivront. En conséquence, la plus grande partie de cette étude consacre son attention à de possibles évènements dans le troisième âge. Nous pouvons commencer notre étude en considérant ce qui se passe dans les univers intérieurs avant de tourner notre attention vers les créations extérieures. Nous commencerons par Havona , puis nous irons en direction des univers de l’espace extérieur.

Havona dans le troisième âge. C’est la troisième fois qu’il nous faut considérer la création centrale. Nous avons étudié Havona préévolutionnaire, Havona dans le premier âge. Puis nous avons considéré Havona dans le deuxième âge, quand le processus évolutionnaire pénétra dans la création centrale au temps de l’arrivée de Grandfanda . À quoi ressemblera Havona quand le troisième âge remplacera le deuxième? Considérez les extraits suivants:

(218.2) 19:4.5. Les Censeurs univers els personnifient le jugement de la Trinité du Paradis.

(217.8) 19:4.2. Il y a un milliard de Censeurs dans Havona ; ils sont là en anticipation des besoins des âges futurs.

(221.6) 19:6.4. À un moment donné dans le futur, les natifs de Havona cesseront peutêtre d’entrer dans les corps finalitaires.

(222.1-4) 19:6.4-7. La population de Havona peut éventuellement changer; elle pourra peutêtre inclure des créatures telles que les univitatias , des mortels du troisième âge et des citoyens des univers de l’espace extérieur.

(163.3) 14:6.41. L’univers central a la capacité de servir en tant qu’univers éducatif absonite pour de futurs ascendeurs.

Nous en déduisons que l’éternel Havona changera une deuxième fois. La croissance évolutionnaire qui commence avec Grandfanda se terminera, et quelque nouveau type d’évolution (post-suprême) commencera. Havona croîtra de nouveau et le type de croissance sera aussi nouveau.

Nous savons que Havona triompha, dans le deuxième âge, des limitations de la perfection inhérente en se propageant vers l’extérieur dans les créations imparfaites de l’espace-temps , les sept superunivers (1294.13) 118:0.13. Havona triomphera-t-il pour la deuxième fois des limitations de la croissance dans les âges post-suprême ? Si le deuxième âge apporte une croissance finie expérientielle à Havona, le troisième âge apportera-t-il une nouvelle croissance expérientielle d’une nature superfinie (absonite)? Nous avons tendance à le croire; Havona, pour la deuxième fois, s’élèvera au-dessus des limites de la destinée inhérente à une situation donnée.

Les superunivers dans le troisième âge. Nous présumons qu’il y aura peutêtre un « temps de tranquillité » entre les âges de l’univers par analogie avec la « zone tranquille » qui existe entre les niveaux d’espace. Un tel temps de tranquillité permettrait la complète consolidation de ces changements rapides qui marqueront l’émergence finale de l’Être Suprême. Si tel est le cas, l’inauguration du troisième âge trouve les superunivers ancrés depuis longtemps dans la lumière et la vie. Considérez donc ce que les fascicules ont à dire à propos des superunivers dans le prochain âge :

(1292.10) 117:7.17. La relation des citoyens superuniversels avec l’Être Suprême pourrait ressembler aux relations actuelles entre les natifs de Havona et la Trinité du Paradis.

(262.5) 23:4.4. Le grand univers sera-t-il administré de plus près par des êtres d’origine trinitaire, tandis que leurs associés d’origine simple et duelle travailleront dans les royaumes de l’espace extérieur ?

(219.5) 19:5.4. Les Esprits Inspirés de la Trinité sont destinés, à une époque donnée de l’éternel futur, à remplacer les Messagers Solitaires.

(1163.12) 106:0.18. Le statut de lumière et de vie, en tant que limite de croissance, pourra sans doute être transcendé dans le prochain âge universel.

(453.3) 40:10.8. Les citoyens des royaumes de l’espace extérieur, en route vers Havona et le Paradis, traverseront Orvonton.

Les mortels fusionnés soit avec le Fils, soit avec l’Esprit contribueront à maintenir un équilibre expérientiel de valeurs qui sera transmis depuis le deuxième âge. Pour les natifs des royaumes de l’espace extérieur , Orvonton sera aussi neuf et étrange que l’est Havona pour les pèlerins du présent âge. Les superunivers atteindront le statut confirmé de lumière et de vie par un long processus évolutionnaire dû à l’expérience finie – et l’expérience finie est quelque chose dont seront privés les natifs des royaumes de l’espace extérieur (353.7) 31:10.11.

Il y a une autre forme de croissance qui caractérise peutêtre Orvonton dans les premières époques du troisième âge. C’est une croissance latérale, une croissance en relation avec les autres superunivers. Avec l’élimination totale de toutes les frontières superuniverselles (1292.9-10) 117:7.15-16 , il sera possible, pour la culture d'Orvonton, de se mêler à celle des six autres supercréations. Ceci est une synthèse post-suprême de la diversité originelle imposée par les sept Maitres Esprits (190.1) 16:5.1 et appendice XIV, §1, §3 ).

Nébadon dans le troisième âge . Notre univers local est sans aucun doute une création type et nos spéculations concernant son statut dans le troisième âge pourraient sans doute également s’appliquer à n’importe quel univers local . En ce qui concerne les affaires de Nébadon dans le prochain âge universel , nous nous risquons à émettre les opinions suivantes :

Le Fils et l’Esprit de l’univers sont partis pour les univers de l’espace extérieur . Nébadon n’est plus une « unité créative » active dans le cosmos – les créateurs sont partis. Nébadon est devenu beaucoup plus une unité administrative telle que les secteurs majeurs et mineurs . Toutes nouvelles créations devraient venir du superunivers ou de sources présentement inconnues . Malgré tout, une certaine créativité persisterait, puisque Gabriel et le Père Melchizédek ont des pouvoirs limités de créativité (77.7) 6:5.4; (416.2) 37:10.2.

Nous nous demandons si Nébadon ne serait pas dirigé par une commission régente comprenant Gabriel , le Père Melchizédek et probablement l’Union des Jours. L’administration entière pourrait prendre un aspect trinitaire, semblable en quelque sorte au gouvernement superuniversel . Nous pensons que Micaël continuerait à porter le titre de « Souverain de Nébadon » et que le Trio de Régence conjecturé régnerait en son nom. (Pouvons-nous vraiment imaginer les festivités lors de la réception que Salvington organiserait en relation avec une des rares visites de Micaël de Nébadon à sa vieille capitale ?).

Les Fils Instructeurs, les Étoiles du Soir et les finalitaires seraient partis depuis longtemps pour les univers de l’espace extérieur (634.9) 55:10.9. Les Esprits Inspirés de la Trinité ont remplacé les Messagers Solitaires (219.5) 19:5.4. Si les créatures midsonites devaient recevoir l’esprit d’absonité supposé (401.4) 36:4.8, alors, le ministère de Dieu l’Ultime commencerait à être directement opérationnel dans la création locale.

Si les univitatias devaient atteindre le statut résidentiel dans Havona (221.6) 19:6.4, alors, qu’adviendrait-il aux autres ordres de citoyens permanents : les su satias , les mortels fusionnés avec l’Esprit , les Fils Matériels et les créatures midsonites (635.1) 55:10.10 ? Et qu’adviendrait-il des spirongas (416.2) 37:10.2 et des spornagias animaux ? (528.6) 46:7.8

Nous devrions être attentifs à nous souvenir que, en ce temps futur, Nébadon sera un univers local post-suprême. L’ancien type de croissance par l’expérience finie est une chose du passé, mais, en même temps, un nouveau type de croissance est devenu possible – une croissance postfinie (1280.6) 117:2.6. Ce type de croissance transcende les présentes limites du statut de lumière et de vie. L’expérience finie et la mémoire de la croissance évolutionnaire seraient encore présentes chez les administrateurs et chez d’autres ayant leur origine dans le deuxième âge ; mais elles seraient complètement absentes chez tous les natifs ayant leur origine dans le troisième âge, un âge de croissance post-suprême.

Supposons que, dans le troisième âge, la mort n’intervienne plus comme technique d’évasion terrestre, permettant aux mortels des mondes habités d’être transférés directement au statut d’esprits du premier stade. (On peut noter que quelques mortels du présent âge accomplissent presque cette destinée) (570.7, 10) 49:6.18, 21. Un tel transfert direct, en tant que technique d’évasion terrestre, élimine rait l’existence entière de la vie morontielle en tant que caractéristique de la vie dans un univers local (624.2) 55:2.9. Ces mortels — et pourraient-ils encore être appelés « mortels » — pourraient difficilement avoir des séraphins anges gardiens parce que les séraphins ne sont plus créés ; l’Esprit Créatif n’est pas présent dans Nébadon. (Il est possible que tous les séraphins en service soient membres du Corps de Parachèvement Séraphique, c’està-dire plus proches de l’ordre des seconaphins en terme de statut et de capacité de service.) (441.5) 39:9.1.

On peut soulever la question à propos des « mortels » du troisième âge (des êtres n’ayant aucune expérience finie ) qui pourraient toujours être destinés au Corps de la Finalité (631.6) 55:6.10. De tels « mortels » pourraient-ils toujours fusionner avec leur Ajusteur, le Fils ou l’Esprit ? Ils pourraient toujours fusionner avec leur Ajusteur, mais difficilement avec le Fils ou l’Esprit. Le Fils Créateur n’est plus là pour faire don aux mortels de son esprit. (449.6) 40:8.3 L’Esprit Créatif est aussi absent et il ne pourrait sans doute faire don de son esprit à de tels mortels (450.5) 40:9.3 Un ordre de progression mortelle entièrement nouveau remplacerait sans doute les méthodes du présent âge de l’univers.

L’impact des citoyens des univers de l’espace extérieur. A mesure que le troisième âge progresse, nous pouvons visualiser les univers locaux, les superunivers et l’univers central fourmillant de pèlerins des univers de l’espace extérieur dans un mouvement centripète. Si notre conception de la taille relative des niveaux d’espace extérieurs est fondée (voir l’appendice XVI), alors, ce torrent centripète des natifs des univers de l’espace extérieur grandira au fur et à mesure que de larges segments des régions de l’espace extérieur seront progressivement ouverts

. À un certain moment dans le futur, les pèlerins des univers de l’espace extérieur dépasseront en nombre les natifs du grand univers . Plus tard, ils pourront même très largement les dépasser en nombre.

§2. LES DEUX TRINITÉS DANS L’ESPACE EXTÉRIEUR

Pour la toute première fois dans le développement du maitre univers, il y a une collaboration entre deux trinités. Nous savons que la Trinité du Paradis fonctionne sur le niveau de l’ultimité (113.6) 10:5.5 et que même la première Trinité expérientielle est maintenant une réalité qualifiée (16.2) 0:12.5; ces deux trinités sont concernées par le niveau ultime de la fonction de la Déité (2.10) 0:1.10. Considérez les formulations suivantes :

(1291.8) 117:7.4. L’Ultime de la Trinité ne pourrait guère fonctionner avant que le Suprême n’ait été parachevé, mais il est dès maintenant une réalité qualifiée , et les Vice-Gérants Qualifiés de l’Ultime existent.

(1166.4) 106:4.1. La Trinité du Paradis coordonne maintenant des existences ultimes, mais, en cela, elle fonctionne en tant qu’absolu qui se qualifie lui-même. C’est en tant que transcendantale que la première Trinité expérientielle coordonnera les transcendantaux.

Voici deux différences significatives : l’action de la Trinité du Paradis est une atténuation d’absoluité ( c’est aussi l’action d’une trinité existentielle ) ; l’action de la Trinité Ultime est expérientielle et n’est pas une atténuation de quoi que ce soit (cette trinité est une entité absonite et traite avec des réalité s absonites). La fonction en expansion et l’unification grandissante de la première Trinité expérientielle sera-t-elle accompagnée par un retrait correspondant de la fonction de la Trinité du Paradis ? Nous conjecturons que c’est ce qui arrivera . (Voir l’appendice X : la première Trinité expérientielle .)

§3. LE SUPRÊME DANS LES UNIVERS INTÉRIEURS ET EXTÉRIEURS

Au fur et à mesure que nous explorons le maitre univers, de nouveaux termes prouvent leur utilité, tels que univers « intérieurs » et univers « extérieurs ». Et une sorte de langage quelque peu similaire se développera sans doute dans l’espace extérieur profond quand les natifs nous considéreront tous ensemble — c’està-dire les habitants du Paradis, ceux de Havona et ceux des superunivers — comme les peuples des « univers intérieurs ».

Dans le troisième âge et les âges subséquents, le Suprême continuera à fonctionner dans les créations intérieures et il accroîtra son influence par des activités élargies dans les royaumes extérieurs.

(1268.5) 116:0.5. La fonction primaire de l’Être Suprême se trouve dans l’univers central en tant que personne spirituelle.

(ibid) Sa fonction secondaire est dans le grand univers ; il y fonctionne en tant que souverain, en tant que personne de pouvoir.

(ibid) Sa fonction tertiaire enveloppe le maitre univers, et trois spéculations nous sont offertes concernant cette fonction future :

(a) La phase tertiaire de Suprématie concernera « le troisième niveau de manifestation de la Déité ».

(b) Le Suprême se développera en tant que souverain universel et sera un super-Tout-Puissant dans les créations de l’espace extérieur.

(c) Il dévoilera un aspect inconnu du mental. L’on croit que le mental de la Suprématie a un potentiel latent de fonctionnement à l’échelle du maitre univers (1269.4) 116:1.5.

(ibid) La croissance physique aussi bien que spirituelle semble atteindre une limite définitive sur les mondes ancrés depuis longtemps dans la lumière et la vie, mais le mental semble ne jamais cesser de progresser.

Dans les âges de l’espace extérieur, nous envisageons une possible fonction trine de l’Être Suprême : Il continue d’opérer dans Havona au sens spirituel ; Il continue de fonctionner en tant que souverain tout-puissant du grand univers ; et il a développé une ou plusieurs nouvelles fonctions, qui englobent le maitre univers tout entier. Quelle est cette nouvelle fonction ou quelles sont ces nouvelles fonctions ?

Examinons les trois spéculations qui nous sont offertes dans les fascicules :

(a) Le « troisième niveau de manifestation de la Déité » Cette affirmation est difficile à interpréter à moins qu’elle ne se réfère à quelque relation avec Dieu l’Absolu. On nous dit que Dieu l’Absolu « …est le troisième niveau d’expansion et d’expression de Déité unifiante ». Une telle relation de la part du Suprême semblerait impliquer l’Ultime et suggérerait une collaboration dans la deuxième Trinité expérientielle. (Voir l’appendice XIX : La deuxième Trinité expérientielle). Nous n’avons pas l’impression que la Trinité des Trinités est impliquée, car cette trinité semble être en fonction extérieure au maitre univers. (Néanmoins, voir l’appendice XXIV : La troisièmeTrinité expérien tielle.)

(b) Le Suprême en tant que Super-Tout-Puissant. Ceci suggère une extension de la présente fonction du Suprême comme souverain des superunivers, en tant qu’être de pouvoir. Peutêtre que, d’une certaine façon, le Suprême sera actif dans l’administration des créations de l’espace extérieur. Peutêtre est-ce une des voies par laquelle le Suprême collaborera avec l’Esprit dans l’espace extérieur.

(c) Un potentiel inconnu du mental. La troisième spéculation qui nous est offerte dans les fascicules concerne l’expression de quelque potentiel latent du mental. En ce qui concerne le Mental Suprême, nous sommes informés de la façon suivante :

(1264.6) 115:4.7. Le Mental Suprême est un don de l’Acteur Conjoint et sert à unifier le pouvoir du Tout-Puissant avec la personne-esprit du Suprême.

(1269.2) 116:1.3. Le Mental Suprême est en voie d’actualisation dans le développement du grand univers à travers l’œuvre accomplie en collaboration avec Dieu le Septuple.

(5.13) 0:3.14. Le Mental Suprême, s’actualisant, converge dans Majeston en tant qu’expérience de l’espace-temps.

Dans l’appendice XII, §2, y a-t-il un Aspect Mental (à la fonction présente) de Dieu le Septuple ? Nous posons la question à propos d’une possible association septuple qui pourrait culminer dans l’actualisation du mental de la Suprématie.

Nous pouvons être sûrs que l’Être Suprême sera tout à fait actif dans les quatre âges des univers de l’espace extérieur. Cette étude se risque à penser qu’il sera actif dans toutes les trois catégories que nous avons considérées : en tant que collaborateur dans le troisième niveau de manifestation de déité, en tant que souverain de pouvoir élargi et en tant qu’expression active d’une sorte de nouveau niveau de fonction du mental ( ou ministère du mental ).

L’Être Suprême sera un participant actif dans l’aventure de la croissance postfinie et il bénéficiera des potentiels de croissance des âges post-suprême. Ce sont les âges où les personnalités participent à l’expérience de croissance du maitre univers avec l’Ultime. (Voir l’appendice VII, §6 : La Croissance du PostSuprême ; La Croissance dans les univers de l’espace extérieur.)

§4. L’ESPRIT ET LE SUPRÊME

Dans l’appendice V : Association de Déité-duelle , nous avons développé un principe qui semble avoir beaucoup à faire avec l’affectation des administrateurs universels. Les associations de Déité-duelle semblent bien fonctionner sur les nouvelles créations. A mesure que ces « univers nouveaux » sont ancrés, devenant des « créations intérieures » par rapport à de nouveaux « univers extérieurs », les administrateurs de Déité-duelle semblent céder la place aux administrateurs d’origine Trinitaire. Peutêtre que les administrateurs de Déité-duelle ( et d’origine unique) se rendent sur les frontières de création dans les nouveaux univers de l’espace extérieur.

Le partenariat Père-Fils inaugure le premier âge, l’âge de Havona, et devient immédiatement une administration trinitaire de la parfaite création centrale. Le partenariat Fils-Esprit du deuxième âge produira éventuellement 700 000 univers locaux devenus parfaits, puis il cédera la place au fonctionnement plus important des administrateurs d’origine trinitaire (262.5) 23:4.4. À la lumière de ce principe probable d’administration des univers, de ce changement d’une Déitéduelle à la Trinité, considérez cette formulation :

(1171.5) 106:8.12. Le partenariat originel de Père-Fils a été transformé en Fils-Esprit, puis en Esprit-Suprême.

Si ce principe de « Déité-duelle fonctionnant aux frontières de créations nouvelles » est valide, devons-nous nous attendre à une nouvelle manifestation d’une telle relation dans les univers de l’espace extérieur ? Cette relation sera-t-elle entre le Suprême et l’Esprit Infini ? Les Maitres Esprits seront-ils impliqués ? Et qu’en est-il des Esprits Créatifs ? Certaines de ces relations sont très étroites, même dans le présent âge de l’univers.

(100.1) 9:1.7. L’Esprit Infini agit de diverses façons pour compenser l’inachèvement de l’Être Suprême. (1272.1) 116:4.2

( ibid ). L’intimité de ces relations est partagée par les Maitres Esprits, spécialement par le septième Maitre Esprit, qui peut parler pour le Suprême.

(1272.4) 116:4.3. Les Maitres Esprits soutiennent la souveraineté du Suprême et ils sont en retour affectés dans leurs actions par son dessein émergent.

(186.2) 16:2.3. Les Maitres Esprits répartissent l’Esprit Infini dans les univers extérieurs à Havona.

Nous trouvons qu’il est difficile de visualiser l’extension future de la collaboration de l’Esprit Infini et du Suprême dans l’espace extérieur. Si le Suprême est actif dans les univers extérieurs, nous sommes sûrs qu’il collaborera avec les présences très influentes des sept Maitres Esprits. ( Voir l’appendice XIV : L’influence en expansion des Maitres Esprits.) Il pourrait y avoir possiblement une nouvelle liaison avec les Esprits Créatifs dans l’espace extérieur, mais ceci est aussi difficile à visualiser. Cependant, nous sommes tout à fait sûrs que la totalité de ces Esprits sera active dans les univers extérieurs.

§5. DIEU LE SEPTUPLE DANS LES UNIVERS EXTÉRIEURS

Une discussion complète de la fonction programmée de Dieu le septuple dans l’espace extérieur est traitée dans les appendices suivants :

Appendice XII : Expansion future de Dieu le Septuple

Appendice XIII : Évolution des Fils et Esprits des Univers

Appendice XIV : Influence en expansion des Maitres Esprits

Cette étude suggère que Dieu le Septuple sera intensément actif dans les créations extérieures et qu’il étendra ses possibilités et ses fonctions. On peut imaginer les Fils et les Esprits des Univers comme opérant sur deux ou trois niveaux expérientiels et fonctionnels. De plus, nous pensons que les Maitres Esprits continueront à donner des combinaisons nouvelles de leurs natures septuples uniques à la coloration environnante des segments principaux de ces créations d’espace extérieures. ( appendice XV, §1-2 )

§6. FINALITAIRES ET AUTRES DANS LES CRÉATIONS EXTÉRIEURES

De nombreux groupes d’êtres en dehors des finalitaires pourraient être affectés au travail de l’administration des univers extérieurs :

(634.9) 55:10.9. Une relation très proche se développe entre les Fils Créateurs, les Esprits Créatifs, les Étoiles du Soir, les Fils Instructeurs et les finalitaires.

Déduction : Tous ces êtres vont travailler ensemble dans les univers d’espace extérieurs.

(233.1) 20:10.4. Les Fils Magistraux, en compagnie des Fils Créateurs et des Fils Instructeurs, « opèrent à l’avant-garde » de ces êtres qui servent sur la frontière mouvante de la divinité en expansion du Paradis.

Spéculation : Si la mort devait un jour cesser sur les mondes habités, les Fils Magistraux seraient alors libres de servir dans les créations de l’espace extérieur.

(244.6) 22:1.5. Les Fils embrassés par la Trinité ont été affectés aux administrations des superunivers pour la durée du deuxième âge, mais ils n’ont jamais été informés que cette affectation doive être éternelle.

Spéculation : Les Puissants Messagers et leurs collègues rejoindrontils le corps des finalitaires dans un lointain futur ?

Et il doit y avoir beaucoup d’autres ordres d’êtres qui trouveront une destinée ultime de service dans les niveaux d’espace des univers post-suprême.

La croissance des finalitaires. On nous dit (348.3) 31:3.6 que les finalitaires, qui sont des esprits du sixième stade, doivent encore atteindre la finalité de croissance par trois voies :

(a) Par le statut spirituel ultime.

(b) Par le service des créatures.

(c) Par l’aboutissement de la déité expérientielle.

Nous savons que notre expérience de la croissance dans le présent âge de l’univers est reliée au développement des trois premières dimensions de la personnalité (sur les sept que nous possédons ), et que les trois dimensions suivantes ( quatrième, cinquième et sixième ) sont à présent complètement en sommeil, étant réservées pour la croissance absonite (1226.3) 112:1.9. Il est probable que, de très loin, la plus grande partie de notre croissance sera post-suprême, et l’historique complet de l’ascension des mortels au Paradis et du service finalitaire dans le grand univers est, dans un sens large, juste le commencement – une sorte de jardin d’enfants quand on le compare aux niveaux d’éducation et de service plus élevés et plus vastes, qui nous attendent au-delà des niveaux circonscrits du présent âge de l’univers. ( Voir l’appendice IV, §8-B : Les Finalitaires dans les âges post-suprême. )

Dans l’administration superuniverselle du présent âge, il est nécessaire de compléter la sagesse existentielle des Fils de la Trinité du Paradis par la sagesse expérientielle d’origine évolutionnaire du temps et de l’espace. C’est pourquoi les Perfecteurs de Sagesse ont besoin de la sagesse complémentaire de leurs collègues ascendeurs, les Fils d’Aboutissement Trinitisés. Mais l’on pense que les finalitaires post-suprême réuniront en eux les deux sortes de sagesse et, si tel était le cas, ils « …deviendraient indubitablement les administrateurs d’univers les plus efficaces que l’on ait jamais connus dans toute la création » (216.2-3) 19:2.5-6.

Les finalitaires par rapport au Suprême. Notre relation au Suprême dans le troisième âge et les âges suivants sera une relation plutôt intime. Considérez les affirmations suivantes :

(1182.2) 107:5.6. Quand les mortels atteignent le niveau d’esprit du sixième stade et qu’ ils deviennent finalitaires, ils transmuent un certain facteur mental qui devient partie intégrante du Mental Suprême.

(1286.1) 117:5.3. Et, quand des mortels deviendront des esprits du septième stade au troisième âge, leur mental binaire (mortel et Ajusteur ) deviendra trin en s’unissant au Mental Suprême de l’Être Suprême parachevé.

(1286.2) 117:5.4. Les finalitaires, esprits du septième stade, dépeindront Dieu le Suprême dans leurs natures expérientielles, de la même manière que Jésus a dépeint le Père Universel lors de son effusion finale.

Si nous devons avoir une telle relation avec le Dieu de l’expérience finie, alors, nous pourrions réellement être capables de compenser, chez les créatures de l’espace extérieur, leur manque total d’une telle expérience finie. De plus, on nous dit (643.5) 56:8.2 que les finalitaires connaîtront vraiment le Suprême et qu’« ils sont destinés à servir et à révéler cette Déité Suprême… » dans les royaumes de l’espace extérieur.

§7. LE BESOIN CYTOPLASMIQUE ÉTEND LES FONCTIONS NUCLÉAIRES

Dans le chapitre IV de notre étude, nous avons développé le concept des univers nucléaires et cytoplasmiques. Pour les besoins de cette discussion, il est suffisant de dire que le grand univers est un univers nucléaire par rapport à l’espace extérieur des univers, ou cytoplasmique, Il manque, dans chacune des créations cytoplasmiques, quelque chose qui est présent dans le noyau nucléaire. Les univers de l’espace extérieur vont souffrir d’un manque total d’expérience finie ; et l’expérience finie est l’essence même de la nature expérientielle des superunivers expérientiels. Considérez ces affirmations :

(643.5) 56:8.2. Les finalitaires sont destinés au service de l’Être Suprême et à la révélation du Suprême dans l’espace extérieur.

(1280.6) 117:2.6. Ils compenseront pour les habitants de l’espace extérieur leur incapacité de participation à la croissance de l’Être Suprême.

(353.7) 31:10.11. Les univers extérieurs manqueront totalement du potentiel d’expérience finie.

Ce manque d’expérience finie dans les univers extérieurs cytoplasmiques donnent l’opportunité d’un service élargi pour tous les habitants du grand univers . Les habitants du grand univers incorporent, dans leur nature expérientielle, l’essence de l’Être Suprême, et ceci est le facteur particulier qui manque au potentiel d’expérience de l’espace extérieur.

Une déficience analogue caractérise le présent âge (353.8-10) 31:10.12-14. Les natifs des superunivers – particulièrement les êtres humains – sont complètement dépourvus de cette perfection divine qui est si caractéristique des créatures de Havona et du Paradis. Notre imperfection est un défi pour ces êtres parfaits, êtres qui furent créés dans cette perfection qui est notre but lointain. Notre besoin présent est leur opportunité pour un service valorisant. Et dans ce service ils franchissent une barrière autrement infranchissable à la croissance, barrière qui est inhérente à la perfection créée.

Dans l’appendice IV, §1, (d) : l’Expansion de la Destinée dans les âges Successifs, nous observons que chaque nouvel âge permet aux habitants de l’âge précédent de s’élever au-dessus des limites précédentes de croissance. Havona ajoute la croissance évolutionnaire aux limitations de l’éternelle perfection. Dans le présent âge de l’univers, les superunivers sont limités au statut d’ancrage dans la lumière et la vie, mais ils franchiront sans aucun doute cette limite pour atteindre de nouveaux niveaux de destinée dans les âges post-suprême du futur.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés