Appendice X. La première trinité expérientielle

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimer

APPENDICE X

LA PREMIÈRE TRINITÉ EXPÉRIENTIELLE

Membres de la Trinité Ultime

Nature de la Trinité

Évolution des membres de la trinité ultime

Statuts et fonctions de la trinité ultime

Unification de la trinité ultime

Note: Trinité et Gestalts de Triunité

Note: Trinité et personnalité

L'émergence factuelle de la première Trinité expérientielle introduit un facteur nouveau et unique dans la croissance du maitre univers. La Trinité originelle, la Trinité du Paradis, est existentielle. Cette nouvelle trinité, la Trinité Ultime, est expérientielle (15.7) 0:12.1.

Nous savons que la Trinité Ultime est, dès maintenant, une réalité qualifiée (1291.8) 117:6.21, mais elle ne peut se former en tant que réalité factuelle avant que l'Être Suprême ait achevé sa croissance évolutionnaire (16.3) 0:12.6. Ceci signifie que cette Trinité expérientielle ne peut émerger en tant que réalité factuelle avant la fin du présent âge, le deuxième âge, soit quand les sept superunivers seront ancrés dans la lumière et la vie.

§1. MEMBRES DE LA TRINITÉ ULTIME

La composition de la Trinité Ultime est différente de la composition des deux autres trinités. Les membres de la Trinité Ultime sont: l'Être Suprême, les Architectes du Maitre Univers et les Créateurs Suprêmes (16.3) 0:12.6. À première vue, cela semble assez simple — trois membres, exactement comme les deux autres trinités, la Trinité du Paradis (Père, Fils et Esprit) et la Trinité Absolue (qui est composée du Suprême, de l'Ultime et du Consommateur de la Destinée de l'univers ) — . Mais cette « trinité médiane », qui intervient entre les deux autres, est unique dans sa composition. Elle ne semble pas être faite de trois êtres; elle semble être composée d'un être et de deux groupes d'êtres. Un inventaire effectif des personnalités composant la Trinité Ultime révèle les êtres suivants:

1 Être Suprême (16.3) 0:12.6
28 011 Architectes du Maitre Univers (352.3) 31:9.10
7 Maitres Esprits (184.1) 16:0.1
21 Anciens des Jours (209.6) 18:3.4
700 000 Fils Créateurs (235.3) 21:1.4 ; (167.5) 15:2.14
700 000 Esprits Créatifs (167.5) 15:2.14 ; (203.4) 17:6.1
1 428 040 total des personnalités enregistrées.

Cet important nombre d'êtres se réfère certainement à la première Trinité expérientielle, mais cette proposition est un peu difficile à visualiser. Comment environ un million et demi de personnalités peuvent-elles fonctionner par rapport à une trinité? Ce nombre étonnamment grand peut se révéler être assez utile, parce qu'il nous oblige à penser à une trinité d'une manière plus précise que nous le ferions probablement autrement.

Nous pouvons penser de façon plutôt vague à la Trinité du Paradis; elle a trois membres. Nous pouvons tout aussi bien penser de façon plutôt vague à la seconde Trinité expérientielle; elle aussi est composée de trois membres. Nous pouvons dans notre mental confondre trinité avec triunité (1146.3) 104:3.1 à propos de la Trinité Originelle et de la Trinité Absolue. Mais une pensée erronée devient tout à fait impossible quand nous contemplons le nombre des personnalités composant la Trinité Ultime.

§2. LA NATURE DE LA TRINITÉ

Les citations des fascicules qui sont utilisées dans le chapitre suivant font toutes référence à la Trinité du Paradis. Néanmoins, il est raisonnable d'admettre que ce qui est dit à propos d'une trinité pourrait s'appliquer également à une autre trinité, du moins en ce qui concerne les principes de structure, de fonction, de nature et de relation aux membres constitutifs. Considérons alors les données suivantes:

(a) Définition d'une triunité : une association de partenaires

(1147.6-7) 104:3.14-15. L'association de trois personnes, en tant que personnes, est une triunité, ce n'est pas une trinité. Les trois personnes (ou groupes) ne peuvent avoir de relations personnelles avec une telle triunité.

(1147.7) 104:3.15. Une triunité est une unanimité fonctionnelle triple.

(1147.8) 104:3.16. Une triunité ne constitue pas une entité; elle est fonctionnelle plutôt qu'une réalité organique. Ses membres sont comme des partenaires; c'est une association par opposition à une corporation (trinitaire).

Nous sommes pour la plupart enclins à penser à la Trinité du Paradis d'une manière insouciante. Nous pensons probablement, la plupart du temps, à l'association du Père, du Fils et de l'Esprit; quand le Père, le Fils et l'Esprit s'associent entre eux en tant que personnes, cette association s'appelle la Première Triunité (1148.2-5) 104:4.4 . Mais la Trinité du Paradis est leur représentant collectif, laquelle, en termes symboliques, peut être appelée « Société de Déité Indivise ». Ceci est leur union en tant que déité. (1167.4) 106:5.4

(b) Comparaison entre triunité et trinité

(1147.9) 104:3.17. Triunité et trinité ont un point commun: toutes les deux ont des fonctions qui sont plus importantes que la somme prévisible des attributs des membres qui les composent, et qui sont différentes de cette somme. Sinon, il n'y a rien de commun entre elles.

(ibid) La triunité est à la trinité ce que la fonction est à la structure.

En termes humains, une triunité est comme un partenariat — une association; une trinité est comme une société, une entité légale — pas une personne, mais malgré tout une entité. Cette différence peut devenir encore plus claire si nous comparons les fonctions de la Première Triunité avec les fonctions de la Trinité du Paradis:

(c) La Première Triunité en contraste avec la Trinité du Paradis

(1148.2-5) 104:4.3-6. La Première Triunité est définie comme une association du Père, du Fils et de l'Esprit.

(1148.6) 104:4.7. En fonction, « ...c’est la triple union de l'amour, de la miséricorde et du ministère... » ; elle est « ...divinement fraternelle, aimant les créatures, agissant paternellement et encourageant l'ascension... » ; ses membres « ... sont des Dieux qui confèrent la personnalité, effusent l'esprit et attribuent le mental ».

(112.5-6) 10:4.2-3. La Trinité du Paradis est définie comme représentant un collectif de Déité indivise: la déité unifiée du Père, du Fils et de l'Esprit.

(113.2-3) 10:5.1-2. Ses fonctions comprennent: « ...l'administration de la justice, les attitudes de totalité, l'action coordonnée et le supercontrôle cosmique ». Il semble bien qu'elle soit concernée seulement par ce qui touche le total: planète totale, univers total, superunivers total, grand univers total.

Les fonctions de la Première Triunité sont les expressions personnelles des trois personnalités divines qui sont associées dans ce partenariat. Les fonctions de la Trinité du Paradis sont tout à fait différentes; elles reflètent l'impersonnel, le collectif et l'attitude représentant le collectif de la Déité indivise. Il n'y a aucune similitude entre les fonctions triunitaires et les fonctions trinitaires. On nous dit (114.3) 10:6.2 que « la bonté, la miséricorde et la vérité » sont un ministère personnel des Déités du Paradis et qu'aucune de ces trois Déités n'administre personnellement la justice, parce que la justice est toujours une attitude collective. D'où « ...la justice tombe dans le domaine de la Trinité du Paradis... » (114.2) 10:6.1.

(d) La Trinité en tant qu'entité

(1145.5) 104:2.4. La Trinité est une entité réelle. Ce n’est pas une personnalité, mais néanmoins c’est une réalité véritable. Sa réalité en tant qu'entité est compatible avec la réalité des personnalités coexistantes . La trinité est une réalité de déité; elle dépasse la somme des attributs de ses parties constituantes. Les fonctions d'une trinité ne peuvent être déduites par un examen de ses attributs.

La Trinité est une vraie réalité . C'est une réalité qui est externe et séparée de ses membres constitutifs. Tout être personnel (singulier ou pluriel) concerné par l’adhésion d’une trinité peut jouir d'une relation personnelle avec cette même trinité (1147.7) 104:3.15. Mais les membres d'une trinité ne pourraient soutenir une relation de déité collective avec cette trinité parce qu'une telle trinité est la totalité de leur association de déité (112.7) 10:4.4.

(e) Relation de La Trinité par rapport à la personnalité

(1167.4) 106:5.3. Une trinité n'est pas personnelle — mais elle n'est pas non plus contraire à la personnalité.

(ibid) Elle l'englobe plutôt et, dans un sens collectif, elle la met en corrélation avec des fonctions impersonnelles.

Observation : Dieu est amour; la Trinité du Paradis est justice.

(113.2) 10:5.1. La déité personnelle a des attributs; une trinité a des fonctions.

(1167.4) 106:5.3. La seule relation personnelle d'une trinité est dans la personnalité de ses membres. Mais, en tant que personnes, de tels membres ne sont pas une trinité . En tant qu'union collective , ils sont une trinité ; « c'est la trinité. »

(112.5) 10:4.2. Les membres d'une trinité peuvent collaborer d'une manière non trinitaire, mais pas collectivement en tant que déités. En tant que personnalités, ils peuvent travailler ensemble comme ils l'entendent, mais cela est leur travail personnel, non la fonction trinitaire.

La structure organique de l'entité d'une trinité est quelque chose de tout à fait réel et de tout à fait séparé de ses membres en tant que personnes, qu'il y ait trois membres ou qu’il y en ait un million. De tels membres d'une trinité pourraient être comparés aux membres du conseil d'administration d'une Société Anonyme à Responsabilité Limitée. (N.D.T. : Pour cette S.A.R.L., on se contentera de l'appeler société par la suite.) Ils pourraient vivre leur vie personnelle tout à fait à part de leur société, et la société pourrait avoir son existence, en tant qu'entité légale, tout à fait en dehors de la vie personnelle de ses directeurs. Mais les membres personnels du conseil d'administration ne pourraient fonctionner collectivement en tant que directeurs en dehors de la fonction de la société elle-même.

Quand nous désirons nous référer à une déité personnelle, nous utilisons un pronom féminin. Et nous employons un pronom neutre pour nous référer à une trinité. ( N.D.T. : subtilité de l’anglais rarement utilisable en français.)

(f ) La Trinité par rapport à la déité

(1167.4) 106:5.3. Seule la déité peut devenir trinité.

Déduction : L'association du Corps des Créateurs Suprêmes et du Corps des Maitres Architectes dans la Trinité Ultime est comme une société à deux entités de déité et non pas un nombre important de personnalités.

(1167.4) 106:5.3. Une trinité est toujours une réalité de déité ; elle n'est jamais une réalité de personnalité.

(16.1) 0:12.5. Les fonctions d'une trinité englobent toujours les réalité s de déité et celles-ci tendent toujours à se personnaliser. Le résultat final des fonctions d'une trinité donne donc naissance à de nouvelles personnalisations de déité.

Ceci différencie clairement une association personnelle de personnes divines et un collectif trinitaire de déités. Ceci explique aussi pourquoi de nouvelles personnalisations de déités expérientielles apparaissent dans l'univers. Les créateurs personnels et divins s'associent d'une manière impersonnelle (en déité) pour former une trinité impersonnelle, et cette trinité, à son tour, donne finalement naissance à une nouvelle personnalisation de déité.

§3. ÉVOLUTION DES MEMBRES DE LA TRINITÉ ULTIME

Récapitulons encore une fois l'association de la première Trinité expérientielle, la Trinité Ultime, mais avec une légère variante dans l'ordre habituel de leur énonciation :

(a) L'Être Suprême

(b) Les Maitres Architectes

(c) Les Créateurs Suprêmes

Nous évaluions précédemment, dans cet appendice, le nombre de personnalités incluses comme membres de cette trinité et trouvions un total de 1 428 040 individus. Mais, effectivement, ni dans cette trinité ni dans aucune autre trinité, les membres ne sont des personnalités. La Trinité Ultime comprend trois membres, et seulement trois membres, et aucun d'eux n'est une personnalité. Les personnalités ne s'unissent pas pour former une trinité — une trinité est une union de déité, non une association de personnalités (1167.4) 106:5.3. Nous devrions peutêtre analyser la composition de la Trinité Ultime d'un peu plus près.

L'Être Suprême. Le premier membre de la Trinité Ultime ne devrait pas être trop difficile à concevoir; ce premier membre est la nature de Déité de l'Être Suprême. A la fin du deuxième âge de l’univers, qui est le moment de la formation factuelle de la Trinité Ultime, le Suprême aura achevé son évolution et émergera en tant que déité unifiée expérientielle. Et c'est en tant que déité, et pas du tout comme personnalité, qu'il est membre de cette trinité. Ce n'est pas la personnalité du Suprême qui est membre; c'est la Déité du Suprême qui jouit d'une telle appartenance (1167.4) 106:5.3.

Considérons encore une analogie utile fournie par une situation plus familière: Père, Fils et Esprit jouissent d'une association personnelle en tant que trois personnalités; c'est une triunité (1148.2-5) 104:4.2-5, mais ce n'est pas une trinité (1147.7) 104:3.15. Père, Fils et Esprit constituent une trinité dans leur union de déité (112.7) 10:4.4et, au moyen de l'entité d'une telle trinité, ils peuvent avoir une relation collective avec leur association (partenariat) de triunité en tant que trois personnalités (1147.7) 104:3.5. La Trinité est une entité de société; une triunité est une association personnelle — un partenariat.

Nous pouvons visualiser la relation de trinité du Père, du Fils et de l'Esprit sans trop de peine; c'est une relation qui est familière. Elle sert à nous aider dans nos efforts pour visualiser la nature de déité du premier membre de la Trinité Ultime. Mais nous rencontrons quelque chose de tout à fait nouveau et non familier lorsque nous considérons le deuxième membre de la Trinité Ultime.

Le Corps des Maitres Architectes. Les Architectes sont des superpersonnes : 28 011 en tout. Et il ne va pas y avoir 28 011 superpersonnes en tant que membres Architectes de la Seconde Trinité expérientielle — il y a juste un « membre-architecte ». Etant donné notre raisonnement jusqu'ici, il est évident que ce membre doit être une quelconque entité, une entité de déité en quelque sorte, une entité de déité qui, d'une certaine manière, est représentative — ou qui incorpore tout l'esprit superpersonnel, la divinité absonite et le but du maitre univers de l'ensemble du Corps des Architectes — . Ceci est un nouveau concept. Les fascicules sont complètement muets à ce sujet, mais c'est le seul concept qui s'accordera avec tous les faits concernant les Architectes par rapport à la Trinité Ultime, tels que nous les comprenons.

Nous pouvons peutêtre visualiser ce second membre comme l'unification impersonnelle, l'égrégore de l'ensemble du Corps des Architectes. Si nous avons besoin de concevoir une « voix » pour cette entité représentant un collectif, nous pourrions penser à l'Architecte Senior comme représentant symboliquement le « Président du Conseil d'Administration », donc porte-parole de cette entité de déité que nous pourrions nommer : « Société de l'Union des Maitres Architectes », le second membre de la Trinité Ultime.

Si nous avions quelque difficulté à visualiser le second membre de la Trinité Ultime, nous pouvons prévoir encore plus de difficulté en essayant de nous représenter le troisième membre de cette trinité. Le Corps des Architectes est un groupe d’organisateurs de l'univers qui a toujours existé (350.6) 31:8.3; le Corps des Créateurs Suprêmes est un groupe évolutionnaire — ses membres ont une origine dans le temps. Le Corps des Créateurs Suprêmes est (pour le moment) un groupe incomplet d'êtres originaires du Paradis; les Fils et Esprits des Univers n'ont pas tous étés mandatés comme organisateurs d’univers locaux (167.16) 15:2.25 ; appendice XVII, 3).

Le Corps des Créateurs Suprêmes. Si nous additionnons le nombre des Créateurs Suprêmes et ajoutons les Esprits Créatifs aux Fils Créateurs, nous arrivons à un total de 1 400 028 personnes créatrices. (Il y a une erreur dans la version anglaise qui donne 1 428 040, c’està-dire incluant l’Être Suprême et les Maitres Architectes. Nous avons rectifié.) Le troisième membre de la Trinité Ultime ne peut certainement pas être composé de presque un million et demi de personnes; ce troisième membre est une sorte d'entité de déité singulière et unifiée. Puisque les fascicules nous donnent peu ou pas d'indications concernant l'origine de cette entité de déité, nous devons avoir recours aux ressources de la logique pour essayer d'envisager une façon raisonnable par laquelle une telle entité de déité pourrait être élaborée — une entité de déité qui exprimerait la divinité unifiée du corps entier des Créateurs Suprêmes. Seule la déité est unie en trinité, et c'est seulement par unification de déité que les Créateurs Suprêmes pourraient, en tant que collectif de société, fonctionner comme troisième membre de cette trinité.

Lorsque nous parlons de l'action collective des Créateurs Suprêmes dans les univers post-havoniens, de quoi parlons-nous? Nous devrions reconnaître que le deuxième âge de l’univers n'est pas uniquement l'âge du partenariat FilsEsprit (93.5-6) 8:3.3-4, c'est aussi l'âge de la double collaboration des Créateurs Suprêmes et de la Déité Trine du Paradis (11.4) 0.7.9, soit comme les trois Déités du Paradis, soit comme leur union de trinité. Ceci est une relation de Déité Duelle qui, d’une part, est unifiée en trinité par les Déités du Paradis, et qui, d’autre part, grâce au Corps des Créateurs Suprêmes, est peutêtre en train de parvenir à l'unification de déité. Il faut aussi se souvenir que cette relation implique les personnalités suivantes:

Les Créateurs Suprêmes La Déité Trine du Paradis
(1) Les Sept Maitres Esprits (1) Le Père Universel
(2) Les Anciens des Jours (2) Le Fils Éternel
(3) Les Fils et Esprits de l'Univers (3) L'Esprit Infini

La collaboration couronnée de succès des Créateurs Suprêmes et de la Déité du Paradis est le cœur du fonctionnement de Dieu le Septuple, et elle est la source du pouvoir souverain convergeant de l'Être Suprême. Or, qu'est-ce que les fascicules ont à nous dire, en détail, à propos de cette relation? Considérez les extraits suivants :

(11.4) 0:7.9 L'Être Suprême évolue en tant que corrélateur des activités « ...de la Déité trine du Paradis en association... avec les Créateurs Suprêmes... »

Observation: Les fascicules peuvent être très précis quand ils le veulent bien. L'expression « Déité trine du Paradis » n'est pas une désignation précise; elle est ambiguë. L'opinion ici avancée est que cette ambiguïté est intentionnelle, que la relation entre les Créateurs Suprêmes et la Déité du Paradis n'est pas toujours la même.

(199.5) 17:2.1. En ce qui concerne les sept épisodes dans la création des Esprits Réflectifs, on nous dit que « ...chaque épisode créatif en particulier résultant d'une liaison de la Trinité du Paradis avec l'un des Maitres Esprits. »

(199.5) 17:2.1. Quand le pouvoir créatif des Créateurs Suprêmes est uni aux potentiels créatifs de la Trinité du Paradis, il devient « ...la source... de l'actualité de l'Être Suprême. »

Observation : Ceci est un exemple précis de la collaboration personnelle de chaque Maitre Esprit avec la Trinité.

Question : Est-ce la seule manière par laquelle les sept Maitres Esprits peuvent s'associer ou collaborer avec la Trinité du Paradis? La réponse est « Non »!

(188.4 ) 16:3.16. Les sept Maitres Esprits peuvent « s'unir comme Déité Septuple ». Ceci est une union de Déité collective et non une association de personnalités. Une telle Déité Septuple « peut s'associer fonctionnellement avec la Trinité du Paradis ».

Déduction I La relation entre les Créateurs Suprêmes et les Déités du Paradis varie probablement; il y a plus d'une seule sorte de relation.

Déduction II Il y a une Déité Septuple qui existe à un moment donné et qui est une union représentant le collectif des Maitres Esprits; cette union de déité peut s'associer avec la Trinité.

Question : Cette Déité Septuple intermittente (?) qui est une union représentant le collectif des Maitres Esprits présage-t-elle d'une manière quelconque l’apparition éventuelle d'une entité de déité qui sera une union représentant le collectif de la divinité totale de l'ensemble du Corps des Créateurs Suprêmes?

(1270.10) 116:2.13. Il est fait référence au Corps des Créateurs Suprêmes comme étant caractérisé par « une unité divine de pouvoir et de personnalité ». Ceci est la source,du pouvoir du Tout-Puissant.

Question : Cette « unité divine » peut-elle aussi développer une cohérence en elle-même et par elle-même? Une cohérence de non-pouvoir? Un type de cohérence de divinité? Et tout ceci tout à fait à part du pouvoir convergent du ToutPuissant ou même comme réaction à ce pouvoir ?

Au point où nous en sommes, une certaine conclusion semble logique : au moment même où les Créateurs Suprêmes font évoluer collectivement le pouvoir convergent du Tout-Puissant, ils font probablement aussi évoluer une nouvelle entité de déité expérientielle. Cette nouvelle entité de déité doit être la déité unifiante de l'ensemble du Corps des Créateurs Suprêmes. Ce n'est pas une personnification de ce Corps; ce doit être une unification de déité, projetée vers l'extérieur, de l'ensemble du Corps. Nous en déduisons que les attributs de cette entité de déité devraient être (au moins en potentiel) comme ceux des Maitres Esprits — suprêmes, ultimes et suprêmes-ultimes (185.3) 16:1.3.

Si l'action collective totale du Corps des Créateurs Suprêmes n'aboutit pas en l'évolution de quelque entité de déité qui soit l'expression de la divinité collective totale du Corps entier, alors qui est le troisième membre de la Trinité Ultime? (Nous devons noter que les fascicules sont muets à ce sujet)

On nous dit que l'évolution du Tout-Puissant est au Corps des Créateurs Suprêmes ce qu'est l'apparition de l'Esprit Infini au partenariat PèreFils (1270.11) 116:2.15. Nous émettons maintenant l'hypothèse que l'évolution du pouvoir souverain du Tout-Puissant Suprême a un corollaire qui se répercute dans l'évolution concomitante de l'entité de déité qui unifie collectivement la divinité expérientielle totale de l'ensemble du Corps des Créateurs Suprêmes. Si nous désirons avoir un nom symbolique pour cette entité, nous pourrions l'appeler « Société Anonyme des Créateurs Suprêmes Unis ». Si nous désirons visualiser une « voix » pour cette entité, nous pourrions nous rappeler que le septième Maitre Esprit peut parler au nom de l'Union de la Déité Septuple des Maitres Esprits (188.4) 16:3.16. Cette entité, « Société Anonyme des Créateurs Suprêmes Unis », ou quelque entité équivalente, doit être le troisième membre de la première Trinité expérientielle.

(Ce genre de raisonnement spéculatif peut, bien sûr, être contesté comme manquant de logique, mais il peut difficilement être contesté comme étant soit injustifié soit imprudent, car les fascicules ( 330.2) 30:0.2 semblent encourager ce genre de « spéculation créative »).

Si notre raisonnement, qui est plutôt long, à propos des membres probables de la Trinité Ultime, est substantiellement correct, alors de tels membres seraient décrits précisément uniquement s'ils étaient désignés comme suit:

(a) La Déité de l'Être Suprême

(b) La Déité du Corps des Maitres Architectes

(c) La Déité du Corps des Créateurs Suprêmes

Dans ce même sens, la Trinité du Paradis n'est désignée qu'approximativement comme l'union du Père, du Fils et de l'Esprit. Une désignation plus précise (mais manifestement plus malcommode) serait : l'Union de la Déité du Père, de la Déité du Fils et de la Déité de l'Esprit.

§4. STATUTS ET FONCTIONS DE LA TRINITÉ ULTIME

Les fascicules ont peu de choses à dire des fonctions et du statut présents et futurs de la première Trinité expérientielle. Considérez les citations suivantes:

(a) Statut présent.

(16.2) 0:12.5. Les trinités expérientielles ne sont pas complètement réelles; elles sont en cours d'actualisation.

(1291.8) 117:7.4. La Trinité Ultime pourrait difficilement se former en tant que réalité factuelle avant l'émergence complète du Suprême. Mais cette trinité est maintenant une « réalité qualifiée » et les vice-gérants Qualifiés de l'Ultime existent maintenant.

Quoique la Trinité Ultime ne soit pas complètement réelle, il n'est pas non plus tout à fait correct de dire qu'elle n'est pas réelle. Peutêtre pourrions nous la classer comme une « réalité émergente en devenir » et, comme telle, fonctionnelle à un degré limité (mais en expansion) dans le présent âge de l'univers.

(b) Fonctions présentes.

(1166.3) 106:3.5. Les évolutions physique et spirituelle s'unifient sur les niveaux finis dans le Suprême, et sur les niveaux transcendantaux dans la première Trinité Expérientielle.

(353.6) 31:10.10. La mobilisation des sept corps de finalitaires est plus qu'une réponse à l'action directrice du Suprême; elle dévoile les activités directrices de la première Trinité expérientielle dans le processus de mobilisation des ressources, des forces et des personnalités à la fois finies et absonites, en préparation pour de futurs développements dans les univers extérieurs de l'espace.

La Trinité Ultime fonctionne certainement dans le présent âge de l’'univers en dépit du statut incomplet de l'Être Suprême et de l'état incomplet du Corps des Créateurs Suprêmes — les Fils et Esprits des Univers ne sont pas tous mandatés et ils n'ont pas non plus tous terminé leur croissance évolutionnaire personnelle en tant que bâtisseurs d'univers.

(c) Fonctions futures.

(113.6) 10:4.12. La Trinité du Paradis coordonne maintenant les réalité s ultimes, mais elle le fait en tant qu'absolu qualifié par elle-même; la première Trinité expérientielle (116.3) 10:8.2 ; (1166.3) 106:3.5, coordonnera les transcendantaux en tant que transcendantale.

(1165.7) 106:3.2. La Trinité Ultime est destinée à effectuer la suite de l'intégration évolutionnaire du maitre univers.

(1166.2) 106:3.4. Dans les âges post-suprême (sur les niveaux de l'espace extérieur) les finalitaires promulgueront les plans des Déités du Paradis tels qu'ils seront dictés par la première Trinité expérientielle.

(ibid). Cette trinité fournit la technique qui permet au groupe d'atteindre la destinée ultime.

Les fonctions de la Trinité Ultime domineront sans doute les activités des âges post-suprême, les âges de l'organisation et du développement des univers des quatre niveaux de l'espace extérieur. Il semblerait que les activités en expansion de cette trinité offriront un supplément expérientiel aux fonctions coordinatrices de la Trinité existentielle du Paradis en ce qui concerne la réalité absonite (et qu'elles pourraient même finalement les supplanter) (113.6) 10:4.12. Les créatures post-finies (finalitaires et autres) serviront certainement sous la direction de la Trinité Ultime; et, dans ce service, dans les royaumes des espaces extérieurs, ces mêmes finalitaires et leurs associés peuvent espérer atteindre l'ultimité de la destinée des créatures.

§5. UNIFICATION DE LA TRINITÉ ULTIME

Nous savons que la Trinité Ultime est moins qu'infinie parce qu'elle embrasse des « Déités dérivées » des êtres dérivés du produit de l'action de la Trinité du Paradis (15.9) 0:12.3. Puisque les buts d'aboutissement de la Trinité Ultime sont aussi moins qu'infinis, cette trinité peut s'unifier complètement (16.3, 5) 0:12.6, 8. Apparemment, la Trinité Ultime a trois buts expérientiels :

(a) La coordination du maitre univers entier (1166.5) 106:4.2

(b) Sa propre unification expérientielle (16.5) 0:12.8. (Nous ne devrions pas oublier que l'unité de la Déité, dans les créations post-havoniennes, « est un accomplissement ») (641.1) 56:5.4)

(c) La personnalisation du pouvoir de l'Ultime (16.3) 0:12.6

Nous avançons la théorie que ces buts seront atteints en quatre grands stades, et chacun de ces stades sera associé à l'invasion, l'exploration, le développement et l'ancrage final d'un des niveaux extérieurs de l'espace. Il y en a quatre de ces niveaux extérieurs d’espace, et la conquête de chacun d'eux devrait être suivie d’un progrès correspondant dans la coordination du maitre univers, l'unification de la Trinité Ultime et l'émergence (l'acquisition de pouvoir et de personnalité) de Dieu l'Ultime. Apparemment ces trois buts seront atteints simultanément à la fin du Sixième âge de l’univers, qui marquera le développement final et l'ancrage du niveau quaternaire de l'Espace ainsi que l'émergence finale de Dieu l'Ultime (appendice XVIII, §1).

Nous savons que les fonctions de trinité englobent toujours les réalité s de déité et que les réalité s de déité cherchent toujours à se réaliser et à se manifester dans la personnalisation (16.1) 0:12.4 ; nous savons aussi que la Trinité Ultime va devenir complètement unifiée (16.1) 0:12.4 et qu’un tel parachèvement par unification aura pour résultat la personnalisationpouvoir de Dieu l'Ultime (16.3) 0:12.6. Comment ceci adviendra-t-il? Nous ne le savons absolument pas. Les créateurs post-havoniens ( les Créateurs Suprêmes) sont impliqués dans ce processus (12.3) 0:10.12 et Dieu l'Ultime y participe personnellement (16.1) 0:12.4. Mais les processus réels impliqués dans la personnalisation-pouvoir de l'Ultime ne sont pas décrits dans les fascicules (Néanmoins, voyez l'appendice XXII, §7-9).

§6. NOTE : TRINITÉ ET GESTALTS DE TRIUNITÉ

Pourquoi les trinités (et les triunités) sont-elles « superadditionnelles »? Les deux se traduisent par des fonctions représentant quelque chose de plus que la somme discernable des attributs des membres qui les composent (1147.9) 104:3.17. Tout d'abord ceci semble être vrai parce que tous deux présentent des qualités d'archétypes. Nous savons qu'un archétype peut configurer la matière, le mental, l’esprit ou n'importe quelle combinaison des trois. Il peut caractériser « des personnalités, des identités, des entités ou la matière non vivante » (10.2) 0:6.10. Il apparait sous forme de réalité en vertu de la « coexistence de la personnalité et du pouvoir » (10.4) 0:6.12. Dans un sens plus élevé, un archétype apparaît en vertu de la coexistence de la Déité et de l'énergie (ibid.).

Au delà de ce qui précède, aussi bien une trinité qu'une triunité semblent montrer les qualités d'un système. On nous dit qu'entre deux objets, il existe des relations; mais trois objets ou d'avantage aboutissent à un système (1227.7) 112:1.17. Un tel système représente beaucoup plus que des relations bilatérales qui seraient devenues plus complexes; ses membres individuels sont reliés non pas par une relation de chaque partie aux autres parties, mais bien plutôt par une relation de chaque partie au tout. (ibid). Chacune des parties a maintenant une « valeur de position » en relation avec l'archétype-du-tout (1227.9) 112:1.19. Ce doit être cet arrangement des parties (leurs valeurs de position) qui extériorise la Gelstalt, l'archétype-du-tout, avec ses facteurs imprévisibles et ses qualités superadditives.

(« Gestalt » est un mot allemand pour lequel il n'y a pas d'équivalent en anglais. « Configuration du tout » n'est pas loin. « Archétype-du-tout » est meilleur. Mais aucun des deux n'est tout à fait bon).

Pour illustrer ceci: Établissons la différence entre un agrégat non archétypal et l'archétype d'un système (1227.9) 112.1.19. Le système le plus simple est composé de trois parties : prenons trois pièces de monnaie et laissons-les tomber sur une table. Comme elles tombent au hasard, leur valeur de position n'aura pas de signification particulière et ces pièces n'auront pas de relations significatives entre elles. Les trois pièces de monnaie formeront sans doute un triangle quelconque (scalène) — (à moins que par chance elles tombent en ligne droite) — mais ceci n'a rien de commun avec un triangle symétrique (équilatéral).

Si nous répétons cette expérience une seconde fois, mais en ayant soin de disposer les pièces de monnaie de telle manière qu'elles soient équidistantes l'une de l'autre, elles formeront un triangle symétrique; chaque pièce a maintenant une « valeur de position » significative. Mais cette « valeur de position » n'est pas fonction de l'une quelconque de ces parties; elle est due à la relation de chacune des parties par rapport au tout. La symétrie-de-la-triangularité est la forme (Gestalt) du système, et elle donne une valeur au tout qui est plus grande que la somme des valeurs individuelles. L'apparition d'une structure (Gestalt) d'un système — signifie une action-mentale (une intention intelligente) en imposant un archétype sur ce que serait autrement un simple agrégat - une agglomération (483.9) 42:12.9 — . La valeur d'un agrégat est égale à la somme de ses parties; la valeur d'un système est plus grande que la somme de ses parties.

(Voici une illustration simple : Si neuf personnes étrangères l'une à l'autre marchaient sur un terrain de base-ball, ce serait une agglomération, un agrégat de neuf hommes ; cela ne serait pas une équipe de base-ball. Ces hommes sont des étrangers entre eux, et peutêtre à ce jeu de base-ball. Ils ne savent pas où se placer, ni quand ni comment ; peutêtre même ne savent-ils pas ce qu'ils doivent faire ensemble. Par contraste à cet agrégat de neuf personnes étrangères l'une à l'autre, pensez à une équipe de base-ball expérimentée. Maintenant, nous avons neuf hommes qui savent où ils doivent se trouver et pourquoi; qui savent ce qu'ils doivent faire et comment - à tout moment. Ils connaissent leurs « valeurs de positions » et comment maintenir ces « valeurs de positions » pendant toutes les relations changeantes de l'ensemble du jeu.)

§7. NOTE : TRINITÉ ET PERSONNALITÉ

Si une trinité et une triunité sont toutes deux caractérisées par l'effet superadditionnel qui émane de la structure (Gestalt) d'un système, alors pourquoi une triunité est-elle une association de partenaires tandis qu'une trinité est une entité représentative d'une société? Observons toutes les associations triunitaires 1147.11) 104:4.1. Le Père Universel est un membre de chacune des sept triunités. Nous pensons qu'Il fonctionne dans chacune de ces sept relations (comme dans la Première Triunité) d'une manière que nous comprendrions le mieux comme « personnelle ». (Du moins, ce n'est pas autrement-quepersonnel.) Si c'est le cas, il serait utile de considérer certaines formulations qui sont faites concernant la déité et la personnalité :

(1225.12) 112:0.12. Les personnalités sont associables mais non additionnables; elles sont non totalisables.

Déduction: Une association de personnalités ne peut jamais avoir pour résultat l'extériorisation d'une trinité : une trinité est un total.

(1167.5) 106:5.4. Seul ce qui est déifié peut devenir trinité.

Déduction: Une déité peut être additionnable; elle est totalisable. Il y a une certaine malléabilité dans la déité qui est étrangère à la nature de la personnalité.

Mais étudions l'aspect suivant : Est-il vraiment impossible que des personnalités soient combinées entre elles? Et qu'en est-il de la trinitisation? Et de l'union des deux êtres parentaux? Une telle union ne constitue-t-elle pas une totalisation des êtres parentaux?

Les fascicules répondent à ces questions en ce qui concerne à la fois les créatures et les créateurs:

(a) Ceci n'est pas vrai en ce qui concerne les créatures.

(250.1) 22:7.7. L'union des parents d'un fils trinitisé par une créature est une union limitée et semble consister en une « ... biunification de certaines phases spirituelles de la personnalité... ».

(b) Ceci n'est pas vrai en ce qui concerne les créateurs.

(250.2) 22:7.8. Quand le Père et le Fils s'unirent pour éterniser l'Esprit Infini, ils « ...furent immédiatement comme ne faisant qu'un et ils le sont toujours restés depuis lors. »

(109.5) 10:2.1. Mais ceci n'est vrai que dans le sens où le Père ne peut agir « en tant que personnalité absolue et non qualifiée », et qu'en conjonction avec le Fils.

(294.3) 26:8.4. Au Paradis, le Père peut être contacté indépendamment du Fils et de l'Esprit.

Par conséquent, nous en déduisons que la personnalité peut entrer en relations intimes et limitées avec une autre personnalité, mais elle ne peut être unifiée avec une autre personnalité dans un sens collectif ( de totalisation trinitaire).

« La personnalité...peut unifier l'identité de tout système énergétique vivant. » (1225.7) 112:0.7. Mais une telle unification de personnalité ne peut être totalisable avec d'autres personnalités et elle ne peut (sur les niveaux de déité) être fragmentée. Le Fils Éternel est un « être exclusivement personnel » et ne peut fragmenter sa nature comme le fait le Père (78.1) 6:5.5. Le Père est tout autant une personne que le Fils est une personne, mais il est « aussi tout ce qui existe d'autre... » (78.2) 6:5.6. Sa déité prépersonnelle peut être fragmentée (333.7) 30:1.99, une déité personnelle ne le peut pas. Il est apparemment impossible de soustraire quelque chose d'une personnalité; il semble qu'il est également impossible de totaliser des personnalités. La personnalité semble être « inébranlable » - prenezla ou laissez-la, elle est telle qu'elle est.

La déité semble employer deux techniques opposées, complémentaires et interactives dans le processus qui consiste à accomplir le maximum de réalisation et d'expression de soi. Ces deux techniques sont : l'individualisation et l'unification — l'articulation unique et individuelle de toutes les parties possibles, et l'unification pleine et complète de toutes ces parties dans le tout, sans la perte d'aucun facteur d'identité ou d'individualité dans chaque partie. La déité semble employer les deux techniques suivantes pour accomplir ces buts et les réaliser simultanément :

(a) expression de personnalité et

(b) formation de trinité.

La personnalité produit une unification interne de la partie; la trinité s'extériorise dans l'unification externe du tout - le tout de n'importe quel niveau (supramatériel) qui puisse être concerné. La personnalité agit de manière intensive pour unifier la partie; la trinité agit de manière extensive pour unifier le tout. Un tel accomplissement de totalité de trinité est un fait existentiel dans les créations centrales; c'est un accomplissement expérientiel dans les univers du temps et de l'espace (641.1) 56:5.4.

Personnalité et trinité sont deux techniques différentes (de déité), mais elles sont complémentaires, pour accomplir l'unité (dans des directions opposées, au même moment) et pour réconcilier ces expressions aux antipodes l’une de l’autre et à tous moments. Les Déités du Paradis donnent leur expression à 1 400 028* (*même remarque qu’en page 163) personnalités créatives dans le Corps des Créateurs Suprêmes, qui est actif dans le présent âge de l'univers. Ces Créateurs Suprêmes collaborent, dans le cadre des plans qui ont été formulés par le Corps des 28 011 Maitres Architectes, de telle manière qu'ils contribuent à la personnalisation du pouvoir de l'Être Suprême. Les trois participants - c'està-dire les 1 428 040 personnalités concernées - fonctionnent de manière à développer les entités des trois présences de Déité qui sont unifiées en trinité dans la première Trinité expérientielle.

Nous croyons que la situation cosmique qui fait que la formation d'une trinité est inévitable, est la présence de trois Déités fonctionnant sur le même niveau de réalité . Dans la Trinité du Paradis, de statut éternel et existentiel, ce sont les présences de Déité du Père, du Fils et de l'Esprit, éternels et existentiels. Dans la Trinité Ultime, de statut subinfini et expérientiel, ce sont les trois présences de Déité de l'Être Suprême, du Corps des Architectes et du Corps des Créateurs Suprêmes, fonctionnant aussi sur un niveau expérientiel de réalité subinfinie.

Deux déités fonctionnant sur le même niveau de réalité peuvent avoir une « relation », mais trois déités de ce type doivent aboutir à un « système » ; et il semblerait que l'apparition d'une trinité soit inhérente à l'extériorisation d'un tel système. La force unifiante de la trinité —union de la Déité - doit être la divinité, « ...qualité unificatrice et coordinatrice de la Déité. » (3.3) 0.1.16

La déité recherche simultanément deux techniques réciproques de réalisation de soi: l'expression individuelle et l'expression totale; l'individualité d'expression dans la personnalité, la totalité d'expression dans la trinité. Puisque une trinité est aussi une déité, elle recherche également une expression nouvelle et plus avancée dans la personnalisation (15.8) 0.12.2; (16.1) 0:12.4

Une telle expression trinitaire d'une nouvelle personnalisation de déité donne naissance à de nouvelles relations de déité. Si de telles relations de déité nouvelles deviennent triples, alors on aboutira à un nouveau système, avec pour résultat une nouvelle totalisation de déité par la formation d'un nouveau totalde-déité.

La Trinité du Paradis et la Trinité Ultime peuvent avoir une « relation » bilatérale. Une telle « relation » bilatérale serait automatiquement modifiée si jamais une troisième trinité devait se manifester factuellement. Trois trinités aboutiraient à un « système », sans doute le système final, avec pour résultat la totalisation-trinitaire de trois totaux-trinitaires — l'apparition de la Trinité des Trinités.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés