Décisions importantes de la réunion du Comité d’Administration des Trustees de juillet 2016

ImprimerImprimerSend by emailSend by email
Judy Van Cleave

Par Judy Van Cleave, Trustee, secrétaire de la Fondation Urantia, Idaho, États-Unis

1. Activités récentes

Le deuxième trimestre de 2016 fut encore un trimestre productif pour la Fondation Urantia. La Fondation a posé un stand à l’Expo Américaine du Livre, la traduction chinoise a été évaluée, le sous-sol a été partiellement rénové pour accueillir une bibliothèque pertinente au Livre d’Urantia, le Symposium Scientifique s’est tenu à 533 avec une vidéo en « live streaming », une analyse financière de livre fut terminée, le rapport annuel fut publié, la traduction française et la traduction polonaise ont été re-formatées, la révision de la traduction coréenne a été formatée par voie électronique, la distribution de la traduction lituanienne reprend, des progrès constants sont faits sur l’index et les charges journalières furent bien menées. Un grand merci à Joanne, Tamara et Ashley pour leurs remarquables performances durant ce dernier trimestre. Comme toujours, nous remercions les trustees, les trustees associés, les volontaires, les membres des comités et les équipes de projets spéciaux qui accomplissent tant de travail.

2. Relations de communauté

La conférence d’été à San Antonio fut un point culminant pour faire grandir la communauté depuis les difficultés de la fin des années 80. L’Association Urantia Internationale (AUI), l’Association Urantia des États-Unis (UAUS), la Fellowship du Livre d’Urantia et la Fondation Urantia se réunirent pendant une conférence conjointe pour la première fois depuis des décennies. La qualité générale des présentations était excellente, mais le plus important était que les interactions sociales furent amicales et coopératives.

Les présidents de la Fellowship, de l’AUI et de la Fondation continuent leurs réunions trimestrielles. Ils sont dédiés à construire des ponts de coopération et de confiance entre toutes les organisations du Livre d’Urantia et les personnes travaillant à favoriser ces enseignements à travers le monde.

3. L’exposition américaine du Livre

La Fondation Urantia avait un stand à l’Exposition Américaine du Livre, la plus grande foire du livre d’Amérique du Nord. Ce fut une expérience merveilleuse parce que la Presse Urantia avait édité Les Paraboles de Jésus—Les Enseignements Complets du Livre d’Urantia. Leur réception fut à bras ouverts car elle permettait à nos distributeurs de réintroduire Le Livre d’Urantia dans les librairies. Il est très difficile de garder un livre, publié en 1955, sur une étagère en 2016. Nous espérons que ce livre apportera un intérêt nouveau pour Le Livre d’Urantia cet automne et hiver.

4. Analyse financière de livre

Durant les derniers mois, nous avons fait une analyse des coûts détaillée de chaque livre vendu par la Fondation. Ces coûts comprennent le formatage, l’impression, le transport, le stockage, les réductions au distributeur et les retours. Nous avons fait le calcul sur les livres reliés, les livres brochés, ceux en cuir, les livres audio et les livres électroniques. En bref, tous les livres imprimés font perdre de l’argent mondialement, y compris aux États-Unis. Il n’y a simplement pas assez de volume ou de marge pour être rentable en vendant des Livres d’Urantia. La Fondation s’est engagée dans une vraie entreprise caritative !

Voici quelques exemples de ce que l’analyse a mise en lumière : 1) Le texte anglais du Livre d’Urantia fait seulement du bénéfice à cause du bénéfice sur les livres électroniques et audio. Tous les exemplaires imprimés du texte anglais perdent un peu d’argent et nous ne pouvons pas augmenter les prix à cause du prix compétitif d’un autre éditeur. Il est difficile de justifier la vente du texte anglais du Livre d’Urantia aux riches américains sur Amazon.com pour $13, lorsque on entend parler de personnes en Équateur qui paient $50 le livre.

il serait mieux d’augmenter le prix du livre aux États-Unis et de rendre le livre plus abordable dans les pays pauvres. 2) Les traductions qui vendent moins de livres perdent plus d’argent que celles qui en vendent plus. Les coûts de stockage réduisent de manière significative le profit du livre. 3) Il n’est pas possible d’augmenter les prix, sauf aux États-Unis. Dans les pays en voie de développement, les gens ne peuvent pas acheter des livres chers. 4) Lorsqu’on compare les coûts de l’impression et du stockage des Livres d’Urantia qui se vendent très lentement, Il semble plus sage de construire une communauté de lecteurs par internet avant d’imprimer des livres en papier. Les téléchargements dans toutes les langues dépassent grandement les ventes de livres physiques, commencer par Internet semble être le moyen de lancer de nouvelles traductions dans le futur.

5. Résultats financiers jusqu'au mois de juin

Voici les bonnes nouvelles : À la fin du premier semestre, les dépenses de l’année étaient de $49,165 en dessous du budget et de $539,57 de moins que l’année dernière. Les mauvaises nouvelles : les donations sont en dessous de celles de l’année dernière. Au premier semestre 2015, nous avons reçu deux importantes donations ponctuelles totalisant $200,000. En 2016, aucune de ce genre de donation n’a été faite. Si l’on enlève ces deux dons du calcul, nous sommes encore de $45,000 de moins que l’année dernière. Nous avons beaucoup de travail à faire pour rentrer dans nos frais en 2016 ! Après une splendide année 2015, Il est peu réjouissant d’avoir un début difficile cette année. L’équipe du bureau cherche à faire diminuer les coûts et les comités font des économies où ils le peuvent. Vos donations sont nécessaires et grandement appréciées !

6. La traduction chinoise

Après sa visite à la Fondation Urantia, l’équipe de traduction chinoise est plus motivée que jamais à produire une traduction chinoise du Livre d’Urantia, belle, précise et abordable. Un second jet de haute qualité, de la traduction en chinois simplifié devrait être terminé en 2019.

Rapports et décisions prises à la réunion de juillet 2016

Lucretia (Lu) Schanfarber
Lucretia (Lu) Schanfarber

1. Nouvelles des Trustees associés

Le comité d’administration a élu Lucretia (Lu) Schanfarber de British Columbia, au Canada comme Trustee associé. Nous souhaitons la bienvenue à cette lectrice douée du Livre d’Urantia dans notre équipe.

2. Rapport du Comité d’Administration

Le comité d’administration a reçu les rapports suivants : 1) un rapport du président, 2) un rapport financier du comptable, 3) un rapport sur les investissements du trésorier, 4) des rapports des comités suivants : du Livre, de l’Éducation, des Finances, de Collecte de Fonds, des Relations Publiques et des Traductions. Voici quelques points principaux à retenir :

  • L’École Internet du Livre d’Urantia (UBIS) continue de croître avec des étudiants du monde entier. Les cours sont donnés en anglais, espagnol, portugais et en français.
  • Les ventes de livres ont augmentés de 18% au premier trimestre 2016.
  • Toutes les traductions et les révisions des traductions avancent selon nos prévisions. L’accent croissant étant placé sur la traduction espagnole et la traduction chinoise.
  • L’Éducation, et en particulier, l’École Internet du Livre d’Urantia, devient un fort composant des services de la Fondation Urantia.
  • Notre équipe d’ investissement extérieur dirige prudemment les fonds des donateurs durant ces temps plutôt incertains économiquement.
  • Les Paraboles de Jésus—les Enseignements Complets tirés du Livre d’Urantia, d’Urantia Presse, sera disponible mi septembre.
  • La nouvelle deuxième source d’éducation, la bibliothèque du sous-sol a été construite, grâce à une généreuse donation, des centaines de livres concernant le développement du Livre d’Urantia se trouvent dans cette collection.

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 Diversey Parkway, Chicago, IL 60614 USA | Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA |
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés