Fascicule 114 - Le Gouvernement Planétaire des Séraphins

   
   Red Jesus Text: Activé | Désactivé    Numéros de Paragraphe: Activé | Désactivé
ImprimerImprimerEnvoyé par emailEnvoyé par email

Le livre d’Urantia

Fascicule 114

Le gouvernement planétaire des séraphins

114:0.1 (1250.1) LES Très Hauts gouvernent dans les royaumes des hommes au moyen de beaucoup de forces et d’agents célestes, mais principalement par le ministère des séraphins.

114:0.2 (1250.2) Aujourd’hui à midi, la liste d’appel des anges planétaires, gardiens et autres, sur Urantia comportait 501 234 619 couples de séraphins. J’avais sous mes ordres deux-cents armées séraphiques – 597 196 800 couples de séraphins, soit 1 194 393 600 anges individuels. Toutefois, le registre n’en fait apparaitre que 1 002 469 238. Il s’ensuit donc que 191 924 362 anges étaient absents de ce monde pour des services concernant des transports, des messages ou la mort. (Sur Urantia, il y a à peu près autant de chérubins que de séraphins, et ils sont organisés d’une manière similaire.)

114:0.3 (1250.3) Les séraphins et leurs chérubins associés s’occupent activement des détails du gouvernement suprahumain d’une planète, spécialement sur les mondes isolés par suite de rébellion. Les anges, habilement aidés par les médians, fonctionnent sur Urantia comme de véritables ministres supramatériels exécutant les ordres du gouverneur général résident et de tous ses associés et subordonnés. En tant que classe, les séraphins occupent beaucoup d’autres postes que ceux de gardien individuel ou collectif.

114:0.4 (1250.4) Urantia n’est pas dépourvue d’une supervision appropriée et efficace par les dirigeants de son système, de sa constellation et de son univers local, mais son gouvernement planétaire ne ressemble à celui d’aucun autre monde dans le système de Satania, ni même dans tout Nébadon. Le caractère unique de votre plan de supervision est dû à nombre de circonstances inhabituelles :

114:0.5 (1250.5) 1. Le statut de modification de la vie sur Urantia.

114:0.6 (1250.6) 2. Les exigences dues à de la rébellion de Lucifer.

114:0.7 (1250.7) 3. Les perturbations dues à la faute adamique.

114:0.8 (1250.8) 4. Les irrégularités nées du fait qu’Urantia fut l’un des mondes d’effusion du Souverain de l’Univers. Micaël de Nébadon est le Prince Planétaire d’Urantia.

114:0.9 (1250.9) 5. La fonction spéciale des vingt-quatre directeurs planétaires.

114:0.10 (1250.10) 6. L’installation sur la planète d’un circuit d’archanges.

114:0.11 (1250.11) 7. La désignation plus récente, comme Prince Planétaire vice-gérant, de Machiventa Melchizédek, jadis incarné sur Urantia.

1. La souveraineté d’Urantia

114:1.1 (1250.12) La souveraineté originelle d’Urantia était à la charge du souverain du système de Satania. Il la délégua d’abord à une commission mixte de Melchizédeks et de Porteurs de Vie, et ce groupe opéra sur Urantia jusqu’à l’arrivée d’un Prince Planétaire régulièrement nommé. Après la chute du Prince Caligastia, à l’époque de la rébellion de Lucifer, Urantia n’eut pas de relation sure et bien établie avec l’univers local et ses divisions administratives jusqu’à ce que Micaël eût parachevé son effusion dans la chair et que l’Union des Jours l’eût proclamé Prince Planétaire d’Urantia. Cette proclamation fixa, en principe pour toujours, le statut de votre monde en sécurité, mais, en pratique, le Fils Créateur Souverain ne fit rien pour administrer personnellement la planète, sauf qu’il établit sur Jérusem la commission de vingt-quatre anciens mortels d’Urantia avec autorité pour le représenter dans le gouvernement d’Urantia et de toutes les autres planètes en quarantaine du système. Un membre de ce conseil réside maintenant en permanence sur Urantia comme gouverneur général résident.

114:1.2 (1251.1) L’autorité de vice-gérant pour agir à la place de Micaël comme Prince Planétaire a été récemment conférée à Machiventa Melchizédek, mais ce Fils de l’univers local n’a pas pris la moindre mesure pour modifier le régime planétaire actuel des administrations successives des gouverneurs généraux résidents.

114:1.3 (1251.2) Il est peu probable qu’un changement notable soit apporté au gouvernement d’Urantia durant la présente dispensation, à moins que le Prince Planétaire vice-gérant ne s’y rende pour assumer les responsabilités de son titre. Certains de nos associés estiment que, dans un proche avenir, le plan consistant à envoyer sur Urantia l’un des vingt-quatre conseillers pour agir comme gouverneur général sera remplacé par l’arrivée officielle de Machiventa Melchizédek avec le mandat de vice-gérant de la souveraineté d’Urantia. Comme Prince Planétaire en exercice, il continuerait indubitablement à administrer la planète jusqu’au jugement final de la rébellion de Lucifer, et probablement même jusqu’à l’époque lointaine de l’ancrage de la planète dans la lumière et la vie.

114:1.4 (1251.3) Certains croient que Machiventa ne viendra pas prendre personnellement en mains les affaires d’Urantia avant la fin de la présente dispensation. D’autres estiment que le Prince vice-gérant ne peut venir, comme tel, avant que Micaël ne revienne sur Urantia comme il l’a promis lorsqu’il était encore dans la chair. D’autres encore, y compris le narrateur, s’attendent que Melchizédek apparaisse à tout moment.

2. Le conseil des superviseurs planétaires

114:2.1 (1251.4) Depuis l’époque de l’effusion de Micaël sur votre monde, la direction générale d’Urantia a été confiée sur Jérusem à un groupe spécial composé de vingt-quatre anciens Urantiens. Les qualifications pour faire partie de cette commission nous sont inconnues, mais nous avons constaté que ceux qui en sont devenus membres ont tous contribué à étendre la souveraineté du Suprême dans le système de Satania. Par nature, ils étaient tous de vrais dirigeants quand ils opéraient sur Urantia. Sauf pour Machiventa Melchizédek, ces qualités de dirigeant ont encore été accrues par l’expérience du monde des maisons et complétées par l’entrainement de la citoyenneté de Jérusem. Les nominations des membres du conseil des vingt-quatre sont proposées par le cabinet de Lanaforge, appuyées par les Très Hauts d’Edentia, approuvées par la Sentinelle Affectée de Jérusem et décidées par Gabriel de Salvington conformément au mandat de Micaël. Les membres nommés temporairement ont exactement les mêmes prérogatives que les membres permanents de cette commission de superviseurs spéciaux.

114:2.2 (1251.5) Ce conseil d’administrateurs planétaires s’occupe spécialement de superviser les activités d’Urantia résultant du fait que Micaël y a effectué son effusion terminale. Ses membres sont maintenus en contact étroit et immédiat avec Micaël, grâce aux activités de liaison d’une certaine Brillante Étoile du Soir, le même être qui servit Jésus pendant toute son effusion de mortel.

114:2.3 (1252.1) Présentement, c’est Jean que vous appelez « le Baptiste » qui préside quand le conseil est en session sur Jérusem, mais celui qui est, de droit, chef du conseil est la Sentinelle Affectée de Satania, le représentant direct et personnel de l’Inspecteur Associé de Salvington et de l’Agent Exécutif Suprême d’Orvonton.

114:2.4 (1252.2) Les membres de cette même commission d’anciens Urantiens agissent aussi à titre consultatif comme superviseurs des trente-six autres mondes du système isolés par la rébellion. Ils rendent un très précieux service en maintenant Lanaforge, le Souverain Systémique, en contact étroit et compatissant avec les affaires de ces planètes, qui restent encore plus ou moins sous le supercontrôle des Pères de la Constellation de Norlatiadek. À titre individuel, ces vingt-quatre conseillers se rendent fréquemment sur chacune des planètes en quarantaine, et spécialement sur Urantia.

114:2.5 (1252.3) Chacun des autres mondes isolés possède une commission consultative similaire et plus ou moins nombreuse de membres qui les ont habités autrefois, mais ces autres commissions sont subordonnées au groupe des vingt-quatre anciens d’Urantia. Les membres de cette dernière commission s’intéressent donc activement à toutes les phases de progrès humain sur chacun des mondes en quarantaine de Satania, mais ils s’occupent spécialement et particulièrement du bien-être et de l’avancement des races humaines d’Urantia. En effet, ils ne supervisent directement les affaires d’aucune planète, sauf d’Urantia, et même là, leur autorité n’est pas complète, excepté dans certains domaines concernant la survie des mortels.

114:2.6 (1252.4) Nul ne sait combien de temps ces vingt-quatre conseillers d’Urantia continueront dans leur présent statut, détachés du programme régulier des activités universelles. Sans aucun doute, ils poursuivront leur présent service jusqu’à ce que se produise, dans le statut planétaire, un changement tel que la fin d’une dispensation, la pleine prise de pouvoir par Machiventa Melchizédek, le jugement final de la rébellion de Lucifer ou la réapparition de Micaël sur le monde de son effusion finale. Le présent gouverneur général résident d’Urantia incline à croire que tous, sauf Machiventa, pourraient être libérés pour l’ascension vers le Paradis dès que le système de Satania sera rétabli dans les circuits de la constellation. Toutefois, d’autres opinions ont également cours.

3. Le gouverneur général résident

114:3.1 (1252.5) Tous les cent ans du temps d’Urantia, le corps des vingt-quatre superviseurs planétaires de Jérusem désigne un de ses membres pour séjourner sur votre monde et y agir comme son délégué exécutif, comme gouverneur général résident. À l’époque où se préparaient ces exposés, cet agent exécutif fut changé, et le vingtième à assurer ce service remplaça le dix-neuvième. Le nom du présent superviseur planétaire ne vous est pas communiqué, uniquement à cause de la tendance excessive des mortels à vénérer, voire à déifier, leurs compatriotes extraordinaires et leurs supérieurs suprahumains.

114:3.2 (1252.6) Le gouverneur général résident n’a aucune autorité personnelle effective pour diriger les affaires du monde, sauf en tant que représentant des vingt-quatre conseillers de Jérusem. Il agit comme coordonnateur de l’administration suprahumaine ; il est le chef respecté et le dirigeant universellement reconnu des êtres célestes exerçant leur fonction sur Urantia. Tous les ordres d’armées angéliques le considèrent comme leur directeur coordonnateur, tandis que les Médians Unis (depuis que 1-2-3 le premier est parti pour devenir l’un des vingt-quatre conseillers) considèrent les gouverneurs généraux successifs comme leurs pères planétaires.

114:3.3 (1253.1) Bien que le gouverneur général ne possède pas d’autorité effective et personnelle sur la planète, il communique tous les jours des dizaines d’ordonnances et décisions qui sont acceptées comme finales par toutes les personnalités concernées. Il tient beaucoup plus d’un conseiller paternel que d’un dirigeant technique. Sous certains rapports, il opère comme le ferait un Prince Planétaire, mais son administration se rapproche davantage de celle des Fils Matériels.

114:3.4 (1253.2) Le gouvernement d’Urantia est représenté dans les conseils de Jérusem selon un arrangement d’après lequel le gouverneur général, revenant de servir, siège comme membre temporaire du cabinet des Princes Planétaires du Souverain Systémique. Quand Machiventa fut désigné comme Prince vice-gérant, on s’attendait qu’il prît immédiatement sa place dans le conseil des Princes Planétaires de Satania, mais jusqu’ici, il n’a fait aucun geste dans ce sens.

114:3.5 (1253.3) Le gouvernement supramatériel d’Urantia ne maintient pas de relations organiques très étroites avec les unités supérieures de l’univers local. En un sens, le gouverneur général résident représente Salvington aussi bien que Jérusem, puisqu’il agit au nom des vingt-quatre conseillers qui représentent directement Micaël et Gabriel. Et le gouverneur planétaire, étant un citoyen de Jérusem, peut opérer comme porte-parole du Souverain du Système. Les autorités de la constellation sont représentées directement par un Fils Vorondadek, l’observateur d’Edentia.

4. Le Très Haut observateur

114:4.1 (1253.4) La souveraineté d’Urantia est encore compliquée du fait que jadis, peu après la rébellion planétaire, le gouvernement de Norlatiadek a pris l’initiative discrétionnaire d’exercer l’autorité planétaire. Un Fils Vorondadek, observateur pour les Très Hauts d’Edentia, réside encore sur Urantia comme fidéicommissaire de la souveraineté planétaire, en l’absence d’action directe par Micaël. Le présent Très Haut observateur (et parfois régent) est le vingt-troisième à servir ainsi sur Urantia.

114:4.2 (1253.5) Certains groupes de problèmes planétaires restent encore sous le contrôle des Très Hauts d’Edentia, leur juridiction s’étant exercée au temps de la rébellion de Lucifer. C’est un fils Vorondadek, l’observateur de Norlatiadek, qui exerce l’autorité dans ces affaires et maintient des relations consultatives très étroites avec les superviseurs planétaires. Les commissaires raciaux sont très actifs sur Urantia, et les divers chefs de leurs groupes sont officieusement rattachés à l’observateur Vorondadek résident, qui joue, auprès d’eux, le rôle de directeur consultatif.

114:4.3 (1253.6) En cas de crise, ce serait ce fils Vorondadek d’Édentia, occupant actuellement un poste d’observation, qui serait le chef effectif et souverain du gouvernement, sauf pour certaines affaires purement spirituelles. (Dans ces problèmes exclusivement spirituels et dans certaines affaires purement personnelles, l’autorité suprême parait dévolue à l’archange commandant attaché au quartier général divisionnaire de l’ordre des archanges récemment établi sur Urantia.)

114:4.4 (1253.7) Un Très Haut observateur jouit du pouvoir discrétionnaire de prendre en mains le gouvernement de la planète en temps de crise planétaire grave, et les annales rapportent que ce fut trente-trois fois le cas dans l’histoire d’Urantia. À ces époques, le Très Haut observateur fait fonction de Très Haut régent. Il exerce alors une autorité indiscutée sur tous les ministres et administrateurs résidant sur la planète, à la seule exception de l’organisation divisionnaire des archanges.

114:4.5 (1253.8) Les régences des Vorondadeks ne sont pas spéciales aux planètes isolées après rébellion, car les Très Hauts peuvent intervenir à tout moment dans les affaires des mondes habités en interposant la sagesse supérieure des dirigeants de la constellation dans les affaires des royaumes des hommes.

5. Le gouvernement planétaire

114:5.1 (1254.1) L’administration actuelle d’Urantia est vraiment difficile à décrire. Il n’existe pas de gouvernement officiel défini selon les lignes de l’organisation de l’univers, avec des départements législatifs, exécutifs et judiciaires séparés. Les vingt-quatre conseillers forment le groupe qui se rapproche le plus de la branche législative du gouvernement planétaire. Le gouverneur général est un chef exécutif provisoire et consultatif, le Très Haut observateur ayant le droit de véto. Nul pouvoir judiciaire n’opère sur la planète avec une autorité absolue, il n’y a que des commissions de conciliation.

114:5.2 (1254.2) Par consentement mutuel, la majorité des problèmes impliquant des séraphins et des médians est tranchée par le gouverneur général. Toutefois, sauf quand le gouverneur général exprime les ordres des vingt-quatre conseillers, ses ordonnances sont toutes sujettes à appel auprès des commissions de conciliation, auprès des autorités locales constituées pour le fonctionnement planétaire ou même auprès du Souverain Systémique de Satania.

114:5.3 (1254.3) L’absence de l’état-major d’un Prince Planétaire et du régime matériel d’un Fils et d’une Fille Adamiques est partiellement compensée par le ministère spécial des séraphins et par les services exceptionnels des créatures médianes. L’absence du Prince Planétaire est efficacement compensée par la présence trine des archanges, du Très Haut observateur et du gouverneur général.

114:5.4 (1254.4) Ce gouvernement planétaire, organisé d’une manière plutôt vague et quelque peu personnelle, est plus efficace que prévu, à cause du gain de temps apporté par l’assistance des archanges et de leur circuit toujours disponible et si souvent utilisé en cas d’urgence planétaire ou de difficultés administratives. Techniquement, la planète est encore spirituellement isolée dans les circuits de Norlatiadek, mais, en cas d’urgence, on peut maintenant éviter ce handicap en employant le circuit des archanges. Bien entendu, l’isolement planétaire a peu d’importance pour les mortels individuels depuis que l’Esprit de Vérité a été répandu sur toute chair, il y a dix-neuf-cents ans.

114:5.5 (1254.5) Chaque journée administrative sur Urantia commence par une conférence consultative à laquelle assistent le gouverneur général, le chef planétaire des archanges, le Très Haut observateur, le supernaphin superviseur, le chef des Porteurs de Vie résidents et des hôtes invités parmi les Fils élevés de l’univers ou parmi certains visiteurs estudiantins séjournant à ce moment-là sur la planète.

114:5.6 (1254.6) Le cabinet administratif direct du gouverneur général se compose de douze séraphins, chefs en exercice des douze groupes d’anges spéciaux opérant comme directeurs suprahumains immédiats du progrès et de la stabilité planétaires.

6. Les maitres séraphins de la supervision planétaire

114:6.1 (1254.7) Quand le premier gouverneur général arriva sur Urantia, en même temps que l’effusion de l’Esprit de Vérité, il était accompagné de douze groupes de séraphins spéciaux, diplômés de Séraphington, qui furent immédiatement affectés à certains services planétaires particuliers. Ces anges de haut rang sont connus sous le nom de maitres séraphins de la supervision planétaire. À part le supercontrôle du Très Haut observateur, ils sont sous la direction immédiate du gouverneur général résident.

114:6.2 (1255.1) Tout en opérant sous la supervision générale du gouverneur général résident, ces douze groupes d’anges reçoivent directement leurs ordres du conseil séraphique des douze chefs en exercice de chaque groupe. Ce conseil sert aussi de cabinet volontaire pour le gouverneur général résident.

114:6.3 (1255.2) En tant que chef planétaire des séraphins, je préside ce conseil des chefs séraphiques. Je suis un supernaphin volontaire de l’ordre primaire, servant sur Urantia comme successeur de celui qui fut jadis chef des armées d’anges de la planète et qui fit défaut au moment de la sécession de Caligastia.

114:6.4 (1255.3) Les douze corps de maitres séraphins de la supervision planétaire opèrent sur Urantia comme suit :

114:6.5 (1255.4) 1. Les anges de l’époque. Ils sont les anges de l’époque en cours, le groupe dispensationnel. Ces ministres célestes sont chargés de surveiller et de diriger les affaires de chaque génération afin qu’elles s’insèrent selon les prévisions dans la mosaïque de l’âge durant lequel elles apparaissent. Le présent corps des anges de l’époque servant sur Urantia est le troisième groupe affecté à la planète durant la présente dispensation.

114:6.6 (1255.5) 2. Les anges du progrès. Ces séraphins ont la tâche d’inaugurer le progrès évolutionnaire des âges sociaux successifs. Ils encouragent le développement de la tendance au progrès, inhérente aux créatures évolutionnaires. Ils travaillent sans cesse à faire que les choses soient ce qu’elles devraient être. Le groupe présentement en fonction est le second de cet ordre affecté à la planète.

114:6.7 (1255.6) 3. Les gardiens de la religion. Ils sont les « anges des églises » qui luttent ardemment pour ce qui est et pour ce qui a été. Ils s’efforcent de maintenir les idéaux de ce qui a survécu, afin d’assurer la sécurité du transit des valeurs morales entre deux époques. Ils forment la contrepartie des anges du progrès en cherchant constamment à transférer, d’une génération à la suivante, les valeurs impérissables des antiques structures démodées, dans des modèles nouveaux, donc moins stabilisées, de pensée et de conduite. Ces anges luttent vraiment pour des formes spirituelles, mais ne sont pas la source du sectarisme excessif et des absurdes controverses déchirantes entre religionistes déclarés. Le corps de ces gardiens fonctionnant présentement sur Urantia est le cinquième à servir ainsi.

114:6.8 (1255.7) 4. Les anges de la vie nationale. Ils sont les « anges des trompettes », dirigeant les accomplissements politiques de la vie nationale sur Urantia. Le groupe qui assure présentement le supercontrôle des relations internationales est le quatrième du genre servant sur la planète. C’est particulièrement par le ministère de cette division séraphique que « les Très Hauts règnent dans les royaumes des hommes ».

114:6.9 (1255.8) 5. Les anges des races. Ils travaillent à conserver les races évolutionnaires du temps, sans se soucier de leurs enchevêtrements politiques et de leurs groupements religieux. Sur Urantia, on trouve les restes de neuf races humaines qui se sont mêlées et combinées pour former les peuples des temps modernes. Ces séraphins attachés aux races sont étroitement associés au ministère des commissaires raciaux. Leur groupe résidant présentement sur Urantia est le corps originel affecté à la planète peu après le jour de la Pentecôte.

114:6.10 (1255.9) 6. Les anges du futur. Ils sont les anges des projets, qui prévoient un âge futur et font des plans pour réaliser le meilleur d’une nouvelle dispensation en progrès. Ils sont les architectes des ères successives. Le groupe présentement sur la planète a fonctionné comme tel depuis le commencement de la présente dispensation.

114:6.11 (1256.1) 7. Les anges de l’illumination. Urantia reçoit présentement l’aide de son troisième corps de séraphins consacrés à développer l’éducation planétaire. Ces anges s’occupent d’instruire mentalement et moralement les individus, familles, groupes, écoles, communautés, nations et les races entières.

114:6.12 (1256.2) 8. Les anges de la santé. Ils sont les ministres séraphiques affectés à l’assistance des agents humains consacrés à promouvoir la santé et la prévention contre les maladies. Le présent corps est le sixième groupe à servir ainsi au cours de la présente dispensation.

114:6.13 (1256.3) 9. Les séraphins du foyer. Urantia bénéficie en ce moment des services du cinquième groupe de cet ordre de ministres angéliques consacrés à préserver et à faire progresser la vie des foyers, institution fondamentale de la civilisation humaine.

114:6.14 (1256.4) 10. Les anges de l’industrie. Ce groupe séraphique s’occupe de stimuler le développement industriel et d’améliorer les conditions économiques parmi les peuples d’Urantia. Il a été remplacé sept fois depuis l’effusion de Micaël.

114:6.15 (1256.5) 11. Les anges du divertissement. Ils sont les séraphins qui stimulent les valeurs de jeu, d’humour et de repos. Ils cherchent toujours à élever le niveau des divertissements des hommes et à promouvoir ainsi l’emploi le plus profitable des loisirs humains. Le présent corps est le troisième de cet ordre apportant son ministère à Urantia.

114:6.16 (1256.6) 12. Les anges du ministère suprahumain. Ils sont les anges des anges, les séraphins affectés au ministère de toutes les autres vies suprahumaines, temporaires ou permanentes sur la planète. Ce corps a servi depuis le commencement de la présente dispensation.

114:6.17 (1256.7) Quand ces groupes de maitres séraphins ont des opinions différentes en matière politique ou de procédure planétaire, leurs différends sont généralement arbitrés par le gouverneur général ; mais toutes les ordonnances de ce dernier sont sujettes à appel selon la nature et la gravité des affaires impliquées dans le désaccord.

114:6.18 (1256.8) Aucun de ces groupes angéliques n’exerce de contrôle direct ou arbitraire sur les domaines de leur affectation. Ils ne peuvent contrôler totalement les affaires de leurs champs d’action respectifs, mais ils peuvent, et ils le font, manipuler les conditions planétaires et associer des circonstances de manière à influencer favorablement les sphères d’activité humaine auxquelles ils sont attachés.

114:6.19 (1256.9) Les maitres séraphins de la supervision planétaire emploient de nombreux dispositifs pour exécuter leurs missions. Ils opèrent comme centres d’échange pour les idées, comme focalisateurs pour le mental et comme promoteurs de projets. Ils sont incapables d’introduire des concepts nouveaux et plus élevés dans le mental humain, mais agissent souvent pour intensifier un idéal supérieur déjà apparu dans l’intellect humain.

114:6.20 (1256.10) En dehors de ces nombreux moyens d’action positive, les maitres séraphins assurent le progrès planétaire contre les périls vitaux en mobilisant, en entrainant et en maintenant le corps de réserve de la destinée. La principale fonction de ces réservistes est de protéger le progrès évolutionnaire contre un effondrement. Ils représentent le dispositif mis en place par les forces célestes pour se prémunir contre les surprises ; ce corps est leur garant contre les désastres.

7. Le corps de réserve de la destinée

114:7.1 (1257.1) Le corps de réserve de la destinée se compose de vivants, hommes et femmes, qui ont été admis au service spécial de l’administration suprahumaine des affaires du monde. Ce corps comprend les hommes et les femmes de chaque génération choisis par les directeurs spirituels du royaume pour contribuer au ministère de miséricorde et de sagesse auprès des enfants du temps sur les mondes évolutionnaires. Dans l’exécution des plans concernant l’ascension, la règle générale est de commencer à utiliser cette liaison de créatures mortelles volitives dès qu’elles sont compétentes et dignes de confiance pour assumer ces responsabilités. En conséquence, dès que des hommes et des femmes apparaissent sur la scène de l’action temporelle avec une capacité mentale suffisante, un statut moral adéquat et la spiritualité requise, ils sont rapidement affectés au groupe céleste approprié de personnalités planétaires à titre d’agents humains de liaison, d’assistants mortels.

114:7.2 (1257.2) Quand des êtres humains sont choisis comme protecteurs de la destinée planétaire et deviennent des individus pivots dans les plans poursuivis par les administrateurs du monde, alors le chef planétaire des séraphins confirme leur attachement temporel au corps séraphique et désigne des gardiens personnels de la destinée pour servir auprès de ces mortels réservistes. Tous ces réservistes ont des Ajusteurs conscients d’eux-mêmes, et la plupart d’entre eux opèrent dans les cercles cosmiques supérieurs d’accomplissement intellectuel et d’aboutissement spirituel.

114:7.3 (1257.3) Les mortels du royaume sont choisis, pour servir dans le corps de réserve de la destinée sur les mondes habités, pour les raisons suivantes :

114:7.4 (1257.4) 1. Capacité spéciale d’être secrètement entrainés pour de nombreuses missions d’urgence possibles dans la conduite de diverses activités des affaires du monde.

114:7.5 (1257.5) 2. Consécration sincère à une cause spéciale sociale, économique, politique, spirituelle ou autre, doublée d’une bonne volonté pour servir sans récompenses ni marques de reconnaissance humaines.

114:7.6 (1257.6) 3. Possession d’un Ajusteur de Pensée doué d’une extraordinaire variété de talents et ayant probablement eu, avant de venir sur Urantia, l’expérience d’avoir affronté des difficultés planétaires et lutté dans des situations critiques où un monde était menacé.

114:7.7 (1257.7) Chaque division de service céleste planétaire a droit à un corps de liaison composé de ces mortels ayant statut de réservistes de la destinée. Un monde habité moyen emploie soixante-dix corps de la destinée séparés qui sont en relation intime avec la conduite suprahumaine courante des affaires de ce monde. Sur Urantia, il y a douze corps de réserve de la destinée, un pour chacun des groupes planétaires de supervision séraphique.

114:7.8 (1257.8) Les douze groupes urantiens de réservistes de la destinée se composent d’habitants mortels de la sphère, qui ont été formés pour occuper de nombreuses positions clefs sur terre et sont maintenus prêts à agir en cas d’urgence planétaire. L’ensemble de ces corps comprend présentement 962 personnes. Le corps le plus restreint en compte 41 et le plus nombreux 172. À l’exception de moins d’une vingtaine de personnalités de contact, les membres de ce groupe unique n’ont aucunement conscience d’avoir été préparés pour agir éventuellement dans certaines crises planétaires. Ces réservistes mortels sont choisis par les corps auxquels ils sont respectivement attachés ; ils sont également entrainés et préparés dans leur mental profond par la technique conjuguée du ministère de l’Ajusteur de Pensée et du gardien séraphique. Bien souvent, de nombreuses autres personnalités célestes participent à cet entrainement inconscient ; et dans toute cette préparation spéciale, les médians rendent des services précieux et indispensables.

114:7.9 (1258.1) Sur beaucoup de mondes, les créatures médianes secondaires les mieux adaptées sont capables d’établir, à des degrés variables, le contact avec les Ajusteurs de Pensée de certains mortels favorablement constitués, en pénétrant habilement le mental où habite l’Ajusteur. (C’est précisément par une telle combinaison fortuite d’adaptations cosmiques que les présentes révélations ont été matérialisées en langue anglaise sur Urantia.). De tels mortels des mondes évolutionnaires offrant des possibilités de contact sont mobilisés dans les nombreux corps de réserve. Dans une certaine mesure, c’est grâce à ces petits groupes de personnalités ayant des vues d’avenir que la civilisation spirituelle progresse et que les Très Hauts peuvent régner dans les royaumes des hommes. Les hommes et les femmes de ces corps de réserve de la destinée ont ainsi divers degrés de contact avec leurs Ajusteurs par le ministère intermédiaire des créatures médianes ; mais ces mêmes mortels sont peu connus de leurs compagnons, sauf dans les rares crises sociales et situations spirituelles critiques où ces personnalités de réserve agissent pour empêcher l’effondrement de la culture évolutionnaire ou l’extinction de la lumière de la vérité vivante. Sur Urantia, ces réservistes de la destinée n’ont été que rarement mis en vedette dans les pages de l’histoire humaine.

114:7.10 (1258.2) Les réservistes opèrent inconsciemment comme conservateurs des connaissances planétaires essentielles. Bien des fois, à la mort d’un réserviste, certaines données vitales du mental sont transférées du réserviste mourant à un successeur plus jeune au moyen d’une liaison entre leurs deux Ajusteurs de Pensée. Il ne fait pas de doute que les Ajusteurs opèrent aussi, avec ce corps de réserve, de bien des manières qui nous sont inconnues.

114:7.11 (1258.3) Sur Urantia, le corps de réserve de la destinée n’a pas de chef permanent, mais il a ses propres conseils permanents qui constituent son organisation de direction. Ceux-ci comprennent le conseil judiciaire, le conseil d’authenticité historique, le conseil sur la souveraineté politique et beaucoup d’autres. De temps en temps, et conformément à l’organisation du corps de réserve, ces conseils permanents ont nommé des chefs (mortels) titulaires de l’ensemble du corps de réserve pour une fonction spécifique. Le mandat de tels chefs réservistes est généralement une affaire de quelques heures et se limite à l’exécution d’une tâche précise et immédiate.

114:7.12 (1258.4) C’est à l’époque des Adamites et des Andites que le corps de réserve d’Urantia atteignit son effectif maximum. Il diminua constamment, en même temps que le sang violet se diluait, et passa par un minimum aux environs du jour de la Pentecôte ; depuis lors, il a recommencé à croitre régulièrement.

114:7.13 (1258.5) (Le corps de réserve cosmique des citoyens d’Urantia ayant conscience de l’univers comprend présentement plus de mille mortels ayant, au sujet de la citoyenneté cosmique, une clairvoyance qui transcende de loin la sphère de leur demeure terrestre, mais il m’est interdit de révéler la vraie nature de la fonction de ce groupe exceptionnel d’êtres humains vivants.)

114:7.14 (1258.6) Les mortels urantiens, qui subissent un isolement spirituel relatif de leur monde par rapport à certains circuits de l’univers local, ne devraient pas se laisser aller à éprouver un sentiment d’abandon cosmique ou d’orphelinage planétaire. Il existe, sur la planète, une supervision suprahumaine très précise et efficace des affaires du monde et des destinées humaines.

114:7.15 (1258.7) Il est toutefois vrai qu’en mettant les choses au mieux, vous ne pouvez avoir qu’une faible idée d’un gouvernement planétaire idéal. Depuis les premiers temps du Prince Planétaire, Urantia a souffert de l’avortement du plan divin préparé pour sa croissance mondiale et son développement racial. Les mondes loyaux de Satania ne sont pas gouvernés comme Urantia. Néanmoins, par comparaison avec les autres mondes isolés, les gouvernements de votre planète ne font pas si mauvaise figure ; on peut dire que seulement un ou deux mondes sont pires et que quelques-uns sont peut-être un peu meilleurs, mais la majorité se trouve sur un pied d’égalité avec vous.

114:7.16 (1259.1) Dans l’univers local, nul ne parait savoir quand prendra fin le statut instable de votre administration planétaire. Les Melchizédeks de Nébadon sont enclins à croire qu’il se produira peu de changements dans le gouvernement et l’administration de la planète jusqu’à la seconde venue personnelle de Micaël sur Urantia. Il est indubitable qu’à ce moment-là, sinon auparavant, des changements radicaux seront effectués dans la direction de la planète. Quant à la nature de ces modifications dans l’administration du monde, personne ne parait capable d’émettre même une hypothèse. Dans toute l’histoire des mondes habités de l’univers de Nébadon, il n’y a pas de précédent à un tel évènement. Parmi les nombreuses choses difficiles à comprendre concernant le futur gouvernement d’Urantia, l’une des plus importantes est l’installation sur la planète d’un circuit et d’un quartier général divisionnaire d’archanges.

114:7.17 (1259.2) Votre monde isolé n’est pas oublié dans les conseils de l’univers. Urantia n’est pas une orpheline cosmique stigmatisée par le péché et coupée, par la rébellion, de la vigilante protection divine. Depuis Uversa jusqu’à Salvington, et ainsi de suite en descendant jusqu’à Jérusem, et même sur Havona et au Paradis, tout le monde sait que nous sommes ici. Vous autres mortels habitant présentement Urantia, vous êtes tout aussi affectueusement chéris et fidèlement gardés, et même davantage, que si votre sphère n’avait jamais été trahie par un Prince Planétaire sans foi. Il reste éternellement vrai que « le Père lui-même vous aime. »

114:7.18 (1259.3) [Présenté par le Chef des Séraphins stationné sur Urantia.]

Foundation Info

ImprimerImprimer

Urantia Foundation, 533 W. Diversey Parkway, Chicago, IL 60614, USA
Téléphone: (numéro vert depuis les Etats-Unis et le Canada) 1-888-URANTIA
Téléphone: (hors des Etats-Unis et du Canada) +1-773-525-3319
© Urantia Foundation. Tous droits réservés