Un rapport sur les traductions du Livre d’Urantia

ImprimerImprimerSend by emailSend by email
Georges Michelson-Dupont

Par Georges Michelson-Dupont, Trustee et directeur des traductions, Recloses, France

Les traductions et les révisions des traductions du Livre d’Urantia, représentent la plus grande partie du travail de la Fondation Urantia. Il y a quatorze traductions imprimées, deux traductions uniquement en format digital et huit traductions en cours. De plus, trois révisions de traductions seront bientôt prêtes. Les traducteurs et les réviseurs travaillent dur et chacun de nous, à la Fondation Urantia, est reconnaissant des efforts et du service de ces personnes extraordinaires !

Jay Peregrine
Jay Peregrine

Logiciel de traduction : Déjà Vu

En 2013, la Fondation Urantia a établi des politiques et des procédures pour atteindre son but de créer des traductions de haute qualité. Pour appliquer ces politiques et ces procédures, un logiciel était nécessaire. En 2015, Jay Peregrine, ancien directeur exécutif travaillant maintenant avec le Comité de Traductions, explora une douzaine de programmes de logiciel. Il en conclut que Déjà Vu était le meilleur programme de logiciel pour les traductions et les révisions du Livre d’Urantia. Déjà Vu inclut 1) un projet de gestion supérieur 2) des outils de traduction utiles et 3) des mesures efficaces d’assurer l’utilisation cohérente des termes. De plus, le programme peut confirmer si une traduction est terminée en la comparant au texte anglais.

La première chose avec Déjà Vu, fut de créer des listes exhaustives de termes anglais trouvés dans Le Livre d’Urantia qui demandaient d’être traduites dans toutes les langues ciblées. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est un énorme travail. Merci Jay !

Les listes de termes

1. Les noms composés.

Il y a 477 termes avec des définitions spécifiques au Livre d’Urantia. Exemple : Fils adamiques des Systèmes, l’un des ordres de citoyenneté permanente, les Fils et les Filles Matériels connus comme les Adams et Èves.

En supplément, la première référence dans le livre est incluse.

2. Néologismes. Il y a 164 nouveaux termes avec des définitions spécifiques au Livre d’Urantia. Exemple : Abandontaire, un être d’origine duelle de l’ordre stationnaire de citoyenneté permanente sur les sphères du quartier général Uversa.

Et en plus, une part de grammaire (masculin, féminin, adjectif, subjonctif, etc.), la prononciation et l’étymologie (quand possible) sont inclus.

3. Mots dans le dictionnaire.

Il y a 57 termes qui peuvent poser des difficultés pour les traducteurs. Exemple : absolu, fini et total ; sans limite ; ayant un pouvoir illimité.

En plus, une part de grammaire, une définition du Livre d’Urantia et une référence dans le contexte sont incluses.

4. Anciens noms égyptiens et Acadiens. Il y a 39 tels termes trouvés dans Le Livre d’Urantia. Exemple :Aménémopé, un ancien pharaon égyptien de la Vingt et Une dynastie.

Avec en plus, la signification donnée (quand possible) et une référence à d’autres sources : https://en.wikipedia.org/wiki/Amenemope(pharaoh).

5. Anciens noms et endroits romains. Il y a 39 termes trouvés dans Le Livre d’Urantia. Exemple : Hérode Antipas, le fils d’Hérode le Grand.

En plus, la signification (quand possible), le nom grecque et une référence de la Bible et du Livre d’Urantia sont inclus.

6. Noms et endroits bibliques grecques. Il y a 168 termes trouvés dans le Livre d’Urantia. Exemple : Abimelech, l’homme qui s’appropria la femme d’Abraham, Sarah, après la disparition de Melchizedek.

En plus, la signification (quand possible), l’orthographe grecque et les références de la Bible et du Livre d’Urantia sont incluses.

7. Noms et endroits bibliques hébreux. Il y a 288 termes trouvés dans Le Livre d’Urantia.Exemple : Abila, une ville dans la Décapole. Avec la signification (quand possible), l’orthographe hébraïque et les références de la Bible et du Livre d’Urantia qui sont incluses.

8. Autres noms et endroits historiques. Il y a 89 termes trouvés dans Le Livre d’Urantia. Exemple : Agni, le dieu du feu à trois têtes du Rig-Veda.

En plus, la signification (quand possible), le nom grec (si nécessaire), les références de la Bible et du Livre d’Urantia, et une référence à une autre source sont inclus : https://en.wikipedia.org/wiki/Agni.

Ces listes de termes sont nécessaires pour les traducteurs et sont des outils d’étude excellents pour les lettrés et les étudiants du Livre d’Urantia. Ces listes totalisent 1351 termes. Lorsque la traduction de ces listes sera finie et téléchargée sur Déjà Vu, les traducteurs et les réviseurs ne se s’occuperont plus de ces termes car ils « apparaissent  » automatiquement quand le traducteur travaille dans le système du logiciel. Cela assure un usage cohérent des termes à travers tout le texte.

À ce jour, les listes de termes sont terminées et téléchargées sur Déjà Vu pour la traduction française et pour la traduction chinoise en format simplifié.

Traductions en cours

Traduction chinoise, format simplifié

La traduction est terminée jusqu'au fascicule 95. La révision des listes de termes chinois et le téléchargement des fascicules traduits, sur Déjà Vu, ont pris la plus grosse partie du temps du traducteur lors des derniers mois.

La traduction tchèque

Les traducteurs des traductions tchèques ont terminé leur premier jet et travaillent sur sa révision. Jusqu'à maintenant, ils ont révisé l’Introduction et les fascicules 1 à 170. Ils espèrent terminer fin 2017.

Traduction danoise

Le traducteur en est Jean Ascher, a.k.a. « Yourantiaman. » Jean travaille sur le premier jet de la traduction danoise et a bientôt fini. Il lui reste 7 fascicules et trois fascicules supplémentaires ont besoin de révision. Il travaille seul et aimerait beaucoup l’avis d’un lecteur du livre, danois. Si vous êtes cette personne (ou si vous connaissez quelqu'un), contactez Tamara Strumfeld à tamara@urantia.org.

Jean a beaucoup fait pour préparer la voie de cette traduction. Il a placé des livres en anglais dans les plus grandes librairies du Danemark. Il a donné des livres à des personnes locales de différents métiers et professions et en certaines occasions, il a écrit des articles pour les médias.

Jean possède une bibliothèque comprenant sa traduction ainsi qu'à peu près deux cent travaux secondaires et autres matériaux imprimés, liés au Livre d’Urantia. Avec l’accord de la Bibliothèque Royale Danoise, cette collection sera préservée et disponible pour les prochaines générations.

Hamid Mazdeh
Hamid Mazdeh

La traduction Farsi

Le traducteur a écrit ceci : « Mon nom est Hamid Mazdeh. Je suis né en Iran, et je viens d’une famille de musulmans. Au début des années 90, une docteur iranienne m’introduisit au Livre d’Urantia. Elle parlait du livre avec un tel amour, respect et enthousiasme que j’en fus fasciné. Bientôt le livre devint la chose principale de ma vie et avec pour résultat que mes vues philosophiques furent nettement influencées et transformées par ses enseignements. Un peu plus tard, j’appris que seule une poignée d’iraniens avaient connaissance de ce livre incroyable et que personne n’avait pris l’initiative de le traduire en Farsi. Donc, je décidais de devenir cette personne spéciale qui apporterait ce livre changeant la vie, au gens de langue farsi à travers le monde.

« Jusqu'à maintenant, j’ai traduit à peu près 63% du livre. Parce que je ne pouvais pas attendre la publication officielle du livre, j’ai commencé à poster ma traduction partielle sur Internet et à mettre des citations sur Facebook. La conséquence fut que d’une poignée d’iraniens connaissant Le Livre d’Urantia, il y a maintenant des dizaines de milliers d’iraniens qui ont lu ma traduction et qui ont été énormément inspirés par elle. J'ai reçu des mails d’appréciation de mon travail, de centaines de personnes. »

La traduction grecque

La traduction grecque est téléchargée sur Déjà Vu et est en train d’être contrôlée avec le texte anglais pour s’assurer qu’elle est terminée. Deux lecteurs du livre qui parlent grec sont intéressés à lire la traduction pour aider au processus de vérification.

La traduction hébraïque

Le traducteur, Gabriel Rymberg, a écrit ce qui suit : « La traduction hébraïque vient d’entrer dans sa cinquième année. En ce moment, je travaille sur le premier jet du fascicule 147, et mon éditeur révise le fascicule 90. Nous progressons selon le planning.

« Nous espérons télécharger la traduction sur Déjà Vu ! Cela facilitera notre vie de traducteurs.

« Gardez- nous, s'il vous plaît, dans vos prières ! »

La traduction indonésienne

La traduction indonésienne commença en avril 2013. Nugroho Widi est le traducteur en chef ; Yusuf A.M. est le rédacteur et Rahman Trimulyana, Japan Miyadi et Intan Nugroho forment un groupe de discussion de lecteurs qui commentent la traduction.

L’équipe a commencé leur seconde révision.

Pour l’histoire, regarder, s’il vous plaît, (http://www.urantia.org/fr/news/2014-09/developpements-en-indonesie).

La traduction japonaise

Pour plusieurs raisons, la traduction japonaise fut le travail solitaire d’Hagiko Wattles. Son mari, Jeff, a servi comme consultant sur la signification du texte anglais ; Rob Reno a fourni son assistance technique ; il y a eu quelques aides financières et une offre d’augmentation de cette aide vient d’être faite.

Hagiko a commencé son travail en 2001 et il lui a fallu dix ans pour produire le premier jet. Ensuite elle a fait une pause, a commencé une révision il y a quelques années et elle est passée à la vitesse supérieure, ces derniers mois, pour la terminer. Le mois prochain, il lui restera seulement la Partie IV à faire. Après cette révision, il restera une tâche encore plus importante : celle d’assurer une cohérence terminologique dans la traduction d’à peu près mille termes clés. Déjà Vu pourra aider à le faire.

La révision portugaise

Le réviseur en chef Susana Hüttner, a terminé le Fascicule 120.

Saulo Fraga travaille sur le Fascicule 122.

Helder Cherubin travaille sur le Fascicule 73.

Le groupe de discussion de lecteurs commente le Fascicule 72.

L’Introduction et les Fascicules 1 jusqu'à 72 ont été officiellement terminés.

Pour en lire plus sur les détails de comment l’équipe de révision travaille, regardez, s’il vous plaît, http://www.urantia.org/fr/news/2016-06/la-revision-de-la-traduction-portugaise-du-livre-durantia.

Michael Hanian
Michael Hanian
Andrey Reznikov
Andrey Reznikov

Révision russe

L'équipe de révision se compose de Michael Hanian, le traducteur en chef, et de Audrey Reznikov, l’éditeur en chef. Une très importante contribution au projet de révision a été faite par Ludmila Pavlova, qui a fourni des centaines de pages de commentaires, de suggestions et d’analyses en profondeur du texte. La révision approche, actuellement c’est la phase de correction. La Fondation fera de son mieux pour aider Michael et son équipe à créer la traduction de la plus haute qualité possible.

La révision espagnole

Cette équipe de révision continue à fonctionner avec harmonie et à produire des fascicules d’excellente qualité. Le rédacteur et le réviseur en chef tiennent leur tempo de travail et continuent d’améliorer d’une manière significative les aspects linguistiques du texte révisé.

À ce jour, l’équipe a révisé l’Introduction et les Fascicules 1 à 138. Le rédacteur a fini d’éditer l’Introduction jusqu'au Fascicule 35.

Traductions à venir

Traduction ukrainienne

Le projet de traduire Le Livre d’Urantia en ukrainien débuta en 2010 par une jeune femme, Oksana Andrushchyshyn, qui vit à Toronto, au Canada, et son frère Andrey. Elle a déjà traduit 45 fascicules.

En septembre 2015, Anton Miroshnichenko d’Ukraine approcha la Fondation Urantia en demandant à être un membre de l’équipe de traduction. Des détails supplémentaires concernant la formation de cette équipe s’élaborent et l’étape suivante sera de finir la liste de termes.

Propositions

Récemment, quelques personnes ont proposé de traduire Le Livre d’Urantia en Tagalog (la langue des Philippines). De plus, des discussions ont commencé concernant une traduction en Urdu (la langue du Pakistan). Plus de pourparlers seront nécessaires et nous espérons avoir plus d’informations pour vous dans l’avenir.

Toutes les traductions et les révisions ont besoin de fonds. La Fondation Urantia dépend de la générosité de la communauté du lectorat pour aider à soutenir ce travail.

Aidez, s’il vous plaît, à semer Le Livre d’Urantia et ses enseignements mondialement en contribuant au fonds de traduction de la Fondation. Si vous êtes passionné par une traduction en particulier, les traducteurs et les réviseurs seront heureux de votre aide.

Merci !

Cliquez ici pour faire un don

Capture d’écran du programme de traduction du logiciel Déjà Vu
Capture d’écran du programme de traduction du logiciel Déjà Vu
Capture d’écran du programme de traduction du logiciel Déjà Vu
Capture d’écran du programme de traduction du logiciel Déjà Vu

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 Diversey Parkway, Chicago, IL 60614 USA | Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA |
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés